Lauréat du Prix de l’investissement humanitaire - Le Dr Cyril Estienne, un compagnonnage avec les généralistes africains

Lauréat du Prix de l’investissement humanitaireLe Dr Cyril Estienne, un compagnonnage avec les généralistes africains

13.08.2012

Il y a cinq ans, le Dr Cyril Estienne, médecin généraliste à Fayence (Vaucluse), adhère à l’ONG Santé Sud. Créée à la fin des années 1980, cette association décide de monter un réseau de médecins généralistes communautaires dans les pays en développement avec les étudiants du cru pour leur éviter le chômage et l’exil. « C’est une sorte de compagnonnage. Nous allons sur place pour les aider à s’installer et nous repartons. Ce qui est très intéressant dans ce projet, c’est la réciprocité entre les médecins français et

étrangers. On se rend compte que nous avons des problématiques similaires », explique-t-il. Un projet qui fonctionne bien puisque toutes les aides à l’installation réalisées par l’association jusque-là perdurent.

L’expérience a déjà été renouvelée plusieurs fois par le praticien vauclusien qui, étant actuellement en mission à Madagascar, s’est fait représenter par Nicole Hanssen, directrice de Santé Sud pour recevoir le prix de l’investissement humanitaire. Pour le Dr Estienne, la remise en question de l’exercice médical qu’apportent ces voyages est un vrai plus. « Ce qui me plaît, c’est l’échange. Ces médecins nous amènent à un recentrage sur l’examen clinique que nous mettons parfois de côté parce qu’ils ne disposent pas des moyens que nous avons comme les analyses médicales, les radios, etc. ». À la fin du séjour,

les médecins membres de l’association mettent aussi en place un groupe de pairs entre les médecins du réseau. Un outil de réflexion important qui se met en place ensuite à raison de deux jours une fois par mois sur des thèmes comme la fièvre ou la diarrhée. Autant d’occasions, explique-t-il, « d’échanger sur ses pratiques ».

Les autres projets nommés

Dr Pierre Duterte, une vie au chevet des exilés

Resocialisation et reconstruction psychique sont au cœur des missions de l’association Parcours d’Exil fondée en 2001 par le Dr Pierre Duterte. Ce médecin généraliste installé à Paris suit depuis les années 1990 les réfugiés de tous horizons. Des soins médicaux sont dans un premier temps donnés aux personnes recueillies par l’association, un suivi médico-psychothérapeutique est ensuite initié.

En dix-sept ans, le Dr Duterte a ainsi pris en charge plus de 6 000 patients victimes de stress post-traumatique. Son projet 2012 portait notamment sur les jeunes mineurs victimes de torture pour les prendre en charge et les aider à se réinsérer.

Le Dr Nicolas Breton ausculte les exclus du système

Généraliste installé à Béziers depuis 1982, le Dr Nicolas Breton a très vite été confronté à des patients en difficulté pour avancer les frais médicaux. Dix ans plus tard, il participe à la création de l’association Accueil Santé Béziers, qui s’est donnée pour mission de gérer un centre de soins gratuits en direction des personnes exclues du système de santé. Les généralistes bénévoles assurent des consultations gratuites

et orientent leurs patients, si besoin, vers une vingtaine de spécialistes qui les reçoivent gratuitement.

Le but est le soin des exclus du système, mais aussi leur réinsertion dans le circuit de droit commun.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Baromètre Santé 2016 La confiance envers les vaccins reviendrait-elle ?

À la veille du débat parlementaire sur l’obligation vaccinale, Santé Publique France a fait les choses « en grand » en publiant un volumineux BEH sur la vaccination des jeunes enfants et en...Commenter

Pelloux réclame l'ouverture de centres de santé jusque tard le soir

.

"21 millions de passages aux urgences" ont été recensés en 2016, un chiffre "multiplié par deux en vingt ans". C'est Patrick Pelloux qui l'a... 3

[Vidéo] Un Livre Blanc souligne les lacunes dans la prise en charge de la douleur

Douleur

La Société Française d'Etude et de Traitement de la Douleur (SFETD) a présenté mardi 17 octobre le Livre blanc de la douleur 2017, alertant... 2

Sécurité alimentaire LES COMPLÉMENTS ALIMENTAIRES DESTINÉS AUX SPORTIFS Abonné

Complements alimentaires

Une alimentation équilibrée, diversifiée et privilégiant les aliments de haute densité nutritionnelle suffit à satisfaire les besoins... 1

Recherche en Médecine Générale INFECTION URINAIRE : DIAGNOSTIC TROP EMPIRIQUE Abonné

Bandelette urinaire

La prise en charge des infections urinaires (IU) a fait l’objet de recommandations en 2008 publiées par l’Assaps, puis d’une actualisation... 2

A découvrir