Revenus - Croissance zéro pour vos honoraires dans les années 2000

RevenusCroissance zéro pour vos honoraires dans les années 2000

23.01.2012

Une étude de la Drees confirme que l’année 2010 a été mauvaise pour la plupart des disciplines en médecine libérale et que la décennie qui l’a précédée n’a pas été extraordinaire. C’est vrai en particulier pour les généralistes: en recul en 2010 et en croissance zéro au cours des années 2000...

  • Croissance zéro pour vos honoraires dans les années 2000 - 1

    Croissance zéro pour vos honoraires dans les années 2000

2010 aura été une mauvaise année pour les médecins libéraux dans leur ensemble et pour les médecins généralistes en particulier. Le service statistique du ministère de la Santé (Drees) confirme dans une étude que les revenus des médecins ont marqué le pas cette année-là. Croissance zéro pour les honoraires (+0,5%) et même recul de 1% en euros constants, c’est-à-dire si l’on tient compte de l’effet de l’inflation. Les statisticiens du ministère observent néanmoins que, depuis 2007 «les honoraires moyens des médecins augmentent, mais de moins en moins rapidement: + 1,9% en 2008, +1,2% en 2009, + 0,5% en 2010. »

La Drees confirme aussi que l’évolution chez les médecins généralistes est encore moins enviable que la moyenne : - 1,7% en euros courants et - 3,2% en euros constants en 2010, alors que ces curseurs étaient encore en positif l’année précédente (respectivement + 1,2% et + 1,1%). Les généralistes se consoleront peut-être en se disant que l’année 2010 n’a finalement souri vraiment, selon la Drees, qu’aux opthalmologues qui ont encore vu leurs honoraires progresser de 3,10% sur cet exercice. Il faut dire qu’ils cumulent deux caractéristiques : le fait d’être de moins en moins nombreux et d’être avec les chirurgiens, les stomatologues et les gynécologues, parmi les quatre spécialités qui font le plus dépassements d’honoraires.

Sur un plus long terme, l’évolution des honoraires médicaux reste modérée sur les années 2000 : +0,7% en euros constants entre 2002 et 2010. Mais là encore, les disparités sont importantes : les ophtalmos tirent une fois encore plutôt bien leur épingle du jeu, mais généralistes, psychiatres, dermatologues et même radiologues tournent peu ou prou autour de la croissance zéro en euros constants sur la période.

L’étude de la Drees montre aussi que la part des forfaits est en progression constante dans la rémunération des médecins et notamment des médecins généralistes. Quasi inexistante en 2002 (0,2%), elle pèse pour 6,5% des recettes de ces derniers en 2010. Les trois principaux postes étant les forfaits médecins traitants, le Capi (devenu depuis peu P4P) et les forfaits pour gardes et astreintes.

Paul Bretagne
Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Reportage Télémédecine : test grandeur nature dans le Grand Est

C’est depuis l’ancienne animalerie remise à neuf du vieil hôpital de Strasbourg, aujourd’hui siège de la société Hopimédical, que le lancement officiel du chantier a eu lieu le 11 septembre, auprès...Commenter

Sénatoriales : des généralistes font leur entrée au Palais du Luxembourg

.

Suite au renouvellement partiel du Sénat, plusieurs médecins généralistes vont entrer pour la première fois à la Haute Assemblée. Bernard... Commenter

PMA, GPA, le grand libéralisme des Français

.

"La France est prête". C'est la ministre de la Santé qui le dit à propos de l'élargissement de l'accès à la PMA voulue par le gouvernement.... Commenter

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... 1

A découvrir