Syndicats - Le plan Touraine passe par les centres de santé

SyndicatsLe plan Touraine passe par les centres de santé

03.10.2013

Présente au 53e Congrès des centres de santé, qui se tient les 3 et 4 octobre à Paris, la ministre de la Santé a exprimé sa volonté de renforcer leur place dans le système de soins. Marisol Touraine semble vouloir s'inspirer de ces modèles « pionniers et précurseurs » dans les domaines de la prévention, du tiers payant et de l'interprofessionnalité. Mais elle n’a pas répondu à toutes les questions des médecins de ces structures.

  • Le plan Touraine passe par les centres de santé - 1

    Le plan Touraine passe par les centres de santé

Cela faisait plus de vingt ans qu'un ministre de la Santé n'avait pas fait le déplacement. La présence ce jeudi matin au 53e Congrès national des centres de santé de Marisol Touraine est donc à marquer d'une pierre blanche. Elle annonce sans doute un tournant dans la réorganisation de l'offre de soins par la volonté de la ministre de travailler avec les centres de santé et de « conforter » leur place parmi les différents acteurs du système de santé.

Avant de laisser s'exprimer la ministre, le Dr Eric May, président de l'Union Syndicale des Médecins de Centres de Santé (USMCS) dans son discours d'ouverture devant un parterre d'une centaine de congressistes, a d’ailleurs réaffirmé sa gratitude à la ministre. Mais surtout, il a réitéré sa demande, faite les jours derniers, de mettre en application les mesures proposées par l'IGAS dans son rapport sur les centres de santé. « Quelle place pour les centres de santé ? Quelle feuille de route ? », a interrogé le généraliste de Malakoff à la ministre. « Nous vous demandons d'appliquer les recommandations de l'IGAS », a-t-il insisté.

En réponse, Marisol Touraine s'est appliquée à expliquer la "Stratégie nationale de santé" qu'elle souhaitait mettre en place en précisant que « l'excellence du système de santé est aujourd'hui affaibli par des inégalités au regard de l'espérance de vie » auxquelles les centres de santé se sont données la mission de répondre. Dans les domaines de la prévention, du tiers payant qu'elle souhaite généraliser d'ici à 2017, et de l'interprofessionnalité, la ministre a souligné l'avance des centres de santé qu'elle a qualifié de « précurseurs » et de « pionniers ». Sur le tiers payant, Marisol Touraine a annoncé qu'elle allait demandé à l'Assurance maladie de leur permettre d'accéder à l'outil de consultation des droits dès 2014, « ce qui facilitera le travail qui est le vôtre ».

Vers une réforme du financement

Enfin, concernant le financement des centres de santé, elle a estimé que des « efforts de gestion importants » avaient été réalisés. Sans toutefois abandonner le système du paiement à l'acte -base sur laquelle repose le financement des centres de santé et que l'USMCS souhaite supprimer- Marisol Touraine a assuré que l'augmentation de la part de la rémunération forfaitaire va « constituer la priorité des mois et des années à venir ». Pour rémunérer le travail en équipe, les centres de santé pourront aussi participer aux 150 nouvelles expérimentations des nouveaux modes de rémunération (ENMR) prévues dans le PLFSS 2014. Et la ministre promet qu’en coordination avec le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, les liens avec les universités seront renforcés pour accueillir des étudiants en stage et développer la recherche en soins primaires.

Malgré ces propos aimables de Marisol Touraine, les médecins des centres de santé sont quand même un peu restés sur leur faim. Beaucoup de questions sont restées sans réponse aux yeux du président de l'USMCS. Quid par exemple de la présence des centres de santé dans les négociations conventionnelles, une revendication chère au syndicat, que la ministre a certes « entendu » sans toutefois préciser les modalités de son éventuelle mise en œuvre. Un premier pas a donc été fait en direction des centres de santé, reste à savoir si Marisol Touraine joindra bientôt le geste à la parole.

Caroline Laires-Tavares
Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Porte monnaie

Les maîtres de stage s'insurgent du « retard inacceptable » de leur rémunération

À quelques semaines de la rentrée universitaire, la colère grimpe chez les maîtres de stage des universités. Le Syndicat national des enseignants de médecine générale (SNEMG) soutenu par les...2

Un généraliste « légaliste » dépose une plainte pour empêcher Jérôme Cahuzac d'exercer

Jérôme Cahuzac

Le Dr Alain Choux enrage. Ce généraliste parisien ne supporte pas l'idée que le Dr Cahuzac, récemment condamné à quatre ans... 8

[VIDEO] Une commune vendéenne mise sur l'humour noir pour recruter des généralistes

.

« Plus de médecin, fini, terminées les salles d'attente bondées. La commune ne veut pas de médecin ». C'est en jouant l'ironie que la commun... Commenter

Médecine des voyages SANTÉ DES VOYAGEURS 2018 Abonné

Voyage

Encéphalite japonaise, fièvre jaune, paludisme et mise à jour des vaccins courants sont au cœur de l'actualisation des recommandations aux... Commenter

Infectiologie MALADIE DE LYME : LES MANIFESTATIONS PRÉCOCES Abonné

Lyme

Dans le cadre du Plan national de lutte contre la maladie de Lyme de 2016, la HAS vient d’élaborer un protocole de diagnostic et de soins.... Commenter

A découvrir