MySOS l’appli qui peut sauver des vies

MySOS l’appli qui peut sauver des vies

23.12.2013
  • MySOS l’appli qui peut sauver des vies - 1

Lancée le 11 décembre, l’application pour smartphone mySOS pourrait bientôt devenir un des leaders des applis santé. Elle permet de demander de l’aide en cas d’accident, médical ou non, et d’optimiser le délai d’intervention. Elle est fondée sur un principe de solidarité. Imaginée par Bernard Mourad, banquier d’affaire et fils de cardiologue, elle repose sur un réseau social solidaire qui peut permettre de sauver des vies. Le principe est simple, en cas de malaise, d’agression ou même d’incendie mySOS permet de lancer une alerte pour être secouru le plus rapidement possible. Juste en appuyant sur un bouton l’application va prévenir les proches, identifiés comme contacts d’urgence, les services de secours tel SAMU ou police, ainsi que le médecin traitant pour un cas médical. Les informations vitales de l’utilisateur, comme le groupe sanguin, vont aussi s’afficher en fond d’écran du téléphone.

L’originalité de l’application réside également dans son réseau «d’anges gardiens». Sur la base de la bonne volonté, les «anges gardiens» téléchargent l’application et donnent leur accord pour recevoir une alerte (SMS ou email) lorsqu’une personne se signale en situation de détresse à proximité. Les utilisateurs peuvent paramétrer le type d’alertes sur lesquelles ils souhaitent intervenir (santé, sécurité, catastrophe...). Nul besoin d’avoir des compétences médicales pour devenir «anges gardiens», n’importe qui peut se porter volontaire.

MySOS a déjà reçu le soutien et l’appui de plusieurs entités médicales, la Croix-Rouge française ainsi que la Fédération Française de Cardiologie sont associées au projet, tout comme le professeur Louis Lareng qui esstime que «« c'est une application qui révolutionne notre rapport aux situations d'urgence, en matière de santé comme de sécurité. En s'appuyant sur la généralisation des smartphones et de l'internet mobile, elle démultiplie la capacité d'alerte des victimes tout en favorisant le développement de nouvelles solidarités citoyennes. Pour l’instant l’application n’est disponible que sur l’Appstore et par conséquent seulement pour les détenteurs d’un Iphone, mais elle devrait arriver prochainement sur Android.

Amandine Le Blanc
Source : Legeneraliste.fr
Commentez 1 Commentaire
 
sophie s Médecin ou Interne 23.12.2013 à 20h02

le patient devient acteur dans ses problèmes.Pratique et utile..

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Agnès Buzyn annonce la mise en œuvre de la recertification des médecins

Agnès Buzyn avait déjà plutôt séduit l’Ordre des médecins lors de ses discours. La ministre de la Santé pourrait bien avoir à nouveau marqué des points importants jeudi matin lors de l’ouverture du...8

Le Cytotec sera retiré du marché en mars 2018

Cytotec

Le laboratoire Pfizer France vient d'annoncer sa décision de retirer du marché français le Cytotec à partir du 1er mars 2018.  Le Cytotec... Commenter

Violences obstétricales : les propositions des professionnels de la naissance

.

Pas question pour les professionnels de la naissance de laisser enfler la récente polémique sur les violences obstétricales sans réagir. La... Commenter

Sécurité alimentaire LES COMPLÉMENTS ALIMENTAIRES DESTINÉS AUX SPORTIFS Abonné

Complements alimentaires

Une alimentation équilibrée, diversifiée et privilégiant les aliments de haute densité nutritionnelle suffit à satisfaire les besoins... 1

Recherche en Médecine Générale INFECTION URINAIRE : DIAGNOSTIC TROP EMPIRIQUE Abonné

Bandelette urinaire

La prise en charge des infections urinaires (IU) a fait l’objet de recommandations en 2008 publiées par l’Assaps, puis d’une actualisation... 2

A découvrir