Le pape François au chevet des enfants hospitalisés

Le pape François au chevet des enfants hospitalisés

22.12.2013

Le pape François s'est rendu samedi à l'hôpital catholique Bambino Gesu, plus grand centre de recherche pédiatrique d'Europe, pour rencontrer des dizaines d'enfants hospitalisés et leurs familles, à quatre jours de Noël. Il y est resté deux heure quarante. Dans la chapelle de l'hôpital, Jorge Mario Bergoglio s'est vu remettre par des enfants un petit panier contenant des papiers où ils avaient rédigé leurs "rêves" et leurs "prières"."Je vous remercie pour vos rêves et pour vos prières que vous avez rassemblés dans ce panier. Confions-les ensemble au Seigneur qui les connaît mieux que chacun, qui sait ce qu'il y a au fond de notre coeur. Avec vous, Jésus a un lien spécial, il est toujours proche de vous", a-t-il dit. Le pape âgé de 77 ans avait averti le personnel hospitalier et les nombreux photographes qu'il voulait se rendre seul dans différents services: "Je suis ici pour les malades", avait-il lancé peu après son arrivée. Dans le département de thérapie intensive, il a assuré les médecins de son soutien: "l'important est de semer, nous ne savons pas quand nous récolterons les fruits", a-t-il observé, selon des propos rapportés par la suite par l'agence italienne ANSA. Il a aussi visité un service de thérapie intensive néonatale. C'est la cinquième fois qu'un pape se rend au Bambino Gesu. Cette tradition avait été inaugurée par Jean XXIII dès la première année de son pontificat en 1958, puis avait été suivie par Paul VI en 1968, Jean Paul II en 1979 et Benoît XVI en 2005. Cet immense hôpital romain, où travaillent 2.600 personnes et où sont hospitalisés 27.000 patients chaque année, est propriété du Saint-Siège.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez 1 Commentaire
 
CHRISTIAN T Médecin ou Interne 04.05.2014 à 21h41

NA PAS FAIT DE MIRACLE, IL SERA CANNONISE , LE PAPA, DOMINUS VOBISCUM , YEAH

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
ouv

Maladie athéromateuse40 ans d’angioplastie... et encore des questions

Quarante ans après la première intervention chez l’homme, l’angioplastie a révolutionné la prise en charge des syndromes coronariens et la cardiologie interventionnelle s’attaque désormais à d...Commenter

Vaccination et aluminium, un article du Parisien sème le doute

vaccins

Bombe à retardement ou pétard mouillé ? Dans son édition d’aujourd’hui le Parisien dévoile les conclusions « d’un rapport sérieux et inédit... 2

Saône-et-Loire : top départ pour le premier Centre départemental de santé qui recrute 30 généralistes salariés

.

C'est une première en France. La Saône-et-Loire a présenté ce mercredi lors de son assemblée départmentale la création de son Centre... 8

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir