PDS - La généraliste de La Rochefoucauld relaxée

PDSLa généraliste de La Rochefoucauld relaxée

26.03.2013

Pour le Dr Géraldine Murault, c’est la fin d’une délicate affaire judiciaire. La relaxe vient d’être prononcée à l’encontre de cette généraliste de La Rochefoucauld (Charente). En 2006, alors qu’elle était de garde, elle ne s’était pas déplacée au chevet d’une patiente. La fillette était décédée des suites d’une occlusion intestinale quelques heures plus tard...

  • La généraliste de La Rochefoucauld relaxée - 1

    La généraliste de La Rochefoucauld relaxée

Le Dr Géraldine Murault, généraliste à La Rochefoucauld, en Charente, vient d’obtenir la relaxe. L’information nous a été confirmée par un de ses avocats, Me Thomas Drouineau (photo à droite) qui a suivi le dossier en binome avec Me Florent Bacle (photo à gauche). Alors que plusieurs affaires intéressant les généralistes et la pds ont été évoquées ces dernières semaines, le jugement concernant la généraliste de Charente vient en effet de tomber ce mardi 26 mars. Le tribunal correctionnel d’Angoulême a ainsi décidé de ne pas accabler le médecin qui assurait le soir où tout a basculé, dans la nuit du 6 au 7 décembre 2006, la permanence des soins. Depuis cette date, la généraliste était en effet poursuivie pour homicide involontaire ne s’étant pas déplacée au domicile d’une fillette de cinq ans qui se plaignait de douleurs abdominales et se contentant d’appeler la famille de la petite Angélique qui devait décéder quelques heures plus tard des suites d’une occlusion intestinale...

Le tribunal n’a pas pour autant affirmé que la médecin n’a pas été fautive. « Le médecin est peut-être fautif mais le tribunal ne s’intéresse pas à la question » décrypte l’avocat. Ce qui a compté pour le jugement, explique Me Drouineau c’est qu’« il n’a pas été possible, médicalement parlant, d’établir un lien de causalité exclusif entre l’action du médecin et le décès de la victime ». Autrement dit, le non-déplacement du médecin n’a pas directement causé la mort de l’enfant. En effet, pour qu’il y ait homicide involontaire il fait qu’il y ait une « faute caractérisée » et un « lien de causalité ». Or, à l’audience, le19 février alors que les experts avaient parlé d’une contre-régulation de la part du Dr Murault, les deux avocats s’étaient employés à démontrer que, justement, leur cliente n’avait pas conscience de l’urgence. « Je ne savais pas que l’appel était régulé » s’était d’ailleurs défendue la généraliste qui aurait été appelée par une permanencière et pas par le médecin régulateur. Dans cette affaire, le parquet, qui avait requis un an de prison avec sursis, n’a pas été suivi.

Giulia Gandolfi
Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Le maire de Bourges veut obliger les nouveaux médecins à s'installer trois ans dans les déserts

Voilà qui ne devrait pas plaire aux partisans de la liberté d'installation. Dans une lettre ouverte au président de la République, le maire de Bourges Pascal Blanc (MR), demande à Emmanuel Macron d...17

Un généraliste mayennais condamné à rembourser 150 000 euros, après avoir escroqué des patients

Lecteur de carte vitale

Deux ans d’emprisonnement avec sursis, une privation de droits civiques et civils et l’obligation de rembourser les victimes : la sanction... 13

Dans la Drôme, un centre de santé intercommunal drague des internes... deux ans avant son ouverture

.

L'intercommunalité Porte de Drômardèche, située à la frontière nord des deux départements, ouvrira son centre de santé en 2020. Il s'agit... Commenter

Dermatologie PEAU, SOLEIL ET CHALEUR Abonné

Photodermatose

Prédisposition aux cancers, vieillissement cutané et ophtalmique, boutons de chaleur, lucite, aggravation d’une acné… la peau justifie... Commenter

Dermatologie GALE : IVERMECTINE OU PERMÉTHRINE ? Abonné

Gale

Une récente revue Cochrane (1) a évalué l’efficacité et la sécurité de la perméthrine topique et de l’ivermectine topique ou systémique... 2

A découvrir