Démographie - Les Français, plus vieux mais plus malades ?

DémographieLes Français, plus vieux mais plus malades ?

19.04.2012

L’espérance de vie en bonne santé baisse légèrement. C’est le principal enseignement d’une enquête menée par l’Institut national des études démographiques (Ined). Bien que la France reste la championne européenne de l’espérance de vie des femmes, l’espérance de vie sans incapacité (Evsi), c’est-à-dire en bonne santé, recule, elle, légèrement.

  • Les Français, plus vieux mais plus malades ? - 1

    Les Français, plus vieux mais plus malades ?

On ne cesse pas de nous le répéter. Nous vivons plus longtemps et nous devons cotiser et rester actifs plus longtemps pour payer nos retraites. Mais quel est notre état de santé ? C’est une surprise : nos papys et mamies ne sont pas en aussi bonne forme qu’on pourrait le croire… Si la durée de vie a, en moyenne, augmenté, l’espérance de vie en bonne santé (Evsi) est passée, elle, en l’espace de deux ans, entre 2008 et 2010, en France, de 62,7 ans à 61,9 ans pour les hommes et de 64,6 ans à 63,5 ans pour les femmes. Nous vivons plus mais nous tombons malades plus tôt. C’est ce que dit l’enquête que l’Institut national des études démographiques (Ined) vient de publier.

Un recul donc et une réelle disparité entre les deux sexes : l’écart est en effet de 0,8 années pour les hommes et de 1,1 année pour les femmes qui paraissent les plus fragilisées au grand âge. Un paradoxe alors que l’espérance de vie des femmes dépasse, en France, les 85 ans (85,3 ans plus précisément), et que celle des hommes est de 78,2 ans. Au niveau européen, la France, affiche l’espérance de vie la plus longue pour les femmes alors qu’elle n’occupe que la 10e place (sur 27) en terme d’Evsi, illustrant ainsi un cas de figure où longue vie ne coïncide pas avec une faible déclaration de limitation dans les activités usuelles. Les Français occupent respectivement la 8e place en termes de longévité et la 11e en terme d’espérance de vie sans incapacité. Mais quelle est la moyenne européenne? En 2009, l’espérance de vie sans incapacité (Evsi) s’établissait à 61,3 ans pour les hommes, ce qui représentait près de 80 % de leur espérance de vie à la naissance (76,7 ans). Elle atteignait 62 ans pour les femmes, c’est-à-dire trois quarts de leur espérance de vie à la naissance (82,6 ans).

Giulia Gandolfi
Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
ouv

Maladie athéromateuse40 ans d’angioplastie... et encore des questions

Quarante ans après la première intervention chez l’homme, l’angioplastie a révolutionné la prise en charge des syndromes coronariens et la cardiologie interventionnelle s’attaque désormais à d...Commenter

Levothyrox: une notice diffusée par la justice pour faciliter les plaintes

.

Une notice a été diffusée sur l'ensemble du territoire pour aider les patients, souffrant d'effets secondaires de la nouvelle formule du... Commenter

Inquiétude des acteurs de la santé au travail sur la disparition du CHSCT

.

Les CHSCT (comités d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail) créés par les lois Auroux de 1982 qui portent l'empreinte de la... Commenter

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir