DPC - Les médecins seront-il indemnisés un jour ?

DPCLes médecins seront-il indemnisés un jour ?

22.07.2013

Alors que les médecins peuvent depuis plusieurs mois s’inscrire à un programme de DPC par internet, aucun n’a pu encore être indemnisé. Le cabinet du ministère de la Santé a demandé à l’OGDPC de faire au plus vite pour débloquer ces « couacs » administratifs. Pas possible avant septembre aurait répondu l’organisme…

  • Les médecins seront-il indemnisés un jour ? - 1

    Les médecins seront-il indemnisés un jour ?

Victimes de blocages administratifs, les médecins qui ont suivi un programme de DPC au cours de ces derniers mois n’en peuvent plus d’attendre leur indemnisation ! Signe de leur impatience : le nombre d’appels reçus par les organismes de formation. « Nos secrétaires sont sans cesse en train de répondre aux plaintes grandissantes des médecins qui sont venus se former chez nous », raconte le Dr Jean-Claude Soulary, président de MG Form. Ce sont déjà plus de 2 500 médecins inscrits à un programme de formation via MG Form qui restent pour l’heure sans réponse de la part de l’Organisme de Gestion du DPC (OGDPC).

A l’origine du problème, un « couac » informatique. Alors que les formulaires d’inscription sont accessibles sur Internet « avec plus ou moins de facilité » selon le président de MG Form, celui permettant le virement bancaire n’aurait pas encore été créé. Stupeur du côté de MG France et de MG Form qui dans un communiqué commun annoncent qu’ils ont fait appel à la ministre de la Santé « pour que cesse le blocage de l'indemnisation des participants aux séminaires DPC ». En réponse, le cabinet de Marisol Touraine aurait fermement demandé à l’OGDPC de lever au plus vite ce blocage. Or, selon les informations de MG Form, l’Organisme de gestion du DPC aurait fait savoir au cabinet « qu’il était dans l’incapacité de procéder à cette opération» au mieux avant le mois de septembre 2013.

Dans cette affaire, le syndicat de Claude Leicher met en cause «le manque de compétence opérationnelle de l'OGDPC». Le syndicat exige que des mesures législatives, règlementaires et opérationnelles soient prises très rapidement. Il demande notamment que soit mis en place « une gouvernance politique du dispositif de formation centrée sur les objectifs de santé publique et les besoins des professionnels », ainsi qu’un « outil de gestion financière et administrative à l'écoute des besoins des professionnels de santé et des organismes de DPC ». Ce retard d’indemnisation pourrait selon le Dr Soulary, « s’il n’est pas résolu rapidement, démotiver les médecins» vis-à-vis d’un dispositif déjà en mal de participants !

Caroline Laires-Tavares
Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
MAPA

HTA, avantage à la MAPA !

Une étude du NEJM publiée hier vient confirmer à grande échelle la supériorité pronostique de la mesure ambulatoire de la pression artérielle (MAPA) par rapport à la prise de tension en...1

Bobologie, téléconsultation, renouvellements... les pharmaciens prêts à aider les généralistes dans le premier recours

.

Les premières auditions de la commission d'enquête pour l'accès aux soins se tenaient ce jeudi rue de l'Université. Les représentants des... 3

Ses arrêts de travail mis sous tutelle, un généraliste « heureux » déplaque

AT

« Ce sont 40 ans de bonheur, de doutes, de grandes joies mais aussi de moments douloureux qui prennent fin. Merci à vous, et bon vent à tous... 7

Prévention LA PROMOTION DE LA PRÉVENTION EN SALLE D’ATTENTE EST INEFFICACE Abonné

Salle d'attente

La salle d’attente du généraliste est logiquement un lieu idéal – puisque contextualisé – d’affichage de messages sanitaires, notamment... Commenter

Nutrition LES RÉGIMES RESTRICTIFS Abonné

Régime restictif

De plus en plus de patients se lancent dans des régimes restrictifs sans en connaître les conséquences. Nous faisons le point sur plusieurs... 1

A découvrir