Un film, un médecin - Capitaine Blood

Un film, un médecinCapitaine Blood

08.07.2013
  • Capitaine Blood - 1

    Capitaine Blood

Réalisateur

Michael Curtiz

Scénario

Casey Robinson, d’après le roman éponyme de Rafael Sabatini

Musique

Erich Wolfgang Korngold

Format et durée

Noir et Blanc, 1.37.1. 35 mm, 119 minutes

Distribution

Errol Flynn (Dr Peter Blood)

Olivia de Havilland ( Arabella Bishop)

Lionel Atwill (Colonel Bishop)

Basil Rathbone (Capitaine Levasseur)

Ross Alexander (Jeremy Pitt)

Guy Kibbee (Hagthorpe)

Voir un extrait

L’histoire (comment ça commence)

1684. Lors d’une émeute contre Jacques II, le roi d’Angleterre, Le Dr Blood est arrêté pour avoir secouru un des rebelles. Condamné à la déportation en Jamaïque, il est acheté là-bas comme esclave par Arabella, la nièce d’un riche planteur, le colonel Bishop. Ses connaissances médicales sont vite reconnues , ce qui lui permet de bénéficier de l’appui du vieux gouverneur de l’île dont il a soigné la goutte et de jouir d’un régime de semi-liberté qui lui permet de secourir ses compagnons d’infortune... mais aussi de se rapprocher de la belle Arabella. Profitant d’une attaque de la ville par les pirates espagnols, Blood et un groupe d’esclaves parviennent à s"échapper. Après avoir pris possession du galion espagnol, ils deviennent à leur tour pirates...

Autour du film

- 1934-1935. L’âge d’or du film maritime à Hollywood. Victor Fleming dégaine le premier avec une savoureuse adaptation de « L’Ile au Trésor » (grandiose composition de Wallace Beery). Dans la foulée, Frank Lloyd réalise « Les Révoltés du Bounty ». Un triomphe pour la Metro-Goldwin Mayer qui donne l’idée aux frères Warner de se jeter à l’eau à leur tour en adaptant le « Capitaine Blood » de Rafael Sabatini, un auteur de romans d’aventures alors très estimé aux Etats-Unis. La réalisation du film est confiée à Michael Curtiz, futur metteur en scène de « L’aigle des Mers », des « Aventures de Robin des Bois » et de « Casablanca ». A ses côtés, on retrouve dans l’équipe technique deux assistants qui feront plus tard carrière: Byron Haskin (« La Guerre des Mondes ») et Jean Negulesco ( « La Mousson », « Comment épouser un millionnaire »...)

- A l’origine, Robert Donat (« Fantôme à vendre ») avait été pressenti pour tenir le rôle du Dr Blood. Mais, à quelques jours du tournage, il tombe malade. La Warner a du mal à lui trouver un remplaçant. Brian Aherne refuse ainsi le rôle et c’est finalement grâce à l’actrice française, Lili Damita, amie de Michael Curtiz que la solution est trouvée. Celle-ci vient en effet de se marier à un jeune premier fraîchement débarqué de Tasmanie. Son nom: Errol Flynn...

- Erroll Flynn était très connu pour son penchant pour la bouteille et le maquilleur du film, Perc Westmore, lui demanda de s’abstenir de boire pendant le tournage. Il sut se montrer si persuasif que Flynn lui promit de se désaltérer avec des oranges. Jusqu’au jour où le maquilleur se rendit compte que l’acteur remplissait de vodka les fruits avec une seringue hypodermique.

- En 1962, Sean Flynn prit la relève de son père dans un très médiocre film italien "Le Fils du capitaine Blood" signé Tullio Demicheli.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Centre de régulation

Affaire Musenga : « les réponses non adaptées » du SAMU ont entraîné un retard de prise en charge de 2 h 20, pointe l'IGAS

L'Inspection générale des affaires sociales (IGAS) a remis vendredi à la ministre de la Santé les résultats de sa mission d'enquête sur l'affaire Naomi Musenga, jeune femme de 22 ans décédée en...Commenter

Le renouvellement d'ordonnance, premier motif de consultation chez le généraliste

Ordonnance

Alors que les médecins font face à une demande de rendez-vous toujours plus importante et que les pouvoirs publics réfléchissent à... Commenter

HAS : des recos sans consensus sur la maladie de Lyme

Tiques

Très attendues, les nouvelles recos de la HAS sur la maladie de Lyme devaient permettre de mieux baliser la prise en charge et le parcours... 1

Dermatologie PEAU, SOLEIL ET CHALEUR Abonné

Photodermatose

Prédisposition aux cancers, vieillissement cutané et ophtalmique, boutons de chaleur, lucite, aggravation d’une acné… la peau justifie... Commenter

Dermatologie GALE : IVERMECTINE OU PERMÉTHRINE ? Abonné

Gale

Une récente revue Cochrane (1) a évalué l’efficacité et la sécurité de la perméthrine topique et de l’ivermectine topique ou systémique... 2

A découvrir