MySOS l’appli qui peut sauver des vies

MySOS l’appli qui peut sauver des vies

23.12.2013
  • MySOS l’appli qui peut sauver des vies - 1

    MySOS l’appli qui peut sauver des vies

Lancée le 11 décembre, l’application pour smartphone mySOS pourrait bientôt devenir un des leaders des applis santé. Elle permet de demander de l’aide en cas d’accident, médical ou non, et d’optimiser le délai d’intervention. Elle est fondée sur un principe de solidarité. Imaginée par Bernard Mourad, banquier d’affaire et fils de cardiologue, elle repose sur un réseau social solidaire qui peut permettre de sauver des vies. Le principe est simple, en cas de malaise, d’agression ou même d’incendie mySOS permet de lancer une alerte pour être secouru le plus rapidement possible. Juste en appuyant sur un bouton l’application va prévenir les proches, identifiés comme contacts d’urgence, les services de secours tel SAMU ou police, ainsi que le médecin traitant pour un cas médical. Les informations vitales de l’utilisateur, comme le groupe sanguin, vont aussi s’afficher en fond d’écran du téléphone.

L’originalité de l’application réside également dans son réseau «d’anges gardiens». Sur la base de la bonne volonté, les «anges gardiens» téléchargent l’application et donnent leur accord pour recevoir une alerte (SMS ou email) lorsqu’une personne se signale en situation de détresse à proximité. Les utilisateurs peuvent paramétrer le type d’alertes sur lesquelles ils souhaitent intervenir (santé, sécurité, catastrophe...). Nul besoin d’avoir des compétences médicales pour devenir «anges gardiens», n’importe qui peut se porter volontaire.

MySOS a déjà reçu le soutien et l’appui de plusieurs entités médicales, la Croix-Rouge française ainsi que la Fédération Française de Cardiologie sont associées au projet, tout comme le professeur Louis Lareng qui esstime que «« c'est une application qui révolutionne notre rapport aux situations d'urgence, en matière de santé comme de sécurité. En s'appuyant sur la généralisation des smartphones et de l'internet mobile, elle démultiplie la capacité d'alerte des victimes tout en favorisant le développement de nouvelles solidarités citoyennes. Pour l’instant l’application n’est disponible que sur l’Appstore et par conséquent seulement pour les détenteurs d’un Iphone, mais elle devrait arriver prochainement sur Android.

Amandine Le Blanc
Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
HPV

Dépistage du cancer du col utérin : en pratique comment se fera le test HPV selon les nouvelles recos de la HAS ?

Alors que le dépistage organisé du cancer du col utérin est à peine lancé sur l'ensemble du territoire, la Haute Autorité de Santé (HAS) a annoncé la semaine dernière qu'elle demandait déjà d'en...Commenter

Les coupes menstruelles aussi efficaces et sûres que les protections féminines classiques, selon le Lancet Public Health

Protections féminines

C’est un travail inédit que publie aujourd’hui le Lancet Public Health : pour la première fois une méta-analyse s’est penchée sur... Commenter

Don du sang : la période d'abstinence imposée aux homosexuels réduite d'un an à 4 mois

Don du sang

La période d'abstinence d'un an que doivent actuellement respecter les homosexuels pour pouvoir donner leur sang en France sera réduite à 4... Commenter

Oganisation des soins TRAVAILLER BEAUCOUP ET TARD NUIT AU DÉPISTAGE Abonné

dépistage oc sensor

Il existe un lien entre l'horaire de consultation et la prescription des dépistages. Cet article du Jama démontre que les consultations... Commenter

Infectiologie SANTÉ DES VOYAGEURS 2019 Abonné

Vue d'avion

Comme chaque année, le BEH met à jour ses préconisations sur la santé des voyageurs. Vaccins classiques et spécifiques, chimioprophylaxie... Commenter

A découvrir