Un film, un médecin - La Fosse aux serpents

Un film, un médecinLa Fosse aux serpents

12.07.2013
  • La Fosse aux serpents - 1

    La Fosse aux serpents

Réalisateur

Anatole Litvak

Année de réalisation

1948

Société de production

20th Century Fox

Scénario

Frank Partos et Millen Brand, d’après le roman de Mary Jane Ward

Musique

Alfred Newman

Format et durée

Noir et blanc - Mono - 108’

Distribution

Olivia de Havilland : Virginia Cunningham

Mark Stevens : Robert Cunningham

Leo Genn : Dr Mark Kirk

Celeste Holm : Grace

Glenn Langan : Dr Terry

Helen Graig : Miss Davis

Voir un extrait

L’histoire

Virginia, une jeune romancière qui vient de se marier à Robert Cunningham, est victime d’une grave dépression nerveuse à la suite de laquelle elle est internée au Juniper Hill State Hospital, un établissement psychiatrique . L’esprit troublé, la jeune femme n’a plus conscience du temps et de la réalité et ne reconnaît même plus son mari. Elle est soignée par le Dr Mark Kirk qui diagnostique la schizophrénie. Séances d'électrochocs, hypnose et cure de psychothérapie font partie de son traitement. Peu à peu, ravivant la mémoire de Virginia, Le Dr Kirk découvre des éléments tragiques du passé de sa patiente. Ainsi, la mort d’un fiancé et la culpabilité éprouvée par le décès de son père, l’ont persuadée d’être responsable de ces fins tragiques. Bien que l'état de Virginia semble s'être amélioré, Kirk, contrairement aux avis du Conseil des médecins de l'hôpital, juge l'éventuelle sortie de celle-ci prématurée. Effectivement, un conflit avec une infirmière autoritaire provoque chez elle une nouvelle crise de démence. Elle est conduite dans la salle des fous incurables, comparable à une « fosse aux serpents ». Choquée, Virginia retrouvera la mémoire et la raison.

Pour en savoir plus

En 1948, les films tournant autour de la psychiatrie et de la psychanalyse faisaient florès à Hollywood. Et pas tournés par n’importe qui.... Après Hitchcok (La Maison du Dr Edwards) et Fritz Lang (Le Secret derrière la porte), c’est au tour d’Anatole Litvak d’apporter sa contribution à ce genre. La Fosse aux serpents est ainsi le premier film d’envergure à aborder de front le thème de la folie. Il fit donc sensation tant auprès de la critique que du public et fut même un objet de scandale tant le scénario était audacieux pour l’époque. Lorsqu’Anatole Litvak proposa à Darryl F. Zanuck, le grand manitou de la Fox, de porter à l’écran le roman autobiographique de Mary Jane Ward (celle-ci avaitpassé sept ans dans un asile psychiatrique), le producteur accepta le projet sur le champ car aucun film jusque-là ne s’était penché aussi directement sur les hôpitaux psychiatriques et l’internement. Trois psychiatres furent mandatés pour conseiller Litvak et ses scénaristes, ces derniers allant même passer trois mois dans un asile pour observer les malades. Les acteurs eux-mêmes durent se documenter sur ce sujet encore inabordé et Olivia De Havilland rencontra même une schizophrène qui avait connu la même descente aux enfers que celui de son personnage dans le film.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Les centres de santé ne veulent pas tomber sous la coupe des cliniques privées

Pour les centres de santé, la rentrée n'amène pas de répit. Alors que les responsables du secteur ont bataillé au printemps dernier pour éviter que la création de nouvelles structures ne soient...4

Les femmes boudent la pilule... mais pas la contraception

Contraception

Même si en 2016, la pilule reste la méthode contraceptive la plus utilisée (36,5%), son utilisation a diminué, avec une baisse de 3,1... 1

Les changements au travail, mauvais pour la santé des salariés

.

Les changements au travail peuvent avoir un impact sur la santé mentale des salariés, selon une étude du ministère du Travail publiée... 1

Allergologie LE TRAITEMENT DE PREMIÈRE INTENTION DE L’ANAPHYLAXIE Abonné

.

Les dernières recommandations françaises et américaines sur l'anaphylaxie relèguent au second plan les anti-H1, les corticoïdes et les B2CA... 4

Diabète SE PIQUER LES DOIGTS : POUR QUOI FAIRE ? Abonné

.

Chez le diabétique de type 2, le ratio bénéfice/risque de l'autosurveillance glycémique est défavorable. Une nouvelle étude qui conforte... Commenter

A découvrir