Un film, un médecin - Brittannia Hospital

Un film, un médecinBrittannia Hospital

05.08.2013
  • Brittannia Hospital - 1

    Brittannia Hospital

Réalisateur

Lindsay Anderson

Année de réalisation

1982

Scénario

David Sherwin

Musique

lan Price

Production

Devina Belling, Clive Parsons et John Comfort

Format et Durée

Couleurs (Technicolor) - 1.85 : 1 - 116 minutes

Distribution

Malcolm McDowell (Mick Travis)

Leonard Rossiter (Vincent Potter)

Brian Pettifer (Biles)

John Moffat (Greville Figg)

Fulton Mackay (le chef directeur Johns)

Vivian Pickles (l’infirmière)

Barbara Hicks (Madame Tinker)

Graham Crowden (Le Pr Millar)

Marsha Hunt (Amanda Persil)

Disponibilité en DVD

« Britannia Hospital » a été édité par le studio Canal en 2004.

Récompenses

« Britannia Hospital a été nominé six fois au Festival de Cannes 1982 : Palme d’or, Grand Prix, Prix de la mise e scène, Prix du jury oecuménique, Prix de la jeunesse, Prix de la meilleure contribution artistique.

Voir un extrait

L’histoire

Mick Travis est un journaliste chargé de réaliser un reportage sur le 500e anniversaire du Brittania Hospital. A la recherche d’un scoop, il veut en savoir plus sur le nouveau service du Pr Millar qui doit être inauguré par un membre de la famille royale. Le Professeur doit à cette occasion réaliser une grande première : la greffe d’une tête. Découvert par le Pr Millar, Travis voit sa propre tête greffée. Mais la transplantation échoue et le cobaye se révolte. La foule envahit l’hôpital. Pour la calmer, Millar présente à la populace l’ultime fruit de ses recherches : l’homme du futur, un être sans tête qui déclare : « Ah, le bel ouvrage qu’un homme...! »

L’avis de la critique

Il est évident que cet hôpital est symbolique et que Lindsay Anderson s’attaque à une société britannique bien malade, livré à ses démiurges. Son film est iconoclaste et n’épargne surtout pas la sacro-sainte famille royale. Une comédie noire, violente, virulente dans la droite ligne de « If » sans toutefois en avoir le même impact détonnant. (Le guide des films, coll. Bouquins, ed. Robert Laffont).

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Moins chers, mais source d'inégalités : un bilan mitigé des réseaux des soins

Les assureurs complémentaires rêvent toujours de pouvoir contracter avec les médecins. Une enquête menée par l'IGAS montre que plus des trois quarts des mutuelles, institution de prévoyance ou...Commenter

Bactéries résistantes : pas assez de traitements innovants en développement, selon l'OMS

.

Face à la menace croissante des bactéries résistantes la production de nouveaux antibiotiques n'est pas à la hauteur, selon l'OMS. Dans un... 2

Dépassements : la Cour des comptes casse le CAS

.

Leurs effets seraient "limités et très coûteux". Dans son rapport 2017 sur le financement de la Sécu, la Cour des comptes n'y va pas de... 1

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir