Prévention - Les cardiologues alertent le public sur les dangers des pathologies cardiovasculaires

PréventionLes cardiologues alertent le public sur les dangers des pathologies cardiovasculaires

08.10.2012

Alors qu’elles représentent la première cause de mortalité chez les femmes âgées et la deuxième chez les hommes, après le cancer, les maladies cardiovasculaires sont trop souvent banalisées et méconnues par la population française. La Fédération Française de Cardiologie (FFC) entend alerter la population grâce à une campagne de sensibilisation, le « Donocoeur », qui aura lieu du 27 octobre au 4 novembre.

  • Les cardiologues alertent le public sur les dangers des pathologies cardiovasculaires - 1

    Les cardiologues alertent le public sur les dangers des pathologies cardiovasculaires

« Ne banalisons pas les maladies du cœur ! » Le cri d’alarme est poussé par la Fédération Française de Cardiologie (FFC) qui partira en campagne sur ce thème à la fin du mois. Pour son président, Claude Le Feuvre, les maladies cardiovasculaires font, à tort, l’objet d’une « banalisation » tant du grand public, que des personnes venant d’avoir un infarctus. Pour le démontrer, chiffres à l’appui, la FFC a dévoilé, ce lundi 8 octobre, les résultats d’un sondage IFOP réalisé sur un échantillon de 1.006 personnes. Principal enseignement à en tirer : si 88% des Français estiment que les maladies cardiovasculaires sont de plus en plus répandues, et plus d’un sur deux pensent qu’ils sont potentiellement exposés à des risques cardiaques, une majorité de personnes demeure encore mal informée (55%) et particulièrement les femmes. Ainsi, en dépit de la gravité reconnue de ces maladies, 28% jugent que les traitements afférents ne sont pas contraignants, un quart (26%) que ces maladies ne font pas souffrir et 31% qu’elles se traitent facilement sans laisser aucune séquelle, ce qui est évidemment loin d’être le cas, les accidents cardiovasculaires étant la première cause de handicap en France.

Deuxième enseignement livré par ce sondage, les Français ont une conscience parcellaire des facteurs de risque pouvant être associés à ces maladies. L’hygiène de vie est citée à hauteur de 33%, le cholestérol et l’hypertension recueillent 23% des citations. Le premier facteur identifié par les Français à même de favoriser le développement de maladies cardiovasculaires est la consommation de tabac (44%). Le stress et l’alcool sont également pointés mais dans une moindre mesure (24 et 21% respectivement). En outre, certaines causes comme la précarité, la fatigue ou encore la qualité du sommeil sont, elles, faiblement perçues comme des facteurs de risque (1 à 2% seulement).

Pour alerter le public sur les dangers des maladies cardiovasculaires, la FFC s’apprête sonc à lancer une campagne de sensibilisation, le « Donocoeur », qui aura lieu du 27 octobre au 4 novembre, lors de la semaine nationale du cœur. Mais le coup d’envoi sera donné l’avant-veille à Montmartre : le public sera alors invité à pédaler sur des vélos fixes installés aux pieds du Sacré Cœur ce qui permettra d’illuminer un cœur géant disposé sur l’esplanade. Le « Donocoeur » sera, en outre, précédé d’un spot télévisé qui sera diffusé sur plusieurs chaînes de télévision, à partir du 12 octobre.

Giulia Gandolfi
Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Les portraits de l'été Aviscène, la médecine à la vie comme à la scène

« Aviscène » est un interne boute-en-train. Étudiant en médecine à la vie, Youtubeur et comédien à la scène, Aviscène (il souhaite rester anonyme) est un hyperactif et cela s'entend dans son...Commenter

Les dossiers qui ont marqué l'année Un dépistage organisé… mais à deux vitesses

Photo lead

Lancé mi-mai, le programme de dépistage organisé du cancer du col de l’utérus cible surtout les femmes qui échappent au dépistage.... 1

Zoom en vidéo [Vidéo] Selon la revue Science, des gènes s'activent après la mort

Gènes

Chez des souris et des poissons zèbres, des chercheurs ont étudié l'activité de plus de 1000 gènes qui sont actifs dans les 4 jours après... 1

Médecine des voyages SANTÉ DES VOYAGEURS 2018 Abonné

Voyage

Encéphalite japonaise, fièvre jaune, paludisme et mise à jour des vaccins courants sont au cœur de l'actualisation des recommandations aux... Commenter

Infectiologie MALADIE DE LYME : LES MANIFESTATIONS PRÉCOCES Abonné

Lyme

Dans le cadre du Plan national de lutte contre la maladie de Lyme de 2016, la HAS vient d’élaborer un protocole de diagnostic et de soins.... Commenter

A découvrir