Vaccination - Les généralistes en pointe contre l’hépatite B

VaccinationLes généralistes en pointe contre l’hépatite B

02.08.2012

De plus en plus favorables à la vaccination contre l’hépatite B, les généralistes la proposent d’avantage à leurs patients, selon une étude parue dans le BEH. Et ils montrent l’exemple, en étant eux même très largement vaccinés.

  • Les généralistes en pointe contre l’hépatite B - 1

    Les généralistes en pointe contre l’hépatite B

Faites ce que je dis…et ce que je fais ! En matière de vaccination contre l’hépatite B, les généralistes ne sont pas loin d’être exemplaires ! En témoignent les nouvelles données du baromètre médecins généralistes (MG) publiées en juillet par Arnaud Gautier et Christine Jestin dans le BEH.

Près de 9 généralistes sur 10 vaccinés

Selon ce travail, qui a sondé 2083 généralistes entre Novembre 2008 et janvier 2009, la grande majorité de la profession (88,3%) s’est faite vacciner contre l’hépatite B, comme le préconise les recommandations. Sans surprise, la proportion de généralistes déclarant n’être pas, ou pas complètement, vaccinés varie selon le profil des médecins. Elle est significativement plus importante chez les praticiens de plus de 50 ans, chez ceux pratiquant en cabinet individuel ou en secteur 2 ou non conventionné, chez ceux n’appartenant pas à un réseau de soins et n’ayant pas suivi de formation médicale continue (FMC) au cours des 12 derniers mois et parmi les généralistes du Nord de la France. « Les médecins ayant un mode d’exercice particulier régulier ou systématique (tel que l’homéopathie, l’acupuncture...) sont également moins bien vaccinés contre l’hépatite B, » précisent les auteurs.

Plus d’opinions favorables

Les mêmes seront a priori moins enclins à vacciner leur patient, comme le souligne un autre volet de l’étude. Mais globalement, « les médecins généralistes sont désormais très majoritairement favorables à la vaccination contre l’hépatite B » se félicitent Arnaud Gautier et Christine Jestin. De fait, 94,0% d’entre eux se déclarent « très » ou « plutôt » favorables à la vaccination des adultes à risque, 78,7% à celle des adolescents et 68,0% à celle des nourrissons. « Les opinions vis-à-vis de la vaccination ont donc évolué favorablement, suggérant une meilleure acceptation des recommandations du calendrier vaccinal, » commentent les auteurs.

Le constat vaut particulièrement pour la vaccination des nourrissons, à propos de laquelle 39,3% des généralistes se disent «très favorable» en 2009 (contre 24,4% en 2003) et proposée systématiquement, via le vaccin hexavalent, par 36,2% d’entre eux. Cette évolution positive « est concomitante au remboursement du vaccin hexavalent, » analyse les auteurs pour qui « la réduction du nombre d’injections et la simplification du calendrier vaccinal qu’offre ce vaccin combiné sont certainement parmi les facteurs clés de cette meilleure adhésion ». Avec au final, une augmentation de 160% de la couverture vaccinale chez les nourrissons âgés de six mois, entre 2007 et 2010 …

Bénédicte Gatin
Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add

Le retard de paiement du forfait médecin traitant agace la profession

Les généralistes n'ont pas encore touché le Forfait médecin traitant (FMT) au titre du dernier trimestre 2017. Les médecins, qui devaient recevoir le paiement avant le 15 février, n'ont toujours...Commenter

À droite aussi, on veut en finir avec le tout paiement à l'acte

Valérie Pécresse

Valérie Pécresse bientôt aux commandes de l’ARS Île-de-France ? Dans le premier cahier de propositions de « Libres ! », mouvement politique... 4

Enquête : qu'attendez-vous de la recertification ?

recertification

Le gouvernement souhaite mettre en place une recertification périodique des compétences des médecins. Beaucoup d’incertitudes entourent... 9

ORL LE VERTIGE POSITIONNEL PAROXYSTIQUE BÉNIN Abonné

Vestibulométrie sous vidéonystagmographie (VNG)

Les vertiges paroxystiques positionnels bénins sont la première cause de vertiges, mais le médecin généraliste doit avant tout éliminer une... Commenter

Prescription METFORMINE ET RISQUE D’ACIDOSE LACTIQUE Abonné

Molecule de Metformine

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a récemment alerté sur le risque d’acidose lactique sous... Commenter

A découvrir