Réforme - Coup d’Etat sur la retraite des médecins !

RéformeCoup d’Etat sur la retraite des médecins !

05.09.2013

C’est la surprise à la CARMF... et la consternation ! Un article du projet de loi sur la réforme des retraites rendu public ce jeudi prévoit une modification de la gouvernance des caisses de retraites des professions libérales. Un véritable choc pour Gérard Maudrux, président de la CARMF, dont la gestion est depuis plusieurs mois dénoncée et qui se trouve de facto mis sous tutelle.

  • Coup d’Etat sur la retraite des médecins ! - 1

    Coup d’Etat sur la retraite des médecins !

L’annonce est tombée ce matin comme un couperet pour le président de la CARMF, Gérard Maudrux. « C’est la perte de l’autonomie de notre caisse et de celles des autres professions libérales avec un contrôle fait par le directeur de la CNAVPL », explique-t-il. En cause, un article du projet de loi de la réforme des retraites. Quelques lignes qui risquent de mettre le feu aux poudres et de marquer la fin d’une époque. Celle de l’autonomie des caisses des professions libérales. Les premières moutures du projet de loi sur la réforme des retraites, transmis aujourd’hui au Conseil d’Etat ont créé la surprise parmi les libéraux de santé. L’article 31 prévoit en effet de renforcer le rôle de la Caisse nationale d’assurance vieillesse des professions libérales (CNAVPL) en lui confiant en direct «la gestion du régime d’assurance vieillesse de base des professionnels libéraux et la gestion des réserves du régime ».

Ce n’est pas tout. L’article prévoit une modification de la nomination du directeur de la CNAVPL qui sera désormais, si le projet est voté, nommé par décret. « On veut nous mettre des menottes », s’insurge le Dr Maudrux qui voit dans ce début de réforme un risque d’effet domino sur la gouvernance de la CARMF. « Il est certain qu’il y aura ensuite un alignement de ces règles de nomination du directeur aux autres sections et donc par ricochet à la CARMF », prédit-il, n’excluant pas de démissionner dans ce cas de figure.

Une lettre ouverte aux parlementaires

Cette modification de la gouvernance des régimes de retraite des libéraux au détriment de la CARMF est à relier à une polémique au début de l’été autour de la gestion de la CARMF, suite à un rapport de l’IGAS sur le sujet. Un récent rapport de la Cour des Comptes est aussi invoqué par le gouvernement. Pourtant, depuis le début des discussions sur le dossier des retraites, rien de tel n’avait fuité. Un silence du gouvernement interprété par le président de la CARMF comme un moyen pour l’exécutif de ne pas laisser les caisses préparer leur défense. Les dix présidents des caisses libérales (CARMF, CARPIMKO, CIPAV, CAVP,etc.) percevant cette réforme de gouvernance comme un véritable « diktat », n’ont pas tardé à répondre. Dans une lettre ouverte aux parlementaires, co-signée avec Jacques Escourrou, le président de la CNAVPL, et que legeneraliste.fr s’est procurée, ils dénoncent avec fermeté le projet de loi et préviennent que les « 800 000 libéraux et leurs organisations professionnelles se mobiliseront contre toute volonté de l’Etat de dicter ses choix » dans leurs régimes. Ils demandent le retrait immédiat de cet article et l’ouverture « d’une véritable discussion ».

Caroline Laires-Tavares
Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Les centres de santé ne veulent pas tomber sous la coupe des cliniques privées

Pour les centres de santé, la rentrée n'amène pas de répit. Alors que les responsables du secteur ont bataillé au printemps dernier pour éviter que la création de nouvelles structures ne soient...4

Les femmes boudent la pilule... mais pas la contraception

Contraception

Même si en 2016, la pilule reste la méthode contraceptive la plus utilisée (36,5%), son utilisation a diminué, avec une baisse de 3,1... 1

Les changements au travail, mauvais pour la santé des salariés

.

Les changements au travail peuvent avoir un impact sur la santé mentale des salariés, selon une étude du ministère du Travail publiée... 1

Allergologie LE TRAITEMENT DE PREMIÈRE INTENTION DE L’ANAPHYLAXIE Abonné

.

Les dernières recommandations françaises et américaines sur l'anaphylaxie relèguent au second plan les anti-H1, les corticoïdes et les B2CA... 4

Diabète SE PIQUER LES DOIGTS : POUR QUOI FAIRE ? Abonné

.

Chez le diabétique de type 2, le ratio bénéfice/risque de l'autosurveillance glycémique est défavorable. Une nouvelle étude qui conforte... Commenter

A découvrir