Loi de 2005 - Opération vérité à la rentrée sur l’accessibilité aux handicapés

Loi de 2005Opération vérité à la rentrée sur l’accessibilité aux handicapés

09.08.2012

La nouvelle ministre chargée des personnes handicapées dénonce les retards dans l’accessibilité des batiments accueillant du public. En déplacement la semaine dernière à Bordeaux, elle s’est montrée bien décidée à faire respecter l’échéance de 2015. Pour faire bouger les choses, elle publiera un état des lieux à la rentrée. Les cabinets médicaux sont a priori concernés.

  • Opération vérité à la rentrée sur l’accessibilité aux handicapés - 1

    Opération vérité à la rentrée sur l’accessibilité aux handicapés

Marie-Arlette Carlotti est bien décidée à faire avancer le dossier de l’accessibilité des locaux accueillant du public. En déplacement début août à Bordeaux, la ministre chargée des Personnes handicapées a dénoncé "de nombreux retards" depuis 2005 en vue de la date-butoir 2015 d'accessibilité à tous. "Des études ont été faites par le précédent gouvernement, qui sont restées plutôt sous le coude", a déclaré jeudi 2 août la ministre déléguée à l’occasion de la visite d’un établissement géré par l'Association des paralysés de France (APF). Pour motiver tout le monde, Marie-Arlette Carlotti s’aprête à joindre le geste à la parole : "A la rentrée, je ferai publier ces études", a-t-elle déclaré, mentionnant notamment un rapport de l'Igas (Inspection des Affaires sociales) sur le sujet.

La loi handicap de 2005 a rendu obligatoire la mise en accessibilité de tous les bâtiments et transports publics en 2015 dernier délai, sauf à justifier d'osbtacles techniques insurmontables. En juillet, un rapport sénatorial a pointé des "retards et inerties" dans l'application de la loi, estimant que l'obligation 2015 ne serait pas remplie. Il fait suite à la publication du Baromètre de l’accessibilité de l’APF, qui en février, soulignait, entre autres problèmes, les difficultés d’accessibilité de nombre de cabinets médicaux, eux aussi concernés par l’échéance de 2015. La nouvelle ministre semble bien décidée à faire bouger les choses, puisqu’elle a identifié début août l’accessibilité parmi ses trois priorités pour les handicapés, avec l'emploi, et l'école.

Paul Bretagne
Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
ouv

Maladie athéromateuse40 ans d’angioplastie... et encore des questions

Quarante ans après la première intervention chez l’homme, l’angioplastie a révolutionné la prise en charge des syndromes coronariens et la cardiologie interventionnelle s’attaque désormais à d...Commenter

Levothyrox: une notice diffusée par la justice pour faciliter les plaintes

.

Une notice a été diffusée sur l'ensemble du territoire pour aider les patients, souffrant d'effets secondaires de la nouvelle formule du... 7

Inquiétude des acteurs de la santé au travail sur la disparition du CHSCT

.

Les CHSCT (comités d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail) créés par les lois Auroux de 1982 qui portent l'empreinte de la... Commenter

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... 1

A découvrir