Santé publique - Hantavirus : un numéro vert ouvert par le ministère de la Santé

Santé publiqueHantavirus : un numéro vert ouvert par le ministère de la Santé

02.09.2012

53 familles françaises sont susceptibles d’avoir été cet été en contact avec le syndrôme pulmonaire à hantavirus lors de leur séjour dans un Parc en Californie. Même si aucun cas n’a été déclaré dans l’Hexagone, l’avenue de Ségur va contacter les familles et a ouvert dimanche soir un numéro vert.

  • Hantavirus : un numéro vert ouvert par le ministère de la Santé - 1

    Hantavirus : un numéro vert ouvert par le ministère de la Santé

Alors que le Centre fédéral de contrôle et de prévention des maladies américain (CDC) a averti vendredi que 10.000 personnes sont susceptibles d'avoir été en contact cet été avec le syndrome pulmonaire à hantavirus (SPH) lors de leur séjour dans le Parc national de Yosemite (Californie, ouest), le ministère de la Santé français a indiqué dimanche que 53 familles de touristes français ont séjourné dans le camping Curry Village du Parc. Le ministère contacte actuellement les 53 familles concernées. Deux des ressortissants français "présentent des symptômes qui ont conduit à un prélèvement diagnostic dont les résultats sont en attente", précise le communiqué du ministère de la santé. Un numéro vert (0 800 636 636) a été ouvert depuis dimanche 20H00. Interrogé par l'Agence France Presse, le Samu de Paris a précisé qu'une procédure avait été mise en place pour faire face à d'éventuelles cas, mais qu’aucune contamination n’avait encore été observée.

Aux Etats-Unis, au moins six cas de SPH (photo ci-dessus au microscopie), maladie véhiculée par la salive ou l'urine d'animaux, notamment des souris, ont été détectés et d'autres cas potentiels sont surveillés. Deux des personnes infectées sont mortes. Toutes avaient en commun d'avoir séjourné dans le "Curry Village", une plaque tournante pour les visiteurs du Parc de Yosemite. Depuis que le SPH a été identifiée en 1993, une soixantaine de cas ont été diagnostiqués en Californie et 587 au total aux Etats-Unis. Plus d'un tiers des malades en sont morts.

En France, le ministère de la Santé, précise que le hantavirus n'est pas transmissible par l'homme. La contamination se fait en respirant le virus présent dans la poussière de bois ou la terre contaminées par des déjections de rongeurs infectés. Le délai d'incubation de la maladie s'étend de une à six semaines après l'exposition. Les symptômes sont ceux d'une grippe musculaire.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Dr Faroudja

L’Ordre ne voit pas de raison de s’opposer à la PMA pour toutes

Les positions du Conseil national de l’Ordre des médecins dans le cadre des États Généraux de la Bioéthique se faisaient attendre. Le Cnom n’avait pas souhaité être auditionné par le Comité...12

IVG : une pétition réclamant le retrait de la clause de conscience récolte 40 000 signatures

Pétition

Les propos anti-IVG du Dr de Rochambeau n’en finissent plus de faire des remous. Le 12 septembre, la maire adjointe des Lilas... 13

Face à la pénurie de médecins, la Chine mise sur l'intelligence artificielle

Intelligence artificielle

Avec 12 millions de professionnels de santé pour près de 1,4 milliard d'habitants, la Chine connaît, elle aussi, une pénurie de médecins.... 3

Addiction LA PRISE EN CHARGE DE L’ARRÊT DU TABAC EN MÉDECINE GÉNÉRALE Abonné

Cigarette ecrasee

Le taux de succès dans l'arrêt du tabac dépend de l'intensité du suivi et du traitement pharmacologique associés. Il faut en moyenne quatre... Commenter

Dermatologie L’ÉRYTHÈME NOUEUX Abonné

érythème

Cette hypodermite se caractérise cliniquement par des nodules érythémateux, localisés principalement au niveau des jambes. Elle peut être... Commenter

A découvrir