MySOS l’appli qui peut sauver des vies

MySOS l’appli qui peut sauver des vies

23.12.2013
  • MySOS l’appli qui peut sauver des vies - 1

    MySOS l’appli qui peut sauver des vies

Lancée le 11 décembre, l’application pour smartphone mySOS pourrait bientôt devenir un des leaders des applis santé. Elle permet de demander de l’aide en cas d’accident, médical ou non, et d’optimiser le délai d’intervention. Elle est fondée sur un principe de solidarité. Imaginée par Bernard Mourad, banquier d’affaire et fils de cardiologue, elle repose sur un réseau social solidaire qui peut permettre de sauver des vies. Le principe est simple, en cas de malaise, d’agression ou même d’incendie mySOS permet de lancer une alerte pour être secouru le plus rapidement possible. Juste en appuyant sur un bouton l’application va prévenir les proches, identifiés comme contacts d’urgence, les services de secours tel SAMU ou police, ainsi que le médecin traitant pour un cas médical. Les informations vitales de l’utilisateur, comme le groupe sanguin, vont aussi s’afficher en fond d’écran du téléphone.

L’originalité de l’application réside également dans son réseau «d’anges gardiens». Sur la base de la bonne volonté, les «anges gardiens» téléchargent l’application et donnent leur accord pour recevoir une alerte (SMS ou email) lorsqu’une personne se signale en situation de détresse à proximité. Les utilisateurs peuvent paramétrer le type d’alertes sur lesquelles ils souhaitent intervenir (santé, sécurité, catastrophe...). Nul besoin d’avoir des compétences médicales pour devenir «anges gardiens», n’importe qui peut se porter volontaire.

MySOS a déjà reçu le soutien et l’appui de plusieurs entités médicales, la Croix-Rouge française ainsi que la Fédération Française de Cardiologie sont associées au projet, tout comme le professeur Louis Lareng qui esstime que «« c'est une application qui révolutionne notre rapport aux situations d'urgence, en matière de santé comme de sécurité. En s'appuyant sur la généralisation des smartphones et de l'internet mobile, elle démultiplie la capacité d'alerte des victimes tout en favorisant le développement de nouvelles solidarités citoyennes. Pour l’instant l’application n’est disponible que sur l’Appstore et par conséquent seulement pour les détenteurs d’un Iphone, mais elle devrait arriver prochainement sur Android.

Amandine Le Blanc
Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
cmu

Refus de soins : les plateformes de rendez-vous en ligne priées de faire le ménage

« Pour les bénéficiaires de la CMU et de l'AME, nous vous remercions de noter qu'il faudra régler la consultation », « Les bénéficiaires de la CMU ne sont pas acceptés au cabinet », « bénéficiaires...1

Infection à CMV : pas de dépistage systématique chez la femme enceinte, confirme le HCSP

Grossesse CMV

Le Haut Conseil de la Santé Publique (HCSP) actualise... mais au final sans grand changement. Le dernier avis concernant la prévention de... 1

Pénurie de vaccins contre la grippe, la campagne 2018 victime de son succès

pharmacie

Faut-il y voir un regain d'adhésion vis-à-vis de la vaccination antigrippale ? Alors que la campagne 2018-2019 court en théorie jusqu'au 31... Commenter

URGENCES EN DERMATOLOGIE Abonné

Dermatologie

On distingue plusieurs catégories d'urgence dermatologique. La première doit faire redouter le début d'une urgence vitale, souvent de... Commenter

PATHOLOGIES DU CUIR CHEVELU Abonné

Psoriasis

Les atteintes du cuir chevelu sont un motif de consultation récurrent. Elles altèrent la qualité de vie des patients. Il peut s’agir de... Commenter

A découvrir