Arche de Zoé - Premier jour d’un procès de deux semaines pour le généraliste de Castellane

Arche de ZoéPremier jour d’un procès de deux semaines pour le généraliste de Castellane

03.12.2012

Le procès des six membres de l’Arche de Zoé, accusés d’avoir exfiltré une centaine d’enfants du Tchad vers la France en les faisant passer pour orphelins, s’est ouvert ce lundi après-midi à Paris et se terminera le 12 décembre. Le Dr Philippe van Winkelberg, généraliste à Castellane, encourt 10 ans de prison et 750 000 euros d’amende. Le verdict sera rendu en janvier.

  • Premier jour d’un procès de deux semaines pour le généraliste de Castellane - 1

    Premier jour d’un procès de deux semaines pour le généraliste de Castellane

C’est un homme serein mais inquiet qui s’est rendu cet après-midi à la barre du tribunal correctionnel de Paris. Le Dr Philippe van Winkelberg, médecin généraliste à Castellane (Alpes-de-Haute-Provence) comparaîssait pour l’affaire des «orphelins de l’Arche de Zoé». Le procès, qui s’est ouvert lundi en l’absence de ses deux principaux protoganonistes, Eric Breteau, président de l’association et sa compagne doit permettre de faire la lumière sur la responsabilité de six membres de l’associaton qui sont accusés d’avoir exfiltré 103 enfants vers la France afin de les faire adopter. Il se tiendra jusqu’au 12 décembre pendant dix jours, à raison de trois demi-journée par semaine: les lundi, mardi et mercredi après-midi.

Pour le généraliste de Castellane, le cauchemar commence en 2007 avec son arrestation à Abéché (est du Tchad) alors qu’il s’apprêtait à embarquer vers la France avec les membres de l’association et une centaine d’enfants présentés comme des orphelins du Darfour. D’abord condamnés par la justice tchadienne à huit ans de prison assortis de travaux forcés, le médecin et les autres membres de l’association seront graciés trois mois plus tard. Aujourd’hui c’est devant la justice française qu’ils doivent répondre de trois chefs d’accusation : «exercice illicite de l’activité d’intermédiaire pour l’adoption», «aide au séjour irrégulier» et «escroquerie» au préjudice des 358 familles qui devaient accueillir les enfants qu’on leur avait promis.

«Cela fait cinq ans, et je n’en peux plus de cette histoire, j’ai besoin d’être entendu une fois pour toute», expliquait le praticien au generaliste.fr quelques heures avant l’ouverture du procès. Ce dernier espère aussi que l’absence au procès d’Eric Breteau et sa campagne Emilie Lelouch, ne l’«empêchera pas d’être reconnu innocent». Les trois autres prévenus, le logisticien Alain Péligat, la journaliste Agnès Pelleran et Christophe Letien, un membre de l'association resté en France, se sont en revanche présentés au tribunal.

«Aucune des parties civiles n’a porté plainte contre moi, et j’apporterai des témoignages qui attesteront de mon innocence», assure le généraliste. Avant de connaître le verdict de ce procès attendu en janvier, le Dr van Winkelberg aura la réponse du deuxième procès pour lequel il est le seul à être poursuivi par l’Etat tchadien le 18 décembre. La cour d’appel d’Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône), doit en effet se prononcer sur la question des dommages et intérêts que réclame le Tchad : 6,3 millions d’euros. Cette somme correspond à la condamnation prononcée au Tchad contre les six membres de l’Arche de Zoé qui devaient payer «solidairement». L’avocate de la République tchadienne avait plaidé lors de l’audience en première instance à Digne-les-Bains en octobre 2011 que le Dr Philippe van Winkelberg était le seul qui leur paraîssait «solvable». «Je ne suis pas plus solvable que les autres, cette affaire m’a déjà coûté très chère psychologiquement et financièrement», lâche le généraliste.

Caroline Laires-Tavares
Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Buzyn

« Je ne demande pas aux médecins de travailler plus (...) mais il faut mieux organiser les soins sur les territoires», lance Buzyn

La ministre de la Santé a réaffirmé ce vendredi son intention de revoir l'organisation du système de santé pour prendre plus efficacement en charge la population. ...10

DPC : 30 000 généralistes se sont inscrits à une action indemnisée en 2017

DPC

Les généralistes ne sont pas beaucoup plus nombreux à se former mais ils se forment plus ! Tel est le bilan que l'on peut tirer en étudiant... Commenter

Antoine Durrleman, 6e chambre de la Cour des comptes « La médecine libérale doit être mieux présente sur le territoire »

Durrleman

Le président de la 6e chambre de la Cour des comptes assume les mesures coercitives du récent rapport qu’il a piloté sur l’avenir de... 2

Pédiatrie BÉBÉ SECOUÉ : PRÉVENIR ET REPÉRER Abonné

Bebe secoue

Plusieurs centaines de nourrissons seraient victimes du syndrome du bébé secoué chaque année en France. La Haute autorité de santé et la... Commenter

Prévention UN DÉPISTAGE DE MASSE SIMPLE QUI SAUVE DES VIES Abonné

Anevrisme aorte abdominale

Une étude danoise démontre l'efficacité du dépistage combiné de l'anévrysme de l'aorte abdominale, de l'HTA et de l'AOMI sur la mortalité... Commenter

A découvrir