Lauréat, Prix de l’organisation des soins - Le Dr Serge Durivault lutte contre les déserts médicaux

Lauréat, Prix de l’organisation des soinsLe Dr Serge Durivault lutte contre les déserts médicaux

13.08.2012

Cela fait trois ans que le Dr Durivault et ses confrères « bossent » sur ce projet d’organisation des soins qui vise à maintenir le tissu médial sur Thouars et son territoire. « On est partie d’une vraie dynamique de solidarité entre médecins et paramédicaux mise en place avec des tontines », raconte le Dr Durivault. Et puis, il y eut cette prise de conscience brutale de la menace démographique. « En octobre 2009, nous nous sommes aperçus qu’il y avait 26 médecins pour 41 000 habitants et qu’en 2017 nous ne serions plus que 12, il fallait donc trouver des solutions rapides avant que cela ne devienne irrémédiable », se rappelle le praticien. L’association de professionnels de premier recours qui s’est constituée s’est alors mise au travail. En collaboration avec l’ARS Poitou-Charentes, deux pôles de santé doivent d’abord ouvrir et un troisième en 2014. Un numéro unique pour la permanence des soins en dehors des horaires de PDS va également voir le jour en septembre. Mais une des originalités du dispositif, c’est la possibilité pour des cabinets en solo d’intégrer le pôle de santé. Le réseau permet ainsi aux médecins qui sont seuls de transférer une partie de leur charge de travail. « Ils peuvent, par exemple, transférer leurs appels vers un secrétariat disponible pendant leur visite à domicile ou leur pause déjeuner. Cela leur offre une facilité de remplacement », explique le praticien. Un appel du pied pour les jeunes ? Oui, espère Serge Durivault, d’autant que le projet prévoit d’accueillir des jeunes en stage. « Ce type de structure leur convient parfaitement puisqu’elle leur permet de dégager du temps libre et d’allier vie privée et professionnelle?», conclut le lauréat.

Les autres projets nommés

Le Dr Frédéric Milesi joint le geste à la parole

Formé à la langue des signes, le Dr Milesi débute dès son installation à Dijon en 1999 une consultation médicale pour les «?sourds sévères à profonds?». Le succès est immédiat. «?Avec cette consultation l’accessibilité aux soins est enfin permise aux patients?», se félicite le praticien. Compte tenu de la demande croissante, le généraliste a alors l’idée de créer un réseau de professionnels de santé bilingues Français-Langue des signes. Un accord de financement sur trois ans avec l’ARS de Bourgogne permettra de mettre en œuvre le projet.

Le Dr Philippe Compain et ses médecins mobiles du 44

Face à la désertification médicale et à l’absence de PDS dans certains territoires de Loire-Atlantique, le Dr Philippe Compain, généraliste à Pornic (Loire-Atlantique) et plusieurs de ses confrères ont créé un dispositif, appelé « Médecins mobiles ». Chaque nuit, cinq médecins volontaires et mobiles couvrent tout le département, en dehors des zones couvertes par SOS. « Nous avons quatre types de missions, explique Philippe Compain, vice-président de l'Adops 44?: les interventions à domicile, en maison de retraite, en hôpital de proximité et les actes médico-légaux ».

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Moins chers, mais source d'inégalités : un bilan mitigé des réseaux des soins

Les assureurs complémentaires rêvent toujours de pouvoir contracter avec les médecins. Une enquête menée par l'IGAS montre que plus des trois quarts des mutuelles, institution de prévoyance ou...Commenter

Bactéries résistantes : pas assez de traitements innovants en développement, selon l'OMS

.

Face à la menace croissante des bactéries résistantes la production de nouveaux antibiotiques n'est pas à la hauteur, selon l'OMS. Dans un... 2

Dépassements : la Cour des comptes casse le CAS

.

Leurs effets seraient "limités et très coûteux". Dans son rapport 2017 sur le financement de la Sécu, la Cour des comptes n'y va pas de... Commenter

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir