Dépassements - La Mutualité favorable à une revalorisation du secteur 1

DépassementsLa Mutualité favorable à une revalorisation du secteur 1

12.07.2012

Etienne Caniard, chef de file de la Mutualité Française, a estimé jeudi que la revalorisation des actes de secteur 1 était le préalable aux discussions sur la limitation des dépassements d’honoraires. Un discours en phase avec les revendications des syndicats de médecins. Mais dont la ministre de la Santé s’est démarquée à quelques jours de l’ouverture des négociations.

  • La Mutualité favorable à une revalorisation du secteur 1 - 1

    La Mutualité favorable à une revalorisation du secteur 1

Le président de la Mutualité Française Etienne Caniard a estimé jeudi qu'il fallait revaloriser les actes des médecins appliquant les tarifs de la Sécurité sociale, dans le cadre des négociations qui vont s'engager le 25 juillet sur les dépassements d'honoraires. «Il faut d'abord revaloriser les tarifs des médecins qui exercent en secteur 1, appliquant les tarifs de la Sécurité sociale», a-t-il expliqué dans un entretien aux Echos. La Mutualité ne signera pas d'accord qui les «laisse au bord du chemin», a prévenu le président de la Mutualité française. Il préconise une «prise en charge totale par la Sécurité sociale et les complémentaires des actes effectués dans le respect du parcours de soins» et la mise en place du «tiers payant intégral pour les patients, qui n'auraient plus à faire l'avance des frais».

La suggestion du président de la Mutualité colle avec les revendications de la plupart des syndicats médicaux qui tous jugent peu ou prou que des revalorisations en secteur 1 sont un préalable aux négociations sur la limitation des dépassements d’honoraires. «La FMF est prête à s'engager dans la discussion sur les dépassements pourvu que le gouvernement prenne les dispositions nécessaires pour revaloriser le secteur 1,» annonçait fin juin le syndicat de Jean-Paul Hamon. «La revalorisation des actes en tarif opposable du secteur 1 constitue le point dur de cette négociation,» estimait la CSMF il y a quelques jours. Quant à MG France, dans un communiqué publié le 5 juillet, il estimait qu’«un secteur 1 attractif est indispensable à la maîtrise des dépassements.» Le lendemain, le syndicat de Claude Leicher publiait avec la MGEN un communiqué commun appelant encore à «la promotion du secteur 1.»

Coup de pouce en secteur 1 ou coup de matraque en secteur 2 ?

Pour autant, il reste à convaincre la Sécu et le gouvernement. Pas facile dans le contexte actuel. Le président de la FNMF le reconnait volontiers: «les marges de manoeuvre sont faibles pour la Sécurité sociale comme pour les complémentaires qui remboursent déjà le tiers des 2,4 milliards d'euros de dépassements». «Si les mutuelles améliorent la prise en charge, il faudra en échange que ces dépassements soient contenus. Sans quoi l'augmentation des tarifs des mutuelles qui en découlerait menacerait l'accès aux complémentaires des plus fragiles», ajoute Etienne Caniard.

De son côté, Marisol Touraine s’est montrée jeudi sur Europe 1 très en retrait par rapport aux suggestions de la Mutualité, expliquant qu’elle n’était pas «sûre que l'enjeu soit une revalorisation générale des tarifs» du secteur 1. Un peu plus tard sur BFM TV, elle a estimé que l’un des «premiers enjeux de la négociation» serait plutôt de «définir les conditions dans lesquelles on va pouvoir sanctionner les abus.» La ministre de la Santé a insisté sur la nécessité d’une procédure «plus dissuasive» pour sanctionner et «interdire» les dépassements d'honoraires abusifs des médecins, jugeant que le Conseil de l'Ordre dont c'est le rôle «ne le fait pas». «Il y a des abus. Ces abus, ils concernent une minorité de médecins, mais ils doivent être très clairement interdits et sanctionnés», a insisté Marisol Touraine.

Caroline Laires-Tavares
Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Canicule

[Vidéo] Avec 1 480 morts supplémentaires cet été, la canicule a tué 10 fois moins qu'en 2003

Même avec 1 480 décès supplémentaires, la surmortalité qui a accompagné l’épisode caniculaire de cet été a été qualifiée de « limitée » par la ministre de la Santé à l’occasion du bilan national de...5

Subventions et loyer modéré ont permis à Chaville de recruter 4 généralistes

Inauguration du centre médical de Chaville

Après avoir perdu 42 % de ses généralistes entre 2009 et 2016, Chaville (Hauts-de-Seine) retrouve le sourire. La commune a enregistré début... 2

Face à la pénurie de médecins, la Chine mise sur l'intelligence artificielle

Intelligence artificielle

Avec 12 millions de professionnels de santé pour près de 1,4 milliard d'habitants, la Chine connaît, elle aussi, une pénurie de médecins.... Commenter

Addiction LA PRISE EN CHARGE DE L’ARRÊT DU TABAC EN MÉDECINE GÉNÉRALE Abonné

Cigarette ecrasee

Le taux de succès dans l'arrêt du tabac dépend de l'intensité du suivi et du traitement pharmacologique associés. Il faut en moyenne quatre... Commenter

Dermatologie L’ÉRYTHÈME NOUEUX Abonné

érythème

Cette hypodermite se caractérise cliniquement par des nodules érythémateux, localisés principalement au niveau des jambes. Elle peut être... Commenter

A découvrir