Un film, un médecin - Dr Jerry and Mister Love

Un film, un médecinDr Jerry and Mister Love

19.07.2013
  • Dr Jerry and Mister Love - 1

    Dr Jerry and Mister Love

Réalisateur

Jerry Lewis

Titre original

The Nutty Professor

Année de production

1963

Musique

Walter Scharf

Société de production

Paramount Pictures

Format et durée

Couleurs, 107’

Distribution

Jerry Lewis (Pr Julius Kelp/Buddy Love)

Stella Stevens (Stella Purdy)

Del Moore (Pr Mortimer R. Warfield)

Kathleen Freeman (Miss Lemon)

En DVD

Edité par Paramount sans la collection « Jerry Lewis »

Voir un extrait

L’histoire

Le Docteur Jekyll et Mister Hyde de Robert-Louis Stevenson revu et corrigé par Jerry Lewis. Julius Kelp (Jerry Lewis) est un brillant professeur de chimie , mais surtout un indécrottable timide. À la suite d'une dispute avec l'un de ses élèves, du genre body-buildé, il se retrouve coincé dans le placard de sa classe. Secouru par Stella, une de ses étudiantes (Stella Stevens) dont il est secrètement amoureux, il décide de s’inscrire dans un cours de musculation. Sans effets notoires. Le « nutty professor » invente un élixir, qui le métamorphose en un playboy, Buddy Love/Mister Love. Son double est un séducteur égocentrique, cynique et macho.

Jerry Lewis : mésestimé aux Etats-Unis, adoré en France

Robert Benayoun : « Je considère Jerry Lewis, depuis la mort de Buster Keaton, comme le plus grand artiste comique du moment. Il représente son époque à la fois reflétant et critiquant notre civilisation. »

Jean-Luc Godard : « Jerry Lewis est le seul réalisateur américain qui ait fait des films progressifs ; il est meilleur que Chaplin et Keaton. »

Louis Malle comptait aussi parmi ses plus fervents admirateurs.

Autour du film

La production a entièrement tourné ce film entre le 9 octobre 1962 et le 17 décembre 1962 à l'université d'État de l'Arizona à Tempe, le banlieue de Phoenix en Arizona.

De son propre aveux, Jerry Lewis s'est inspiré de son ancien partenaire, le crooner Dean Martin, pour créer le "monstre" du film, le séducteur Buddy Love (bien que, dans les bonus du DVD, il prétende le contraire).

Le fils de Jerry Lewis, Gary, alors âgé de 17 ans, fait une courte appartition dans le film. Il créera plus tard le groupe de rock « Gary Lewis and the Play Boys »

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
NS

Médecins et pharmaciens refusent un référentiel sur le NS et s’engagent à promouvoir les génériques

Le budget de la Sécu pour 2019 prévoit la fin de la mention manuscrite non substituable, l’apposition devant désormais passer par les logiciels et être justifiée selon des critères établis par l...5

Christelle Dubos nommée secrétaire d'État à la Santé pour épauler Agnès Buzyn

Dubos 03

Le remaniement attendu depuis deux semaines a enfin été officialisé, ce mardi matin, à la faveur d'un communiqué de l'Élysée. L'équipe... Commenter

Un Français sur dix touché depuis an, la dépression gagne du terrain

Dépression

La dépression gagne du terrain, d’après le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) du 16 octobre. En s’appuyant sur l’enquête Baromètre... Commenter

Dermatologie LES PUNAISES DE LIT Abonné

Punaise de lit

Parasites cosmopolites, les punaises de lit prolifèrent en France. Cette parasitose donne des lésions cutanées sur les zones découvertes.... Commenter

Gériatrie VITAMINE D CHEZ LE SUJET ÂGÉ : DOSAGE ET SUPPLÉMENTATION Abonné

Vitamine D

Chez le sujet âgé, le dosage de vitamine D est indiqué et remboursé dans des indications limitées. Les seniors à haut risque doivent être... Commenter

A découvrir