Université d’été - Rentrée syndicale chargée pour les médecins libéraux

Université d’étéRentrée syndicale chargée pour les médecins libéraux

28.08.2013

CSMF et SML réuniront leurs troupes le dernier week-end de septembre à Lille et à Marseille. Ce sera peut-être l’occasion que saisira Marisol Touraine pour préciser sa "Stratégie Nationale de Santé" et le contenu du PLFSS 2014 la ministre de la Santé étant a priori attendue dans les deux villes. MG France prendra le relais en novembre, puisque le syndicat de généralistes tiendra son 6e Congrès dans la cité phocéenne.

  • Rentrée syndicale chargée pour les médecins libéraux - 1

    Rentrée syndicale chargée pour les médecins libéraux

Cet automne 2013 promet d’être dense en actualité syndicale, puisque trois évènements sont annoncés. A commencer par les traditionnelles Université d’été de la CSMF et du SML. Petite surprise côté confédéral, puisque, pour la première fois depuis la création de cette recontre il y a près de 20 ans, la CSMF boudera la côté d’Azur et a choisi Lille pour cadre de sa XIXe Université d’été les 27, 28 et 29 septembre. Le thème se veut futuriste, la quasi-totalité des tables rondes et ateliers étant centrés sur le thème : «E-santé : la révolution de velours de la médecine libérale». On évoquera la télémédecine, la e-prescription, le e-suivi des malades chroniques ou encore le regroupement virtuel. Avec une ouverture et une clôture a priori plus politiques, la dernière table ronde ouvrant sur un thème-programme : "quel projet politique pour la santé en France ?" Sont annoncés entre autres, lors de ce dernier rendez-vous, la présidente de la commission des affaires sociales de l’Assemblée, le patron de la Mutualité et celui de la Sécu.

Le SML a pour sa part troqué Lille l’an dernier pour Marseille cette année. La date est facile à retenir, puisque c’est le même week-end que celui de la Conf’ qui a été choisi. Concommitence des deux évènements qui s’est déjà produit, mais qui généralement peut-être interprété comme un signe de tension entre deux syndicats polycatégoriels qui furent souvent alliés... Pas cette fois, assure Michel Chassang, président de la CSMF qui évoque un hasard de calendrier. En pratique, le SML ouvrira son Congrès National le vendredi 27 septembre au matin, quelques heures avant la CSMF et la manifestation s’achèvera avec une demi-journée d’avance dès le samedi soir 28. Le fil rouge de ces "initiatives libérales" du SML sera la prévention, même si le deuxième jour fera une large place à "l’offre de soins de proximité" et au "parcours de soins libéral".

Touraine attendue à Lille et à Marseille

On remarquera que le "contrat d’accès aux soins" qui oppose désormais les deux syndicats n’est au programme ni des tables rondes de Lille, ni de celles de Marseille. Mais le sujet sera sans doute abordé dans les discours de clôture de Michel Chassang et de Roger Rua. D’autant que la ministre de la Santé est annoncée, à Marseille le 28 septembre en fin de matinée et à Lille le 29 septembre à midi...

En profitera-t-elle pour lever un peu plus le voile sur ses intentions, par exemple sur la "Stratégie nationale de santé" ? Le président de la Conf’ l’espère bien : "Ce sera juste après la résunion de la Commision des comptes de la santé et juste avant l’adoption du PLFSS en conseil des ministres. Or un premier train de mesures structurelles sur la "Stratégie nationale de santé" est prévue dans le cadre du PLFSS 2014. Donc les déclarations que fera la ministre à notre Université d’été sont très attendues," observe Michel Chassang.

A défaut, si Marisol Touraine choisissait d’attendre encore, MG France a bien prévu d’aborder la question deux mois plus tard, lors de son congrès à Marseille. Après celui de Lille en 2009, ce sera le 6e Congrès du syndicat de généraliste, un évènement important, puisqu’il n’a lieu que tous les quatre ans. D’emblée, le syndicat de Claude Leicher donne le ton en plaçant ces deux journées des 22 et 23 novembre sous un thème-slogan : "Les généralistes au centre du système de santé de demain". La dernière plénière du samedi après-midi promet, puisqu’elle abordera "l’évolution du modèle économique de la médecine générale", autrement dit ses modes de rémunération.

Paul Bretagne
Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Buzyn

Plan Santé 2022 Buzyn : « Nous allons aider les médecins à répondre aux besoins de santé sur leur territoire »

La ministre de la Santé décrypte le plan santé présenté ce mardi par Emmanuel Macron. D'ici à 2022, le gouvernement veut créer 1 000 CPTS pour répondre aux besoins de santé sur les territoires,...12

4 000 assistants médicaux, exercice mixte à l'hôpital, fin du numerus clausus Les principales mesures du plan santé d'Emmanuel Macron

Emmanuel Macron

Le plan santé dévoilé mardi par le chef de l'État comprend 54 mesures visant à réformer en profondeur le système de soins pendant le... 5

Entre espoirs et agacement, les médecins partagés après l'annonce du plan santé

Smiley

De très nombreux acteurs du monde médical ont commenté ce mardi le plan santé, présenté par Emmanuel Macron le matin même. Après les... Commenter

Pédagogie STRATÉGIES COGNITIVES ET ERREURS DIAGNOSTIQUES Abonné

Ampoule cassee

Comment les médecins font-ils pour poser des diagnostics et pourquoi se trompent-ils parfois ? Face à un patient, les praticiens génèrent... Commenter

Toxicologie  L’INTOXICATION AU PARACÉTAMOL Abonné

Paracetamol

Hautement hépatotoxique aux doses suprathérapeutiques, le paracétamol est à l’origine de l’une des intoxications les plus fréquentes.... Commenter

A découvrir