Rapport 2013 - Bons points et cartons rouges dans le domaine de la santé

Rapport 2013Bons points et cartons rouges dans le domaine de la santé

12.02.2013

Le parcours de soins n’est pas le seul sujet santé à être passé à la loupe de la Cour des comptes. Les Sages de la rue Cambon se sont également penchés sur :

• la lutte contre la maladie d’Alzheimer : la Cour estime que la politique de santé publique reste « à consolider ». Mais elle concède que le troisième plan Alzheimer paraît mieux structuré et piloté que les deux premiers. Concernant les quatre médicaments anti-Alzheimer dont le SMR a été revu à la baisse par la Haute Autorité de Santé et le taux de remboursement réduit, la Cour invite la HAS a pousser son évalutation jusqu’au bout par «la réalisation rapide d’une évaluation médico-économique rigoureuse de l’apport de ces produits au regard de la leur coût pour la collectivité.»

• les restructurations hospitalières : les Sages de la rue Cambon analysent trois cas particuliers. Les hôpitaux de Perpignan dans les Pyrénées Orientales, du Nord-Deux-Sèvres dans les Deux-Sèvres et d’Albertville-Moutiers en Savoie. Trois projets qui ont eu « beaucoup de mal à voir le jour ». Ces atermoiements ont occasionné « de nombreuses dépenses inutiles », dit la Cour.

• le soutien de l’État aux débitants de tabac : les aides perçues par les buralistes (que l’on estimait fragilisés par la hausse du prix du tabac) sont « injustifiées » et « à l’origine d’effets d’aubaine massifs », déplorent les Sages.

• le service de santé des armées : la formation des praticiens des armées est « améliorée et mieux gérée », selon la Cour, tandis que les hôpitaux militaires doivent « poursuivre la réduction de leur déficit ».

• les accidents du travail et maladies professionnelles : la politique de prévention du régime général de sécurité sociale présente des « faiblesses », déplore la Cour. Selon elle, la répartition des moyens semble en effet « déconnectée des risques ».

• les téléservices publics de santé : pour la Cour, son pilotage reste « insuffisant ».

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Saône-et-Loire : top départ pour le premier Centre départemental de santé qui recrute 30 généralistes salariés

C'est une première en France. La Saône-et-Loire a présenté ce mercredi lors de son assemblée départmentale la création de son Centre départemental de santé. Un projet porté par le président LR du...Commenter

30 minutes d'activité physique évite un décès sur 12 !

sport

Un article du Lancet venant de paraître, indique qu’un décès sur 12 pourrait être évité, avec 30 minutes d’activité physique pratiquée cinq... Commenter

Les suicides en augmentation au Brésil

Le nombre de suicides au Brésil a augmenté de plus de 11 % de 2011 à 2015, selon un rapport officiel présenté jeudi. D'après ce rapport du... Commenter

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir