Un film, un médecin - Les Orgueilleux

Un film, un médecinLes Orgueilleux

08.08.2012
  • Les Orgueilleux - 1

    Les Orgueilleux

Réalisateur

Yves Allégret (avec Rafael E. Portas)

Scénario

Yves Allégret, Pierre Bost, Jean Aurenche, d’après une nouvelle de Jean-Paul Sartre

Musique

Paul Misraki et Gonzalo Curiel

Format et durée

Noir et Blanc, 4:3, 35 mm, 95 minutes

Distribution

Michèle Morgan (Nellie)

Gérard Philipe (George)

Carlos Lopez Moctezuma (le docteur)

Victor Manuel Mendoza (Don Rodrigo)

Michèle Cordoue (Anna)

L’histoire

A Alvarado, un village côtier mexicain, près de Veracruz, Nellie cherche un médecin pour son mari malade. elle croise Georges, un ex-médecin qui oublie sa déchéance dans l’alcool. Mais il n’aura pas le temps de soigner lemari mort des suites d’une méningite cérébro-spinale. Nellie est troublée par le manque de tristesse qu'elle ressent. Le cas de méningite n'était pas isolé et l’épidémie s’étend. Nellie s'installe à l'hôtel le temps d'essayer de rapatrier le corps de son mari en France, mais pour des raisons sanitaires celui-ci sera enterré sur place. Elle est d'autant plus perdue que la disparition du porte-feuille de son mari la laisse sans ressources dans un pays inconnu. Elle doit subir une douloureuse vaccination anti-méningitique par ponction lombaire. Don Rodrigo, le patron de l'hôtel, lui fait une cour insistante et s'amuse de Georges, toujours en quête d'un verre ou d'une bouteille de Téquila. Georges était auparavant médecin, mais suite au décès de sa femme lors d'un accouchement qu'il a lui-même assisté, il n'a plus cessé de boire. Nellie fait preuve de plus en plus d'attention à son égard. Dans le village mis en quarantaine, l'angoisse monte, les gens cherchent à fuir : l'infirmier (cependant vacciné…) est touché par la maladie. À la demande du Docteur, et réveillé par l'amour de Nellie, Georges accepte de ne pas boire et de construire une infirmerie de fortune dans son quartier, afin de sauver des vies.

Autour du film

- Martin Scorsese est un admirateur de ce film. Il explique que l’érotisme des scènes où Michèle Morgan, en tenue légère se passe des glaçons sur le visage et le buste et se rafraîchit les jambes avec un ventilateur a troublé son adolescence.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Reportage Télémédecine : test grandeur nature dans le Grand Est

C’est depuis l’ancienne animalerie remise à neuf du vieil hôpital de Strasbourg, aujourd’hui siège de la société Hopimédical, que le lancement officiel du chantier a eu lieu le 11 septembre, auprès...Commenter

Sénatoriales : des généralistes font leur entrée au Palais du Luxembourg

.

Suite au renouvellement partiel du Sénat, plusieurs médecins généralistes vont entrer pour la première fois à la Haute Assemblée. Bernard... Commenter

PMA, GPA, le grand libéralisme des Français

.

"La France est prête". C'est la ministre de la Santé qui le dit à propos de l'élargissement de l'accès à la PMA voulue par le gouvernement.... 3

Allergologie LE TRAITEMENT DE PREMIÈRE INTENTION DE L’ANAPHYLAXIE Abonné

.

Les dernières recommandations françaises et américaines sur l'anaphylaxie relèguent au second plan les anti-H1, les corticoïdes et les B2CA... 4

Diabète SE PIQUER LES DOIGTS : POUR QUOI FAIRE ? Abonné

.

Chez le diabétique de type 2, le ratio bénéfice/risque de l'autosurveillance glycémique est défavorable. Une nouvelle étude qui conforte... Commenter

A découvrir