Gynécologie - Contraception de l’adolescente : la nouvelle donne

GynécologieContraception de l’adolescente : la nouvelle donne

27.09.2013

Entre la récente mise en garde des autorités sanitaires sur le risque cardiovasculaire des pilules de 3e et 4e générations et le remboursement intégral de certaines méthodes, le paysage contraceptif chez l’adolescente est en pleine mutation.

Du stérilet, en passant par l’implant et les contraceptions orales, tous les modes contraceptifs sont théoriquement possibles chez l’adolescente. Ainsi, comme le rappelait récemment la HAS dans une fiche mémo, « en dehors de la stérilisation, l’âge en lui-même ne devrait pas limiter le choix de la méthode contraceptive ». Cependant, en fonction du profil de la jeune fille et de ses attentes, certaines méthodes sont plus adaptées que d’autres.

Les estroprogestatifs « sont...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Généraliste
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Généraliste
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
AT

Ses arrêts de travail mis sous tutelle, un généraliste « heureux » déplaque

« Ce sont 40 ans de bonheur, de doutes, de grandes joies mais aussi de moments douloureux qui prennent fin. Merci à vous, et bon vent à tous ». Ce petit mot, écrit à la main, s’adresse aux patients...14

Bobologie, téléconsultation, renouvellements... les pharmaciens prêts à aider les généralistes dans le premier recours

.

Les premières auditions de la commission d'enquête pour l'accès aux soins se tenaient ce jeudi rue de l'Université. Les représentants des... 13

Pour la HAS, aucune situation clinique n'est incompatible avec la téléconsultation ou la télé-expertise

.

Alors que l'avenant conventionnel sur la télémédecine est en passe d'être signé par les syndicats, inscrivant ainsi dans le droit commun la... 6

Prévention LA PROMOTION DE LA PRÉVENTION EN SALLE D’ATTENTE EST INEFFICACE Abonné

Salle d'attente

La salle d’attente du généraliste est logiquement un lieu idéal – puisque contextualisé – d’affichage de messages sanitaires, notamment... Commenter

Nutrition LES RÉGIMES RESTRICTIFS Abonné

Régime restictif

De plus en plus de patients se lancent dans des régimes restrictifs sans en connaître les conséquences. Nous faisons le point sur plusieurs... 1

A découvrir