Exercice - Ni trop, ni trop peu… Voici les collaborateurs libéraux !

ExerciceNi trop, ni trop peu… Voici les collaborateurs libéraux !

01.03.2013

Près de 2 000 généralistes ont désormais opté pour ce nouveau statut inventé en 2005. Ce sont presque toujours des jeunes, souvent des femmes, fréquemment des praticiens à temps partiel… Même si un bon nombre d’entre eux finissent par s’installer, cela reste, pour la majorité, du provisoire qui dure. Faute de successeurs, leurs aînés s’accommodent aussi de cette situation. Enquête sur un statut « tendance ».

  • Ni trop, ni trop peu… Voici les collaborateurs libéraux !  - 1

Jeunes et des rêves plein la tête, ils ont choisi de signer pour un projet professionnel… à durée déterminée. Inventée en 2005 dans une relative indifférence, la collaboration libérale, peu connue il y a encore quelque temps semble, en effet, commencer à trouver preneur. Ils sont aujourd’hui 2 449 médecins à exercer en France sous ce statut. Largement investi par les médecins généralistes, qui occupent 73 % des postes actuels (soit 1 788 praticiens sous contrat), le dispositif apparaît...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Hypothyroïdie

Hypothyroïdie : la recette en 10 points de la HAS pour être pertinent

La HAS vient de publier un document rappelant les dix points clefs d'une prise en charge pertinente des patients atteints d'hypothyroïdie. ...1

Prise en charge de l'homéopathie : la HAS peut officiellement lancer son évaluation

Granules

Chargée l'été dernier par le ministère de la Santé de se prononcer sur le « bien-fondé des conditions de prise en charge et du... 1

Implants pelviens : l'Ansm renforce la surveillance et les contrôles

Pelvis

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) ne lâche pas l'affaire ! Elle vient d'informer qu'elle... Commenter

Gastro-entérologie LE SYNDROME DE CHILAÏDITI Abonné

Cliché 1

Le signe et le syndrome de Chilaïditi sont des entités rares et secondaires à une interposition colique entre le foie et le diaphragme... Commenter

Gynécologie L'ENDOMÉTRIOSE Abonné

Endométriose

Retards diagnostiques, mauvaise coordination dans la prise en charge : une grande marge de progrès demeure sur l’endométriose, pathologie... Commenter

A découvrir