DPC - Les médecins seront-il indemnisés un jour ?

DPCLes médecins seront-il indemnisés un jour ?

22.07.2013

Alors que les médecins peuvent depuis plusieurs mois s’inscrire à un programme de DPC par internet, aucun n’a pu encore être indemnisé. Le cabinet du ministère de la Santé a demandé à l’OGDPC de faire au plus vite pour débloquer ces « couacs » administratifs. Pas possible avant septembre aurait répondu l’organisme…

  • Les médecins seront-il indemnisés un jour ? - 1

    Les médecins seront-il indemnisés un jour ?

Victimes de blocages administratifs, les médecins qui ont suivi un programme de DPC au cours de ces derniers mois n’en peuvent plus d’attendre leur indemnisation ! Signe de leur impatience : le nombre d’appels reçus par les organismes de formation. « Nos secrétaires sont sans cesse en train de répondre aux plaintes grandissantes des médecins qui sont venus se former chez nous », raconte le Dr Jean-Claude Soulary, président de MG Form. Ce sont déjà plus de 2 500 médecins inscrits à un programme de formation via MG Form qui restent pour l’heure sans réponse de la part de l’Organisme de Gestion du DPC (OGDPC).

A l’origine du problème, un « couac » informatique. Alors que les formulaires d’inscription sont accessibles sur Internet « avec plus ou moins de facilité » selon le président de MG Form, celui permettant le virement bancaire n’aurait pas encore été créé. Stupeur du côté de MG France et de MG Form qui dans un communiqué commun annoncent qu’ils ont fait appel à la ministre de la Santé « pour que cesse le blocage de l'indemnisation des participants aux séminaires DPC ». En réponse, le cabinet de Marisol Touraine aurait fermement demandé à l’OGDPC de lever au plus vite ce blocage. Or, selon les informations de MG Form, l’Organisme de gestion du DPC aurait fait savoir au cabinet « qu’il était dans l’incapacité de procéder à cette opération» au mieux avant le mois de septembre 2013.

Dans cette affaire, le syndicat de Claude Leicher met en cause «le manque de compétence opérationnelle de l'OGDPC». Le syndicat exige que des mesures législatives, règlementaires et opérationnelles soient prises très rapidement. Il demande notamment que soit mis en place « une gouvernance politique du dispositif de formation centrée sur les objectifs de santé publique et les besoins des professionnels », ainsi qu’un « outil de gestion financière et administrative à l'écoute des besoins des professionnels de santé et des organismes de DPC ». Ce retard d’indemnisation pourrait selon le Dr Soulary, « s’il n’est pas résolu rapidement, démotiver les médecins» vis-à-vis d’un dispositif déjà en mal de participants !

Caroline Laires-Tavares
Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Désert médical

Plan santé : un « rendez-vous manqué » contre les déserts, selon les maires des petites villes

Le plan santé annoncé mardi par Emmanuel Macron a divisé les médecins. Les 54 mesures de cette refonte du système de santé rendent pour le moins sceptiques les élus des petites villes. « Cette...9

Les jeunes médecins saluent la fin du numerus clausus et des ECNi, trop théoriques

QCM

Le volet formation du Plan Ma santé 2022, présenté par Agnès Buzyn et la ministre de l'Enseignement supérieur Frédérique Vidal ce mardi,... 2

4 000 assistants médicaux, exercice mixte à l'hôpital, fin du numerus clausus Les principales mesures du plan santé d'Emmanuel Macron

Emmanuel Macron

Le plan santé dévoilé mardi par le chef de l'État comprend 54 mesures visant à réformer en profondeur le système de soins pendant le... 9

Pédagogie STRATÉGIES COGNITIVES ET ERREURS DIAGNOSTIQUES Abonné

Ampoule cassee

Comment les médecins font-ils pour poser des diagnostics et pourquoi se trompent-ils parfois ? Face à un patient, les praticiens génèrent... Commenter

Toxicologie  L’INTOXICATION AU PARACÉTAMOL Abonné

Paracetamol

Hautement hépatotoxique aux doses suprathérapeutiques, le paracétamol est à l’origine de l’une des intoxications les plus fréquentes.... Commenter

A découvrir