DPC - L’ultimatum des généralistes enseignants à Marisol Touraine

DPCL’ultimatum des généralistes enseignants à Marisol Touraine

15.05.2013

Alors que le nouveau dispositif de formation continue des médecins peine à démarrer, le Collège national des généralistes enseignants (CNGE) tire la sonnette d’alarme. Son président (photo) écrit ce mercredi à la ministre de la Santé pour lui demander une enveloppe hors DPC pour financer les formations de maître de stage. A défaut, il menace d’arrêter le processus.

  • L’ultimatum des généralistes enseignants à Marisol Touraine - 1

    L’ultimatum des généralistes enseignants à Marisol Touraine

Le sujet s’annonce explosif. Dans une lettre plutôt alarmiste sur la situation actuelle de la formation des maîtres de stage, le Collège national des généralistes enseignants (CNGE) interpelle la ministre de la Santé sur les insuffisances du Développement professionnel continu (DPC) pour financer la formation des maîtres de stage. Du coup, seuls 320 médecins se sont aujourd’hui formés à la pédagogie contre 521 en 2012, selon les chiffres avancés par le Collège. Alors que les besoins en la matière sont énormes, « ce n’est pas comme ça qu’on arrivera à former plus de maîtres de stage », craint le Pr Vincent Renard (photo), président du CNGE Collège Académique.

Sa lettre rappelle à Marisol Touraine les promesses d’intention qu’elle avait faites lors du Congrès du CNGE en novembre dernier à Lyon. « Les objectifs que vous aviez fixés (…), notamment relatifs à la généralisation du stage en 2ème cycle, ne peuvent être atteints », peut-on lire dans le document. Ainsi, pour permettre de s’en approcher et « d’éviter la catastrophe », les généralistes enseignants demandent une indemnisation hors quota DPC des formations à la pédagogie.

500 000 euros réclamés à l’OGDPC

Principal point noir : le financement. Le Collège aurait avancé 500 000 euros pour assurer la formation des médecins. «Malgré toute notre bonne volonté, nous ne sommes pas censés être les trésoriers de secours d’un OGDPC défaillant », déplore le président du CNGE dans sa lettre. Il réclame donc le paiement des sommes dues par l’Organisme gestionnaire sans délai, et une garantie d’être remboursé « en temps et en heure indépendamment de l’inscription des médecins sur leur site».

«Nous demandons à la ministre de débloquer les fonds de l’Organisme de Gestion du DPC sous peine de mettre en péril notre équilibre financier. C’est le problème de la démographie médicale qui est en jeu», poursuit le Pr Renard, qui renvoit la ministre de la Santé à ses engagements : «Je vous rappelle que nous avions lancé la campagne DPC en début d’année pour la maîtrise de stage après des assurances données au ministère par votre cabinet et en présence de Mme la directrice de l’OGDPC sur la prise en compte de ces formations et la fluidité des circuits de remboursement.»

Très remonté, le président du CNGE s’affirme d’ailleurs prêt à joindre le geste à la parole s’il n’était pas entendu : «Si ces paiements des formations 2012 ne sont pas effectués et si les paiements 2013 ne sont pas débutés, nous serons contraints d’annoncer publiquement que nous arrêtons toute formation à la maîtrise de stage,» prévient-il. Un avertissement en forme d’ultimatum.

Caroline Laires-Tavares
Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Le budget de la Sécu pour 2019 dévoilé Fin du « NS » manuscrit, prévention chez l'ado, vaccination en pharmacie... ce qui change pour vous

Le Projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) 2019 était présenté ce mardi matin à Bercy par le ministre de l'Action et des comptes publics Gérald Darmanin et la ministre de la...2

Le CCNE dit oui à la PMA et aux diagnostics prénataux, mais non à une nouvelle loi sur la fin de vie

CCNE

« C’est un avis qui n’est pas consensuel mais dans lequel nous avons essayé de faire émerger un assentiment majoritaire. » Le Pr Jean-Franço... 2

Le trou de la Sécu sera comblé en 2019, assure le gouvernement

.

Le redressement des comptes sociaux se poursuit et devrait se traduire par un retour à l'équilibre de la Sécurité sociale en 2019. Une... 1

Addiction LA PRISE EN CHARGE DE L’ARRÊT DU TABAC EN MÉDECINE GÉNÉRALE Abonné

Cigarette ecrasee

Le taux de succès dans l'arrêt du tabac dépend de l'intensité du suivi et du traitement pharmacologique associés. Il faut en moyenne quatre... Commenter

Dermatologie L’ÉRYTHÈME NOUEUX Abonné

érythème

Cette hypodermite se caractérise cliniquement par des nodules érythémateux, localisés principalement au niveau des jambes. Elle peut être... Commenter

A découvrir