Un film, un médecin - Shock Corridor

Un film, un médecinShock Corridor

03.08.2012
  • Shock Corridor - 1

    Shock Corridor

Réalisateur

Samuel Fuller

Année de réalisation

1963

Scénario

Samuel Fuller

Durée

101 minutes

Interdiction

Le film fut interdit aux moins de douze ans lors de sa sortie en France

Distribution

Peter Breck (Johnny Barrett)

Constance Towers (Cathy)

Gene Evans (Boden)

James Blest (Stuart)

PaulDubov (Dr Menkin)

L'histoire

Johnny Barrett, journaliste aux dents longues briguant le prix Pulitzer décide de se faire interner dans un asile psychiatrique pour démasquer l'auteur d'un meurtre qui s'y est déroulé. Préparé par un psychiatre, ancien spécialiste de la guerre psychologique, et avec la complicité réticente de sa compagne Cathy, stripteaseuse, qui se fait passer pour sa sœur victime de ses tendances incestueuses, il se fait arrêter puis interner tout en continuant à simuler des troubles mentaux.

Dans le couloir central de l'établissement, la « rue » où se côtoient tous les patients, il lui faut affronter et composer avec les névroses et psychoses des aliénés pour découvrir la vérité. Alors que son enquête avance, le traitement aux électrochocs, sa simulation continuelle de la maladie et l'environnement dans lequel il évolue commencent à générer chez lui un état de confusion mentale qu'il peut de moins en moins maîtriser.

Autour du film

En 1946, Samuel Fuller avait déja écrit une première version de 'Shock Corridor" sous le titre The Lunatic. C'est le succès de la pièce Vol au-dessus d'un nid de coucouqui le décidera à réaliser le film dix-sept ans plus tard, en 1963. Fuller derrière un film aux allures de polar fait une violente critique de l'Amérique contemporaine. "Shock Corridorà encourut d'ailleurs la foudre de la censure qui interdit la sortie du film dans les états conservateurs du Sud du pays. Qu'il s'agisse de la sexualité puritaine, de la xénophobie latente et de la montée des extrèmes (le Klu Klu Klan), Shock Corridor recense sans complaisance toutes les "tares" d'une certaine "amrican way of life"

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

En Chine, un robot joue les généralistes pour pallier le manque de médecins

En Chine, on ne mise pas sur les assistants médicaux pour remédier à la désertification médicale mais sur les robots. La société iFlytek a créé « Xiaoyi » (petit docteur en chinois), premier robot...5

L'infirmier référent, le Sénat approuve l'idée d'un généraliste pour compléter le parcours de soins

Infirmier

Le Sénat a donné jeudi son feu vert, malgré un avis défavorable du gouvernement, à l'expérimentation du concept d'« infirmier référent »,... 2

Les réseaux sociaux, une nouvelle méthode de recherche scientifique

Réseaux sociaux

Les Français parlent de plus en plus de leur santé sur le web. Trois citoyens sur dix ont déjà évoqué ce sujet sur la toile, dont 73 % sur... 1

ORL  UNE DOULEUR PHARYNGÉE PERSISTANTE Abonné

ORL -  UNE DOULEUR PHARYNGÉE PERSISTANTE-0

Si des symptômes ORL persistent, même en l’absence de lésion évidente il faut rapidement adresser le patient à l’ORL pour rechercher une... Commenter

Anticoagulation LES AOD PASSÉS AU CRIBLE Abonné

Thrombose

Cette étude britannique du BMJ a comparé les risques et les bénéfices des trois AOD les plus prescrits à ceux de la warfarine. Les données... Commenter

A découvrir