Démographie - 101 803 généralistes en activité dans l’Hexagone

Démographie101 803 généralistes en activité dans l’Hexagone

10.08.2013

Le Répertoire partagé des professionnels de santé réalisé par la DREES confirme la fonte des effectifs en médecine générale, particulièrement en libéral. Autres découvertes de cette édition 2013 : la place croissante prise par les remplaçants, qui se confirme et les choix de carrière des femmes, bien différents de leurs confrères masculins.

  • 101 803 généralistes en activité dans l’Hexagone - 1

    101 803 généralistes en activité dans l’Hexagone

La France comptait au 1er janvier plus de 218.000 médecins en activité et parmi eux 101.803 généralistes selon les services statistiques du ministère de la Santé. Selon le document de la DREES, basé sur le Répertoire partagé des professionnels de santé (RPPS), qui croise les données de l'Ordre, de la Sécu et de l’Etat, les effectifs globaux de médecins, tous modes d’exrcice confondus, sont en augmentation sur un an, même si, compte tenu de l’augmentation de la population, leur densité diminue. La décrue démographique est encore plus marquée chez les généralistes, dont les effectifs sont en légère baisse depuis deux ans et la densité depuis au moins quatre à cinq ans.

Tous modes d’exercice confondus, la médecine générale est en revanche proche de l’âge moyen des médecins en général : 51,4 ans en moyenne contre 51,3 ans. Le document de la Drees renseigne aussi sur les différents types d’activités et d’implantation des généralistes, des régions les mieux dotés (près de 18 500 en Ile-de-France, 10 000 en Rhône Alpes, 9000 en Paca), aux moins bien dotées (à peine 500 généralistes en Corse, 1300 en Limousin). L’étude insiste aussi sur l’ampleur de la multiactivité chez les médecins (10,5% des effectifs en moyenne, 18% chez les généralistes) le modèle dominant étant alors le couplage exercice libéral avec un pied à l’hôpital.

Les femmes davantage séduites par le salariat ?

Il se confirme par ailleurs qu’environ la moitié des médecins généralistes exercent en libéral : 31711 travaillant en cabinet individuel, pour 29700 qui sont installés en groupe. Clairement, la première des deux catégories est en perte de vitesse, puisque la moyenne d’âge y frôle les 55 ans contre à peine 51 ans en maison médicale. A côté de ces gros bataillons de libéraux, on trouve aussi 7 250 remplaçants, globalement plus jeunes, même si leur âge moyen est de 44 ans, 3127 d’entre eux ayant plus de 45 ans. Hors médecine libérale, on recense enfin 18 350 confrères hospitaliers, plus de 3000 dans le privé hospitalier, 2150 en centres de santé et près de 10 000 dans le secteur de la prévention ou les établissements sociaux.

Où sont les femmes ? Elles ne représentent encore qu’un petit tiers des praticiens en cabinet individuel, un gros tiers dans les associations, mais grosso modo un généraliste sur deux dans le secteur hospitalier, 58%des effectifs médicaux en centres de santé et jusqu’à 80% en médecine préventive.

Paul Bretagne
Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Buzyn

« Je ne demande pas aux médecins de travailler plus (...) mais il faut mieux organiser les soins sur les territoires», lance Buzyn

La ministre de la Santé a réaffirmé ce vendredi son intention de revoir l'organisation du système de santé pour prendre plus efficacement en charge la population. ...12

DPC : 30 000 généralistes se sont inscrits à une action indemnisée en 2017

DPC

Les généralistes ne sont pas beaucoup plus nombreux à se former mais ils se forment plus ! Tel est le bilan que l'on peut tirer en étudiant... Commenter

Antoine Durrleman, 6e chambre de la Cour des comptes « La médecine libérale doit être mieux présente sur le territoire »

Durrleman

Le président de la 6e chambre de la Cour des comptes assume les mesures coercitives du récent rapport qu’il a piloté sur l’avenir de... 5

Pédiatrie BÉBÉ SECOUÉ : PRÉVENIR ET REPÉRER Abonné

Bebe secoue

Plusieurs centaines de nourrissons seraient victimes du syndrome du bébé secoué chaque année en France. La Haute autorité de santé et la... Commenter

Prévention UN DÉPISTAGE DE MASSE SIMPLE QUI SAUVE DES VIES Abonné

Anevrisme aorte abdominale

Une étude danoise démontre l'efficacité du dépistage combiné de l'anévrysme de l'aorte abdominale, de l'HTA et de l'AOMI sur la mortalité... Commenter

A découvrir