Un film, un médecin - Les Invasions barbares

Un film, un médecinLes Invasions barbares

01.08.2013
  • Les Invasions barbares - 1

    Les Invasions barbares

Réalisateur

Denys Arcand

Année de réalisation

2002

Scénario

Denys Arcand

Musique

Pierre Aviat

Production

Astral film, Cinémaginaire, The Harold Greenberg Fund, Productions Barbares, Société Radio-Canada, SODEC (Canada), Canal +, CNC, Pyramide Production (France)

Lieux de tournage

Canada : Nouvelle-Ecosse et Québec (Montréal, Memphrémagog)

Etats-Unis : Baltimore

Royaume-Uni : Londres

Format

super 35 mm- couleurs (Technicolor) - 2.35:1 (scope)-Stéréo Dolby SR

Durée du film

112 minutes au Canada et 99 minutes dans les autres pays.

Distribution

Rémy Girard (Remy)

Stéphane Rousseau (Sébastien)

Dorothée Benyman (Louise)

Louise Portal (Diane)

Dominique Michel (Dominique)

Marie-Josée Croze (Nathalie)

Récompenses

Prix du scénario et Prix d’interprétation féminine (Marie-Josée Croze) à Cannes en 2003

Prix Jufra (Canada) du meilleur film en 2004

César du cinéma 2004

Disponibilité en DVD

Sorti chez Aventi le 22 avril 2004

Voir un extrait

L’histoire

Rémy, divorcé, la cinquantaine, est à l’hôpital. Son ex-femme Louise rappelle d’urgence leur fils Sébastien, installé à Londres. Ce dernier hésite car son père et lui n’ont plus rien à se dire depuis longtemps. Finalement il accepte de revenir à Montréal pour aider sa mère et soutenir son père. Dès son arrivée, Sébastien remue ciel et terre, joue de ses relations, bouscule le système de toutes les manières possibles pour adoucir les épreuves qui attendent Rémy. Il ramène aussi au chevet de Rémy la joyeuse bande qui a marqué son passé : parents, amis et anciennes maîtresses. Que sont-ils devenus à l'heure des "invasions barbares" ?

Les critiques à la sortie du film

Il faut courir voir ce film qui gambade, sans illusions mais sans aigreur, dans les prairies des hommes. Un film épatant et salutaire. (Le Parisien)

Un film superbe qui donne à rire et à pleurer (Le Figaroscope)

Le film est un dosage savant entre répliques tordantes, moments touchants, et une certaine gravité, jamais pesante. (MDcinema.com)

Si on y trouve de quoi rire, il n'y a certainement pas de quoi en pleurer. Sauf indécente autocomplaisance. (Libération)

Ces vieillards quinquagénaires font pitié, et comme Arcand n'a même pas le talent de les filmer correctement (la mise en scène, d'une indicible indigence, est aussi glauque que l'humanisme de crapaud qu'elle sert), il n'émane de cette "palme du coeur" écoeurante qu'une rance odeur d'hôpital et de mort. (Chronic’art.com)

Ce qu’en dit le réalisateur, Denys Arcand

« J'ai écrit le scénario du film en deux ans. La maladie et la mort sont des sujets qui me hantent depuis bien longtemps, mais je n'arrivais jamais à leur donner une forme satisfaisante pour moi. J'aboutissais toujours à des scénarios lugubres et déprimants. Jusqu'au jour où j'ai eu l'idée de réutiliser les personnages du « Déclin de l'empire americain ». Leur bonne humeur, leur cynisme et leur intelligence me permettaient de traiter ce sujet avec une légèreté qui me plaisait. »

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Les centres de santé ne veulent pas tomber sous la coupe des cliniques privées

Pour les centres de santé, la rentrée n'amène pas de répit. Alors que les responsables du secteur ont bataillé au printemps dernier pour éviter que la création de nouvelles structures ne soient...4

Les femmes boudent la pilule... mais pas la contraception

Contraception

Même si en 2016, la pilule reste la méthode contraceptive la plus utilisée (36,5%), son utilisation a diminué, avec une baisse de 3,1... 1

Les changements au travail, mauvais pour la santé des salariés

.

Les changements au travail peuvent avoir un impact sur la santé mentale des salariés, selon une étude du ministère du Travail publiée... 1

Allergologie LE TRAITEMENT DE PREMIÈRE INTENTION DE L’ANAPHYLAXIE Abonné

.

Les dernières recommandations françaises et américaines sur l'anaphylaxie relèguent au second plan les anti-H1, les corticoïdes et les B2CA... 4

Diabète SE PIQUER LES DOIGTS : POUR QUOI FAIRE ? Abonné

.

Chez le diabétique de type 2, le ratio bénéfice/risque de l'autosurveillance glycémique est défavorable. Une nouvelle étude qui conforte... Commenter

A découvrir