Un film, un médecin - Le Viager

Un film, un médecinLe Viager

08.05.2013
  • Le Viager - 1

    Le Viager

Réalisateur

Pierre Tchernia

Année de réalisation

1972

Scénario

Pierre Tchernia et René Goscinny

Production

Les Films Dargaud, Les Artistes Associés (United Artists)

Musique

Gérard Calvi

Format et durée

Couleurs – 35 mm – 98 minutes

En DVD

Disponible en séparé chez Citel ou en coffret chez Studio Canal avec « Les Gaspards » et « La Gueule de l’autre »

Voir un extrait

Distribution

Michel Serrault (Louis Martinet, de 59 à... 99 ans)

Michel Galabru (le Dr Léon Galipeau)

Rosy Varte (Elvire Galipeau)

Jean-Pierre Darras (Emile Galipeau)

Claude Brasseur (Noël Galipeau)

Yves Robert (le capitaine de corvette Bucigny-Dumaine)

Jean Carmet (Maître Vierzon, l'avocat de Noël)

... Et aussi Noël Roquevert, Jean Richard, Gérard Depardieu, Jacques Bodoin, Paul Préboist...

L’histoire

En 1930 à Paris, Léon Galipeau, médecin généraliste à la compétence discutable, ausculte Louis Martinet, célibataire de 59 ans. Persuadé que son patient n'a que deux ans tout au plus à vivre, Galipeau convainc son frère Émile d'acquérir en viager la maison de campagne que possède Martinet dans un petit village de pêcheurs inconnu : Saint-Tropez. Confiants dans leur affaire, les deux frères acceptent même d'indexer la rente viagère sur l’aluminium. Mais la santé de Martinet est de plus en plus florissante sous le soleil provençal et les cours de l’aluminium s’envolent. Comment éliminer l’encombrant Louis Martinet, c’est désormais le souci permanent de la famille Galipeau

Autour du film

- Outre le rôle de Martinet, Michel Serrault apparaît aussi dans le film en général nazi déguisé en portier d'hôtel, en général nazi non déguisé, en parachutiste allemand déguisé en bonne sœur, en Allemand infiltré dans une sine d'armement, en Allemand infiltré comme instituteur, en Allemand infiltré dans l'État-Major français...

- C’est le dernier film tourné par Noël Roquevert, décédé un an plus tard, en 1973.

-Michel Serrault a demandé à Pierre Tchernia de porter un faux nez pour interpréter le personnage de Louis Martinet.

- Quand on veut montrer que l'officier de marine a commis « une petite erreur », on lui montre un journal avec un navire en train de couler. Il s'agit en réalité de La Bourrasque, coulée lors de la débâcle de Dunkerque.

- Le générique précise que la scène de l'explication du viager par des dessins enfantins est signée « du petit Gotlib »

- Le film connut un immense succès à sa sortie avec 2 192 000 spectateurs.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Buzyn

« Je ne demande pas aux médecins de travailler plus (...) mais il faut mieux organiser les soins sur les territoires», lance Buzyn

La ministre de la Santé a réaffirmé ce vendredi son intention de revoir l'organisation du système de santé pour prendre plus efficacement en charge la population. ...7

DPC : 30 000 généralistes se sont inscrits à une action indemnisée en 2017

DPC

Les généralistes ne sont pas beaucoup plus nombreux à se former mais ils se forment plus ! Tel est le bilan que l'on peut tirer en étudiant... Commenter

Antoine Durrleman, 6e chambre de la Cour des comptes « La médecine libérale doit être mieux présente sur le territoire »

Durrleman

Le président de la 6e chambre de la Cour des comptes assume les mesures coercitives du récent rapport qu’il a piloté sur l’avenir de... 1

Pédiatrie BÉBÉ SECOUÉ : PRÉVENIR ET REPÉRER Abonné

Bebe secoue

Plusieurs centaines de nourrissons seraient victimes du syndrome du bébé secoué chaque année en France. La Haute autorité de santé et la... Commenter

Prévention UN DÉPISTAGE DE MASSE SIMPLE QUI SAUVE DES VIES Abonné

Anevrisme aorte abdominale

Une étude danoise démontre l'efficacité du dépistage combiné de l'anévrysme de l'aorte abdominale, de l'HTA et de l'AOMI sur la mortalité... Commenter

A découvrir