Lauréat, Prix de la prévention - Dr Pauline Jeanmougin, quelques clics pour éclairer la prescription

Lauréat, Prix de la préventionDr Pauline Jeanmougin, quelques clics pour éclairer la prescription

13.08.2012

Pas besoin d’être experte en informatique pour créer un site internet de prévention. Le

Dr Pauline Jeanmougin en a fait l’expérience. Alors qu’elle préparait sa thèse en médecine générale à l’Université Paris VII, l’étudiante a l’idée durant son stage de six mois dans un cabinet de groupe à Paris de créer un outil d’aide à la prescription d’antibiotique en soins primaires. « Au départ, j’ai eu cette idée mais je ne pensais même pas à le faire sur Internet. C’est mon maître de stage qui m’a fait remarquer que ce support était indispensable », se souvient-elle. « La résistance bactérienne continue d’augmenter et la consommation d’antibiotique est trop importante, je me suis alors demandée comment on pouvait faire pour en prescrire moins », poursuit-elle. À partir des recommandations de l’Afssaps, de la Haute Autorité de santé et de la Spilf, l’interne et son maître de stage élaborent ensemble le contenu du site.

Et le résultat est extraordinaire. Le généraliste peut en quelques clics obtenir la solution la plus adaptée par rapport à la pathologie du patient et à son profil. Lancé en octobre 2011, Antibioclic compte aujourd’hui entre 600 et 900 utilisateurs réguliers sur toute la France. « Nous avons de très bons retours, les médecins sont contents. Ce qui est drôle c’est que nous recevons même des demandes en infectiologie à laquelle nous ne pouvons pas répondre parce que, malheureusement, nous ne sommes pas infectiologues », précise la praticienne. Ce chantier ne fait que commencer. La jeune trentenaire entend bien continuer à développer ce projet durant son clinicat qu’elle débutera à l’automne.

Les autres projets nommés

Dr Gilles Lazimi, un clip contre les violences éducatives

« Des parents qui battent ont souvent été des enfants battus. Éduquons sans violence. » C’est le slogan du clip qui a été diffusé sur toutes les chaînes nationales et sur le Web, à l’occasion de la Journée internationale contre les violences éducatives, le 30 avril dernier. À l’origine de cette campagne, un généraliste du centre de santé de Romainville (Seine-Saint-Denis), investi depuis des années sur les violences conjugales ou éducatives. Le Dr Gilles Lazimi, coordinateur de cette campagne organisée par la Fondation pour l’enfance, raconte : « Grâce à cette communication, le débat a été lancé dans l’espace public et dans les familles. Dans mon exercice, un certain nombre de mes patients sensibilisés n’utilisent plus de telles violences éducatives depuis ce clip».

Le séminaire du Dr Eric Baugier sur les troubles psychiatriques de l’enfant

«?Les derniers travaux en épidémiologie confirment le lien entre les troubles de l’enfance non repérés et leur persistance à l’âge adulte?», assure le Dr Eric Baugier. Depuis plusieurs années, ce généraliste de Libourne avait remarqué que des questions telles que l’hyperactivité, les troubles anxieux de l’enfant, les cas d’anorexie revenaient souvent dans les questions des parents. L’idée lui est donc venue d’organiser un séminaire de FMC sur le «dépistage des troubles mentaux de l’enfant et de l’adolescent par le médecin généraliste?». Pendant deux jours, 25 généralistes sont accompagnés de deux experts pour se former au diagnostic précoce des troubles psychiatriques les plus fréquents de l’enfant et de l’adolescent. Depuis ces débuts en 2004, le séminaire a formé quelque 700 médecins. Signe, selon son fondateur, d’une attente «tant dans la forme que sur le fond » des généralistes pour cette thématique.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Congrès Isnar

En direct du Congrès de l'Isnar-IMG Agnès Buzyn rassure les internes sur la coercition, mais botte en touche sur les conditions de travail

Après un rendez-vous manqué l’année dernière à cause des intempéries, la ministre de la Santé était cette année bien présente physiquement au 20e Congrès de l’Intersyndicale des internes de...3

Neuf patients sur dix utilisent le numérique pour gérer leur maladie chronique

.

Les nouvelles technologies sont devenues incontournables pour les patients atteints de maladies chroniques. Elles permettent notamment de... Commenter

Téléconsultation, télé-expertise : qu'est-ce que ça change ? Deux généralistes témoignent

Adrien Naegelen et Nicolas de Chanaud

À l'occasion d'un colloque sur la télémédecine en libéral, organisé par l'URPS Ile-de-France jeudi dernier, deux jeunes généralistes parisie... 3

Gastro-entérologie LE BON USAGE DES INHIBITEURS DE LA POMPE À PROTONS Abonné

IPP

Les IPP ont révolutionné la prise en charge des maladies liées à l’acide gastrique. Mais 60 % des prescriptions sont hors AMM, selon... Commenter

Prévention DIABÈTE : À QUOI SERT LE CONTRÔLE DES FACTEURS DE RISQUE ? Abonné

Diabète

Cette étude du NEJM, menée en vraie vie, suggère que lorsque tous les facteurs de risque d’un patient DT2 sont contrôlés, la probabilité de... Commenter

A découvrir