MySOS l’appli qui peut sauver des vies

MySOS l’appli qui peut sauver des vies

23.12.2013
  • MySOS l’appli qui peut sauver des vies - 1

    MySOS l’appli qui peut sauver des vies

Lancée le 11 décembre, l’application pour smartphone mySOS pourrait bientôt devenir un des leaders des applis santé. Elle permet de demander de l’aide en cas d’accident, médical ou non, et d’optimiser le délai d’intervention. Elle est fondée sur un principe de solidarité. Imaginée par Bernard Mourad, banquier d’affaire et fils de cardiologue, elle repose sur un réseau social solidaire qui peut permettre de sauver des vies. Le principe est simple, en cas de malaise, d’agression ou même d’incendie mySOS permet de lancer une alerte pour être secouru le plus rapidement possible. Juste en appuyant sur un bouton l’application va prévenir les proches, identifiés comme contacts d’urgence, les services de secours tel SAMU ou police, ainsi que le médecin traitant pour un cas médical. Les informations vitales de l’utilisateur, comme le groupe sanguin, vont aussi s’afficher en fond d’écran du téléphone.

L’originalité de l’application réside également dans son réseau «d’anges gardiens». Sur la base de la bonne volonté, les «anges gardiens» téléchargent l’application et donnent leur accord pour recevoir une alerte (SMS ou email) lorsqu’une personne se signale en situation de détresse à proximité. Les utilisateurs peuvent paramétrer le type d’alertes sur lesquelles ils souhaitent intervenir (santé, sécurité, catastrophe...). Nul besoin d’avoir des compétences médicales pour devenir «anges gardiens», n’importe qui peut se porter volontaire.

MySOS a déjà reçu le soutien et l’appui de plusieurs entités médicales, la Croix-Rouge française ainsi que la Fédération Française de Cardiologie sont associées au projet, tout comme le professeur Louis Lareng qui esstime que «« c'est une application qui révolutionne notre rapport aux situations d'urgence, en matière de santé comme de sécurité. En s'appuyant sur la généralisation des smartphones et de l'internet mobile, elle démultiplie la capacité d'alerte des victimes tout en favorisant le développement de nouvelles solidarités citoyennes. Pour l’instant l’application n’est disponible que sur l’Appstore et par conséquent seulement pour les détenteurs d’un Iphone, mais elle devrait arriver prochainement sur Android.

Amandine Le Blanc
Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Prescription

Hépatite C : les prescriptions d'antiviraux à action directe enfin dans le giron des généralistes

C'est fait ! Alors que jusqu’à présent le traitement de l’hépatite C restait une affaire de spécialistes, « à compter de ce jour, il sera possible à tout médecin de prescrire deux traitements...Commenter

Un généraliste mis en examen pour escroquerie avec de fausses ordonnances

.

Un médecin généraliste du quartier des Oriels à Dreux (Eure-et-Loir), ainsi que deux infirmières et une secrétaire du même cabinet médical,... 1

Homéopathie : le SNMHF dénonce un « simulacre d’évaluation »

Homéo

Attendu de longue date, l’avis de la Haute autorité de santé (HAS) sur le bien-fondé du remboursement de l’homéopathie par l’Assurance... 1

Régime d'exclusion L'ÉDUCATION NUTRITIONNELLE DU VÉGÉTARIEN Abonné

Fruits et légumes

L’alimentation végétarienne fait de plus en plus d’émules en France. Des travaux de thèse ont montré que les généralistes manqueraient... Commenter

ORL UNE TUMÉFACTION PRÉ-AURICULAIRE INDOLORE Abonné

ORL - UNE TUMÉFACTION PRÉ-AURICULAIRE INDOLORE-0

Une tuméfaction pré-auriculaire signe généralement une atteinte parotidienne. L'adénome pléomorphe est la lésion la plus fréquente et... Commenter

A découvrir