Toxicomanie - Drogues de synthèse, le nouveau péril jeunes ?

ToxicomanieDrogues de synthèse, le nouveau péril jeunes ?

29.07.2013

Dans son dernier rapport, l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (OEDT) alerte d’un usage « historiquement élevé » des drogues en Europe. En particulier, l’essor de nouvelles substances psychoactives de synthèses inquiète les experts. Et la banalisation du cannabis devenu un compagnon quotidien pour 3 millions d’Européens. Seul signe positif : les toxicomanes du Vieux continent sont de plus en plus à entamer une démarche de sevrage.

  • Drogues de synthèse, le nouveau péril jeunes ? - 1

    Drogues de synthèse, le nouveau péril jeunes ?

Faut-il avoir peur des nouvelles drogues de synthèse ? Dans son rapport annuel, l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (OEDT) tire la sonnette d’alarme. Au total, sur le vieux continent, 73 nouvelles substances psychoactives de synthèse ont été recensées l’année dernière. En 2011, elles étaient au nombre de 49. Un essor spectaculaire qui utilise souvent comme vecteur Internet. Parmi ces nouvelles drogues des produits chimiques « peu connus » mais également des stimulants de synthèse, comme les amphétamines et l’ecstasy qui concurrencent « dans une certaine mesure la cocaïne ».

La consommation de cocaïne et de cannabis semble par contre marquer une pause, tout comme les drogues injectables, même si l’usage de drogues illicites est « historiquement élevé » : 85 millions de citoyens européen en ont consommé au moins une fois dans leur vie. Le cannabis reste bien sûr la drogue la plus consommée, d’autant que tous les pays de l’UE signalent des cultures locales de ces plantes, à usage personnel ou gérée par des mafias. L’Observatoire s’inquiète d’ailleurs que quelque 3 millions d’Européens fument du cannabis au quotidien. Mais ils sont aussi plus nombreux à se soigner : le nombre d’usagers qui entament un traitement a augmenté d’environ un tiers en cinq ans.

VIH et Hépatite C

Par ailleurs, l’OEDT s’inquiète de « nouveaux foyers d’infections par le VIH en Grèce et en Roumanie » liés à l’utilisation de drogues injectables, comme l’héroïne. De la même façon, le rapport met en exergue la présence d’une « épidémie cachée » d’hépatite C.

Enfin, l’Observatoire a comptabilisé au moins 475 décès liés à l’usage de cocaïne, mais ce chiffre pourrait bien être « sous-estimé ». 6 500 décès par surdose, souvent causés par la consommation d’opiacés en combinaison avec l’alcool, ont été déclarés en 2011, un chiffre en légère baisse. On en comptait 7 000 en 2010 et 7 700 en 2009.

Giulia Gandolfi (avec AFP)
Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Nicolas Revel

L’Assurance maladie va financer un projet de recherche en médecine générale

Nicolas Revel a annoncé que l’Assurance maladie allait apporter son soutien  « institutionnel, technique et financier » à un projet de recherche du Collège national des généralistes enseignants ...Commenter

73% des Français estiment que le système de santé s'est dégradé ces 5 dernières années

Dégradation du système de santé

Les Français semblent en rupture avec la politique de santé de ces dernières années. Selon un sondage BVA* pour Les Contrepoints de la... Commenter

Les déserts médicaux disparaîtront d'ici « 7 à 8 ans » sans conventionnement sélectif, prédit le Dr Philippe Vermesch (SML)

Philippe Vermesch

Invité à débattre de la désertification médicale mercredi sur Public Sénat, le Dr Philippe Vermesch, président du Syndicat des médecins... 5

Cardiologie L’INSUFFISANCE CARDIAQUE Abonné

Echocardiographie

Compte tenu du vieillissement de la population, la prévalence de l'insuffisance cardiaque augmente et se situe entre 5 % à 10 % à partir de... Commenter

Formation UN OUTIL MÉTHODOLOGIQUE POUR OPTIMISER LES PRATIQUES ? Abonné

Formation

La formation des médecins et l'information aux patients sont le gage d'une amélioration des pratiques, avec à la clef un meilleur... Commenter

A découvrir