Maladies génétiques - Bilan mitigé pour le 26è Téléthon

Maladies génétiquesBilan mitigé pour le 26è Téléthon

09.12.2012

Le Téléthon, destiné à rassembler des dons pour financer la recherche sur les maladies génétiques rares, s'est achevé vers minuit au terme de 30 heures d'animations diverses. Au final, c’est une petite déception pour l’AFM : les promesses de dons sont en baisse de 5 millions d’euros.

  • Bilan mitigé pour le 26è Téléthon - 1

    Bilan mitigé pour le 26è Téléthon

L'opération a mobilisé cette année à travers la France quelque 5 millions de personnes, 200.000 bénévoles, 10.000 communes et 53.000 associations locales et bien entendu le service public audiovisuel. Depuis le lancement de l'opération parrainée cette année par le comédien Franck Dubosc et à laquelle Johnny Hallyday a apporté son soutien vendredi soir, émissions de divertissement comme au Cirque d'Hiver à Paris ou la visite d'un marché à la Réunion, et témoignages parfois poignants de jeunes malades et de leurs parents ont alterné à l'antenne. Les différentes émissions ont également permis de faire le point sur la recherche en cours.

Au final, un peu plus de 81 millions d'euros de dons ont été promis au 26e Téléthon selon le décompte transmis par l'Association française contre les myopathies vers 2H30, soit un montant en baisse par rapport à l'an dernier. En 2011, le Téléthon avait en effet permis de récolter 94 millions d'euros au total, dont 86 millions à la fin de l'émission en direct, en hausse par rapport à 2010. Sur ce total, 60,6 millions avaient été dédiés à la recherche et au développement de thérapeutiques, selon la même source. "Ce Téléthon restera celui de tous les défis : le défi des donateurs et des bénévoles face à la crise, le défi des chercheurs et des familles face à la maladie... ensemble, nous les avons relevés avec détermination et audace tous unis par la même volonté : vaincre !", écrit néanmoins l'AFM dans son communiqué final.

Un appel à la mobilisation

Face à la baisse sensible des dons observée depuis le début de ce 26e Téléthon, l'AFM avait lancé samedi matin un appel à la générosité des Français, afin de les mobiliser malgré le contexte économique difficile. Samedi, vingt-trois heures après le coup d'envoi du marathon caritatif sur France Télévisions, les standards et le site de l'association avaient recueilli 31.245.382 euros, contre 34.587.936 euros en 2011 à la même heure. "Nous avons un petit peu d'inquiétude avec un retard d'environ 15% à l'heure qu'il est par rapport à l'année dernière", avait déclaré peu après 18H30 Laurence Tiennot-Herment, la présidente de l'AFM. "C'est encore possible de rattraper le retard", avait-t-elle néanmoins affirmé. "Oui, on est en période de crise économique, c'est une période particulièrement difficile. Pour autant, c'est important de s'engager à donner même si c'est moins que l'année précédente", avait-t-elle lancé, appelant notamment à "augmenter le nombre de donateurs".

"La collecte, c'est le nerf de la guerre. C'est vital pour nous. Cette somme qui est apportée, c'est un engagement militant. Pour les familles, plus il y a de milliers de personnes qui donnent, plus elles ont la force de continuer le combat", avait-t-elle conclu. L'opération de collecte ne s’arrête pas là. "Dès demain, nous appelons tous ceux qui le peuvent et qui ne l’ont pas encore fait à rejoindre ce grand mouvement pour amplifier ce résultat dont nous pouvons tous être fiers", a déclaré Mme Tiennot-Herment. Pour faire des dons, il faut composer le 3637 par téléphone ou taper http://www.afm-telethon.fr/ sur internet. Grâce aux dons, "des premières victoires thérapeutiques ont été remportées pour des premières maladies rares. 36 essais thérapeutiques sont en cours ou en préparation pour 30 maladies différentes", rappelle l'association.

Paul Bretagne avec AFP
Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Consultation

Nouvelles recos sur l'autisme : des outils de détection pour un diagnostic dès 18 mois

La Haute Autorité de Santé vient de publier de nouvelles recommandations sur le repérage, le diagnostic et l’évolution du trouble du spectre de l’autisme (TSA).  Les dernières recommandations sur...1

En Eure-et-Loir, des pharmaciens contestent l'autorisation d'une généraliste à délivrer des médicaments

Médicaments

Depuis 2014, le Dr Élodie Venot-Goudeau, qui exerce à Civry (Eure-et-Loir), est autorisée à délivrer des médicaments à sa patientèle. Comme... 3

Enquête : qu'attendez-vous de la recertification ?

recertification

Le gouvernement souhaite mettre en place une recertification périodique des compétences des médecins. Beaucoup d’incertitudes entourent... Commenter

ORL LE VERTIGE POSITIONNEL PAROXYSTIQUE BÉNIN Abonné

Vestibulométrie sous vidéonystagmographie (VNG)

Les vertiges paroxystiques positionnels bénins sont la première cause de vertiges, mais le médecin généraliste doit avant tout éliminer une... Commenter

Prescription METFORMINE ET RISQUE D’ACIDOSE LACTIQUE Abonné

Molecule de Metformine

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a récemment alerté sur le risque d’acidose lactique sous... Commenter

A découvrir