Bithérapie : beaucoup d'inconnues

Bithérapie : beaucoup d'inconnues

23.05.2013

Cette analyse médico-économique a permis également de mettre en lumière le faible nombre de données sur l'efficacité des associations d'anti-hypertenseurs sur la morbi-mortalité cardiovasculaire. Ceci malgré le nombre croissant d’associations fixes mises sur le marché et la tendance à utiliser une association dès la 2e ligne de traitement, voire en 1re ligne. À tel point qu'il ne serait pas possible d’évaluer leur place dans la stratégie thérapeutique. Le seul élément établi est la nocivité et l’inefficacité de l’association ARAII+IEC.

Actuellement en France, seules les associations fixes à faibles doses ont une AMM en instauration de traitement. Les bithérapies (hors bithérapie faiblement dosée) représentent cependant 18 % des primoprescriptions (11 % en association fixe, 7 % en association libre).

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Arrêt travail

Hausse des arrêts de travail : les médecins satisfaits d'être mis hors de cause

Les syndicats de médecins libéraux ont accueilli très favorablement les propositions formulées par un groupe d'experts dans le rapport pour « Plus de prévention, d'efficacité, d'équité et de...2

« Doctoresse » ? L’Académie française valide, « ridicule » selon l'Association des femmes médecins

Dictionnaire

Il sera bientôt officiellement possible de prendre rendez-vous chez une « doctoresse » ! L’Académie française s’apprête à reconnaître... 3

Selon France Alzheimer, les malades paient le déremboursement des anti-Alzheimer au prix fort

Concept Alzheimer

Le 1er août, le déremboursement des médicaments anti-Alzheimer entrait en vigueur. Sept mois plus tard, France Alzheimer publie un sondage... 2

Gynécologie LA VAGINOSE BACTÉRIENNE Abonné

Vagin

La vaginose bactérienne, comme une infection à Gardnerella vaginalis, est un problème pour le praticien du fait de ses récidives... Commenter

ORL L’OSTÉOME DU SINUS FRONTAL Abonné

fmc

Les ostéomes des sinus de la face sont localisés au niveau frontal le plus souvent. Cliniquement, ils sont souvent asymptomatiques. Le... Commenter

A découvrir