Initatives régionales - Le tour de France des pathologies

Initatives régionalesLe tour de France des pathologies

14.08.2012

Qu’il s’agisse de diabète, de BPCO ou de cardiopathies, l’état de santé de la population française varie largement d’une région à l’autre. Avec un Nord souvent dans le rouge et des régions du Sud généralement mieux loties. Des disparités parfois criantes que des initiatives locales tentent d’estomper.

  • Le tour de France des pathologies - 1

    Le tour de France des pathologies

Un jeune Francilien peut espérer vivre en moyenne cinq ans de plus qu’un jeune garçon du même âge né dans le Nord-Pas de Calais. On vaccine plus dans le nord de la France, mais on consomme aussi plus d’antibiotiques que dans le reste de la France. Et la mortalité cardiovasculaire, par cancer, ainsi que la prévalence de la BPCO sont plus fortes dans les régions nord de l’hexagone... Dès lors, difficile d’imaginer des stratégies de santé publique et de prévention uniformes qui s’affranchissent de ces disparités et n’essayent pas d’y remédier à l’échelon local. Encore faut-il comprendre ce qui se cache derrière.

Et c’est peut-être là que le bât blesse. Parce que l’épidémiologie analytique a longtemps été le parent pauvre de la recherche en santé dans l’Hexagone, les données manquent. Et si, globalement, on sait que les inégalités territoriales de santé résultent de causes intriquées telles le niveau de vie, les facteurs de risque environnementaux, l’offre de soins..., la connaissance précise des déterminants en cause reste insuffisante. Elle constitue pourtant un préalable à la régionalisation effective de la santé comme le répètent à l’envi tous les derniers plans de santé publique.

D’autant que l’exercice pourrait, sinon révéler quelques surprises, du moins apporter quelques nuances. En soulignant, par exemple, comme pour les cancers, que si certaines disparités régionales tendent à s’estomper ce n’est que pour mieux laisser la place aux inégalités infrarégionales, en particulier entre milieux urbains et périphérie. Les initiatives locales relayées dans les articles qui suivent ne s’y sont d’ailleurs pas trompées. Toutes ou presque ont débuté à échelle réduite avant d’éventuellement s’étendre à l’ensemble de la région. Toute une méthode, et déjà un programme ?

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
FIV

PMA : feu vert d'une mission parlementaire pour son extension et son remboursement à toutes les femmes

PMA pour toutes les femmes et post-mortem, levée de l'anonymat des donneurs de sperme, assouplissement des recherches sur l'embryon : la mission parlementaire sur la loi de bioéthique, dont le rôle...2

Contre les ruptures de stock, les industriels vont proposer un plan d’action

Philippe Tcheng

Les ruptures de stock de médicaments ont émaillé l’année 2018. Début octobre, le rapport du Sénat sur le sujet faisait état de dix fois... Commenter

L'homéopathie objet d'une enquête et d'un débat sur France 5

Granules

En attendant les conclusions de la HAS sur un éventuel déremboursement de l'homéopathie, attendues au printemps, France 5 diffuse mardi... Commenter

Cardiologie L’HYPERTENSION ARTÉRIELLE CHEZ LES SUJETS À PEAU NOIRE Abonné

HTA

Du fait d'un patrimoine génétique particulier mais aussi d’un contexte socio-économique souvent différent de la population générale, les... Commenter

Neurologie LA NÉVRALGIE ILIO-INGUINALE Abonné

IRM

Souvent induite par un traumatisme chirurgical abdominal, la névralgie ilio-inguinale est souvent difficile à objectiver par le clinicien.... 3

A découvrir