Médicament - La reprise de la consommation d’antibiotiques inquiète l’ANSM

MédicamentLa reprise de la consommation d’antibiotiques inquiète l’ANSM

06.08.2013

Alors qu’un important effort de réduction des prescriptions a été fait depuis le début du siècle, un rapport de l’Agence du médicament rendu public fin juin s’inquiète d’une progression de la consommation de ces molécules ces dernières années. Dans ce contexte, les experts s’alarment des résistances aux antibiotiques, d’autant que l’arsenal thérapeutique se réduit.

  • La reprise de la consommation d’antibiotiques inquiète l’ANSM - 1

    La reprise de la consommation d’antibiotiques inquiète l’ANSM

La France n'est plus le premier consommateur d'antibiotiques en Europe comme au début des années 2000, mais ça ne suffit pas à contenter les autorités sanirtaires. Selon un rapport de l'agence du médicament (ANSM), la consommation a ainsi a notablement diminué entre 2000 et 2012 (-12,5%) en France, de 9% depuis dix ans. Mais les experts sont moins optimistes sur le court terme et pointent une reprise de la consommation de 3% au cours des cinq dernières années. Cette "légère tendance à la hausse" est confirmée par les premiers chiffres 2012, selon ce document qui s'appuie sur des données des industriels et de l'Assurance maladie. D'après ces nouveaux résultats, la France a "un niveau de consommation d'antibiotiques nettement supérieur à la moyenne européenne. Et même si elle n'est plus le plus gros consommateur du Vieux Continent, on est mal parti pour atteindre l’objectif fixé par le Plan Antibiotiques 2011-2016 qui prévoit une réduction des consommations de ? 25 % d'ici 2016. La progression enregistrée en 2012 est d'autant plus préoccupante qu'elle ne peut être attribuée à une incidence plus forte des pathologies hivernales, relève l'ANSM qui pointe l'usage "non justifié" d'antibiotiques pour des maladies virales.

Le Nord, plus que Rhône-Alpes

Dans le détail, la consommation d'antibiotiques est assez peu homogène. Elle se fait très majoritairement en ville (90 %) plus qu’à l’hôpital. Les femmes représentent 57,3 % des patients traités par antibiotiques avec une utilisation significativement plus élevée que celle des hommes entre 15 et 34 ans, mais qui baisse ensuite et se stabilise. A l'inverse, le niveau d'utilisation par les hommes augmente après 55 ans et ne cesse de progresser ensuite. A noter aussi que les régions du nord de la France sont celles où la consommation est la plus élevée, tandis que les régions Pays de Loire et Rhône-Alpes se caractérisent par un niveau de consommation plus modérée. Les départements d'Outre-mer ont eux un niveau de consommation inférieur de 28 % à celui de l'ensemble départements métropolitains.

Au-delà, le rapport se montre une nouvelle fois préoccupé par la croissance des résistances aux antibiotiques. Est notamment citée comme pourvoyeuse de résistances, la progression d'une association d'antibiotiques (amoxicilline + acide clavulanique/Augmentin et ses génériques). Le développement des résistances des bactéries aux antibiotiques inquiète d’autant plus les autorités sanitaires que le nombre de substances actives disponibles diminue (- 29 entre 2000 et 2012 et seulement 11 nouvelles commercialisées), alors que la recherche sur de nouveaux antibiotiques s'est considérablement ralentie.

Paul Bretagne
Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Désert médical

Plan santé : un « rendez-vous manqué » contre les déserts, selon les maires des petites villes

Le plan santé annoncé mardi par Emmanuel Macron a divisé les médecins. Les 54 mesures de cette refonte du système de santé rendent pour le moins sceptiques les élus des petites villes. « Cette...10

Les jeunes médecins saluent la fin du numerus clausus et des ECNi, trop théoriques

QCM

Le volet formation du Plan Ma santé 2022, présenté par Agnès Buzyn et la ministre de l'Enseignement supérieur Frédérique Vidal ce mardi,... 2

4 000 assistants médicaux, exercice mixte à l'hôpital, fin du numerus clausus Les principales mesures du plan santé d'Emmanuel Macron

Emmanuel Macron

Le plan santé dévoilé mardi par le chef de l'État comprend 54 mesures visant à réformer en profondeur le système de soins pendant le... 9

Pédagogie STRATÉGIES COGNITIVES ET ERREURS DIAGNOSTIQUES Abonné

Ampoule cassee

Comment les médecins font-ils pour poser des diagnostics et pourquoi se trompent-ils parfois ? Face à un patient, les praticiens génèrent... Commenter

Toxicologie  L’INTOXICATION AU PARACÉTAMOL Abonné

Paracetamol

Hautement hépatotoxique aux doses suprathérapeutiques, le paracétamol est à l’origine de l’une des intoxications les plus fréquentes.... Commenter

A découvrir