Recommandations - Les nouveautés du calendrier vaccinal 2012

RecommandationsLes nouveautés du calendrier vaccinal 2012

10.04.2012

Vaccination contre la grippe saisonnière recommandée chez les femmes enceintes et les personnes atteintes d’obésité morbide, à Mayotte vaccination des nourrissons contre le BCG et l’hépatite B, révision de la vaccination antipneumococcique… Telles sont les principales nouveautés du calendrier vaccinal 2012, qui a été publié ce 10 avril.

  • Les nouveautés du calendrier vaccinal 2012 - 1

    Les nouveautés du calendrier vaccinal 2012

Tout frais, le calendrier vaccinal 2012 vient d’être publié au Bulletin Épidémiologique Hebdomadaire (www.invs.fr) ce mardi. Le document tant attendu ne devrait pas venir révolutionner les pratiques médicales : il ne renferme aucune grande nouveauté. Toutefois, quelques points d’évolution sont à noter.

Le vaccin nasal pour les enfants se fait attendre

Tout d’abord, un nouveau vaccin contre la grippe saisonnière, dénommé Fluenz, est intégré au calendrier vaccinal. Il a pour originalité de s’administrer par voie nasale, et évite ainsi une injection de plus. Il est recommandé uniquement chez les enfants de 2 à 17 ans présentant des facteurs de risque les rendant éligibles à la vaccination grippale (mucoviscidose, etc). C’est un vaccin vivant atténué comportant les mêmes souches que les vaccins inactivés. Il agit sur l’immunité locale au niveau de la muqueuse respiratoire. «Il a pour avantage d’être, chez l’enfant, nettement plus efficace que le vaccin inactivé», indique Daniel Floret (président du Comité Technique des Vaccinations). Selon les experts, il serait en revanche moins efficace chez l’adulte, car ce dernier a souvent déjà été en contact avec les virus grippaux des précédentes saisons. Son système immunitaire neutraliserait alors rapidement le virus vaccinal.

Le hic, c’est que Fluenz n’est pas encore commercialisé en France. Il a obtenu son AMM, mais les négociations concernant sa mise sur le marché et son prix semblent poser problème. « Il serait dommage, déclare Daniel Floret, que ce vaccin ne soit pas disponible en France car il est plus efficace, plus facile à administrer comporte peu d’effets secondaires. Ce serait une bonne arme pour améliorer la couverture vaccinale de ces enfants à risque, actuellement très médiocre. »

Grippe: cibler les gros et les grossesses

Autre nouveauté au calendrier 2012 : la vaccination grippale saisonnière est désormais recommandée chez les femmes enceintes, quels que soient le stade de la grossesse et les personnes souffrant d’obésité morbide (IMC supérieur ou égal à 40 kg/m2). « Nous avons rendu pérennes des recommandations faites auparavant vis-à-vis du virus H1N1 pandémique, avance Daniel Floret, car nous avons accumulé suffisamment de données montrant que cette vaccination était efficace et bien tolérée chez la femme enceinte, quel que soit le stade de la grossesse, et (avec moins de données toutefois) chez les personnes obèses». La vaccination protège ces sujets des complications de la grippe (respiratoires et cardiaques) et, chez la femme enceinte, elle protège aussi les nourrissons pendant les six premiers mois de vie (alors que la grippe entraîne un risque élevé d’hospitalisation et une mortalité non négligeable chez le nourrisson). Côté logistique, il sera toutefois difficile de cibler la population des personnes obèses et des femmes enceintes afin de leur envoyer un bon de vaccination. « L’Assurance-maladie étant consciente du problème, les médecins devraient être habilités à leur délivrer des bons de vaccination », confie Daniel Floret.

Pneumocoque, des recos à revoir

Pour la vaccination anti-pneumococcique chez l’adulte, les recommandations sont en cours de révision. Il apparaît actuellement que les recommandations anciennes de revaccination tous les cinq ans des personnes à risque d’infections invasives à pneumocoques âgées de plus de 5 ans par le vaccin polyosidique 23 valent méritent d’être reconsidérées. Par ailleurs, la vaccination antipneumococcique devrait prochainement évoluer, étant donné que le Prevenar 13 a obtenu une AMM chez l’adulte de plus de 50 ans. « Ce qui va nécessiter de déterminer la place respective du vaccin conjugué et du vaccin pneumococcique non conjugué 23 valent », évoque Daniel Floret.

Le calendrier s’étend à Mayotte

Mayotte étant un nouveau département français, des recommandations particulières à sa situation épidémiologique ont donc été intégrées au calendrier vaccinal 2012. Les vaccinations par le BCG et contre l’hépatite B sont recommandées pour tous les enfants, et ce dès la naissance à la maternité, étant donné que plus de 95 % des femmes accouchent dans une structure, mais que peu de nourrissons sont ensuite suivis par un médecin.

Des recos pour les immunodéprimés

Par ailleurs, des recommandations vaccinales spécifiques aux personnes immunodéprimées ou aspléniques ont été ajoutées. « Elles ne sont qu’un travail préliminaire et un document plus précis et complet sera prochainement publié », annonce Daniel Floret.

Enfin, pour aider le médecin à s’y retrouver parmi les vaccins disponibles sur le marché, un tableau récapitulant toutes les spécialités et leur nom a été ajouté.

Charlotte Demarti
Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Négos

Reprise des négos sur les assistants : après la colère des médecins, la Cnam prête à revoir sa copie

Les syndicats avaient rendez-vous ce mercredi au siège de l’Assurance maladie pour une troisième séance de négociation sur les assistants médicaux. Après avoir quitté la précédente séance pour...6

Le Pr Henri Joyeux en représentation au théâtre Déjazet pour parler prévention

Pr Henri Joyeux

Après un premier cycle de conférence en 2016, le Pr Henri Joyeux remet le couvert au printemps 2019. Du 16 mars au 17 juin, le cancérologue... 2

L'AP-HM va tester le cannabis thérapeutique pour Parkinson, une première en France

.

Pour la première fois en France, le cannabis thérapeutique va être testé pour les malades de Parkinson. Une étude sera menée conjointement... Commenter

Gastro-entérologie LE BON USAGE DES INHIBITEURS DE LA POMPE À PROTONS Abonné

IPP

Les IPP ont révolutionné la prise en charge des maladies liées à l’acide gastrique. Mais 60 % des prescriptions sont hors AMM, selon... Commenter

Prévention DIABÈTE : À QUOI SERT LE CONTRÔLE DES FACTEURS DE RISQUE ? Abonné

Diabète

Cette étude du NEJM, menée en vraie vie, suggère que lorsque tous les facteurs de risque d’un patient DT2 sont contrôlés, la probabilité de... Commenter

A découvrir