Un film, un médecin - Je n’ai pas tué Lincoln

Un film, un médecinJe n’ai pas tué Lincoln

22.07.2013
  • Je n’ai pas tué Lincoln - 1

    Je n’ai pas tué Lincoln

Réalisateur

John Ford

Titre original

The Prisoner of Shark Island

Année de réalisation

1938

Scénario

Nunally Johnson

Production

Darryl F. Zanuck et Nunally Johnson

Société de production

Twentieth Century Fox

Musique

Louis Silvers

Format et durée

Noir et blanc-Mono-35 mm, 95’

Distribution

Warner Baxter (Dr Samuel Mudd)

Gloria Stuart (Peggy Mud)

Claude Gillingwater (colonel Jeremiah Milford Dyer)

Harry Carey (le commandant de Fort Jefferson)

Frank McGlynn Sr (le président Abraham Lincoln)

En DVD

Edité par Opening, avec en bonus une présentation de Noël Simsolo et un documentaire « L’Enfer des hommes ».

Voir un extrait

L’histoire...

Le docteur Samuel Mudd soigne un jour John Wilkes Booth, ignorant qu'il s'agit du fanatique qui a assassiné le président Lincoln. Arrêté et accusé de complicité, Mudd est condamné à la détention à perpétuité et envoyé au bagne de Shark Island. Là, il est victime de la haine des gardiens qui multiplient les brimades à son encontre.

... Et la réalité

- Ce qui est vrai dans le film : Abraham Lincoln a été assassiné dans le théâtre Ford, par l'acteur John Wilkes Booth. Ce dernier, après avoir eu la jambe brisée, demanda l'aide du Dr Samuel Mudd. Celui-ci fut jugé devant une commission militaire, déclaré coupable d'aide à Booth, et envoyé dans une prison militaire insulaire où il devint un héros en soignant les victimes d'une épidémie de fièvre jaune.

- Ce qui est faux : l'épouse du Dr Mudd s'appelait Sarah Frances, et non Peggy.Aucun des témoingnages du procès n'est exact. Shark Island n'existe pas. Le Dr. Mudd était détenu au Fort Jefferson dans les îles du Parc national de Dry Tortugas, en Floride. Aucun esclave du Dr. Mudd ne l'a accompagné en prison pour l'aider à s'échapper. Sa femme et son beau-père n'ont pas commandé de bateau destiné à le recueillir lors de sa tentative d'évasion. Il tenta réellement de s'évader deux mois après son arrivée au Fort Jefferson en se cachant à bord d'un bateau de passage mais il fut rapidement découvert et remis en prison. Il ne fut pas placé dans un puits en punition mais condamné à rester trois mois dans une salle d'armes avec quatre autres détenus.

Autour du film

- Au départ, c’était Fredric March et non Warren Baxter qui avait été pressenti pour tenir le rôle du Dr Mudd

- John Ford et Darryl Zanuck, deux forts caractères, s’opposèrent fortement quand à la façon de parler de Warren Baxter qui dut abandonner son accent trop sudiste.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Bernard Jomier

Bernard Jomier, un généraliste sur les bancs du Sénat

« Ce sera sans doute mon activité la plus compliquée à arrêter. » Bien que devenu sénateur en septembre dernier, Bernard Jomier voulait absolument continuer à exercer en tant que généraliste. Il a...Commenter

Les dossiers qui ont marqué l'année Santé des LGBT+ : de l'importance d'être un généraliste friendly

Gay pride

De nombreux patients LGBT+ (lesbiennes, gay, bisexuels et trans...), par peur de leur jugement, n’évoquent pas leurs orientations sexuelles... 3

Zoom en vidéo [VIDEO] L’importance de prendre en compte l’orientation sexuelle de ses patients

Zoom en vidéo - [VIDEO] L’importance de prendre en compte l’orientation sexuelle de ses patients-0

Pour la première fois en 2018, le Congrès de Médecine Générale consacrait une plénière à la spécificité du soin pour les personnes LGBTI... 3

Médecine des voyages SANTÉ DES VOYAGEURS 2018 Abonné

Voyage

Encéphalite japonaise, fièvre jaune, paludisme et mise à jour des vaccins courants sont au cœur de l'actualisation des recommandations aux... Commenter

Infectiologie MALADIE DE LYME : LES MANIFESTATIONS PRÉCOCES Abonné

Lyme

Dans le cadre du Plan national de lutte contre la maladie de Lyme de 2016, la HAS vient d’élaborer un protocole de diagnostic et de soins.... Commenter

A découvrir