Formation - Colère du Collège de la médecine générale sur le DPC

FormationColère du Collège de la médecine générale sur le DPC

23.03.2012

Rien ne va plus entre le Collège de la médecine générale et la Fédération des spécialités médicales. Le premier que préside Pierre-Louis Durais n’a pas du tout apprécié d’être courcircuité sur les nominations de généralistes au sein de la Commission scientifique indépendante (CSI) qui validera le DPC. Certains syndicats de généralistes soutiennent le Collège, d’autres pas...

  • Colère du Collège de la médecine générale sur le DPC - 1

    Colère du Collège de la médecine générale sur le DPC

Décidément, la mise en place du DPC n’en finit pas de susciter des polémiques. La semaine passée, les inquiétudes tournaient autour du financement du dispositif de Développement professionnel continu, qui préoccupe à peu près tout le monde. Cette fois, c’est le processus de nomination des représentants de la médecine générale à la Commission Scientifique Indépendante (CSI) qui suscite l’émotion d’une partie de la profession.

Emanation du Collège de la médecine générale, le Conseil national professionnel de la médecine générale n’a pas du tout apprécié que ses propositions de noms ne soient pas retenues, du moins pas dans leur intégralité. Suite aux propositions de la Fédération des spécialités médicales (FSM), le ministre a bien publié les noms de cinq titulaires et cinq suppléants pour représenter la médecine générale parmi la cinquantaine de membres (25 titulaires et 25 suppléants) de la CSI. Mais la liste n’est pas tout à fait celle préconisée par le Collège que préside Pierre-Louis Druais, lequel déplore que deux de ses candidats comme membres titulaires -un professeur titulaire de médecine générale (Anne-Marie Magnier) et un jeune chef de clinique assistant en médecine générale- n’aient pas été retenus par le ministre. En outre, Le Pr Druais fait valoir que l’un des membres qui a pris la place de ces derniers -le Dr Michel Faure (adhérent SML et président du Syndicat national des médecins acupuncteurs français- est plus MEP que généraliste.

Pas de prof titulaire de médecine générale dans la Commission

Au total, Pierre-Louis Druais fait remarquer que la médecine générale sera la seule discipline à ne comporter aucun professeur titulaire en médecine générale parmi les membres titulaire d’une CSI qui a un rôle consultatif, mais crucial pour la validation des programmes et organismes de DPC notamment.

L’affaire ne va évidemment pas arranger les relations entre le Collège de la médecine générale de Pierre-Louis Druais et la FSM que préside le Pr Olivier Goeau-Brissonnière. Le premier a en effet refusé jusque-là d’intégrer la seconde. Ces nominations contestées vont relancer la polémique. Dans un communiqué, le Collège de la médecine générale se dit «stupéfait » et ne mâche pas ses mots : « L’ensemble des composantes du Collège considère que cette très grave décision est dirigée contre la médecine générale et rend en conséquence illégitime la CSI et un dispositif bâti sur de telles bases. » Pierre-Louis Druais annonce d’ailleurs «qu’il ne compte pas en rester là », sans préciser pour l’heure s’il fait allusion à une éventuelle action en justice contre l’arrêté de Xavier Bertrand.

Pour l’heure, à un peu moins de 100 jours du congrès de la médecine générale de Nice, cette histoire a fait voler en éclat l’unanimité qui régnait au sein de la profession face à la réorganisation de la FMC. Côté syndicats, le Collège est soutenu par MG France et par la FMF qui ont l’un et l’autre publié un communiqué de soutien. Quoique que disposant de membres au sein du nouveau CSI, MG déplore que «le ministre de la santé ne tient pas compte des propositions du Conseil national professionnel de la médecine générale, issu du Collège de la médecine générale. ?Il écarte ainsi une femme médecin généraliste universitaire et un jeune généraliste chef de clinique chercheur.» Quant à la FMF de Jean-Paul Hamon, elle dénie toute légitimité à la CSI dans ces conditions. Et le syndicat de craindre «que le non respect des textes soit un très mauvais départ pour l’indépendance de cette commission et une ouverture aux petits arrangements entre amis.»

A l’opposé, dans un communiqué commun, l’UNOF et le SML se félicitent bruyamment de l’arrêté de nomination, se réjouissant notamment que « la médecine générale sort de son isolement pour rejoindre les autres spécialités.» Au passage Jean-Louis Caron (SML) et Michel Combier (Unof) rappellent que au sein du Collège, les divergences remontent à quelques mois : « le Collège de la médecine générale, malgré nos demandes n’a pas souhaité rejoindre la Fédération des Sociétés Médicales, laissant la médecine générale en marge des autres spécialités.»

Paul Bretagne
Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
G Perez

Les portraits de l'été Le Dr Perez veut aider les diabétiques à échapper aux médicaments grâce à l’activité physique

« Les patients diabétiques n’ont pas d’équilibre alimentaire et ne font pas d’activité physique. Cela fait naître la maladie, avant de l’entretenir. » Tel fut le premier constat du Dr Gaëlle Perez,...4

Les dossiers qui ont marqué l'année Le cloud, ennemi du secret médical ?

Visu Lead p10-12

Applis santé, objets connectés, services de rendez-vous en ligne... À l’ère du tout numérique, les données de santé n’ont jamais été aussi... Commenter

Zoom en vidéo [Vidéo] Exposition des adolescents à la pornographie : une hausse inquiétante, alertent les gynécologues

adolescent et ordinateur

C’est un appel solennel qu’a souhaité lancer aujourd’hui le collège national des gynécologues et obstétriciens français (CNGOF) : face à... 1

Médecine des voyages SANTÉ DES VOYAGEURS 2018 Abonné

Voyage

Encéphalite japonaise, fièvre jaune, paludisme et mise à jour des vaccins courants sont au cœur de l'actualisation des recommandations aux... Commenter

Infectiologie MALADIE DE LYME : LES MANIFESTATIONS PRÉCOCES Abonné

Lyme

Dans le cadre du Plan national de lutte contre la maladie de Lyme de 2016, la HAS vient d’élaborer un protocole de diagnostic et de soins.... Commenter

A découvrir