Santé publique - Et si on parvenait à éradiquer la polio ?

Santé publiqueEt si on parvenait à éradiquer la polio ?

13.01.2012

Depuis un an, l’Inde n’a pas enregistré un seul nouveau cas de poliomyélite. L’OMS salue une avancée majeure dans un pays où les victimes de la maladie se comptaient encore par dizaines de milliers. Comme la variole, l’éradication de la polio dans le monde semble désormais possible, à l’image de l’exemple indien.

  • Et si on parvenait à éradiquer la polio ? - 1

    Et si on parvenait à éradiquer la polio ?

Aucun nouveau cas de poliomyélite n'a été enregistré en Inde depuis un an: un véritable évènement, alors qu'on comptait encore 150.000 personnes infectées par ce virus en 1985. Le dernier cas, une fillette de 18 mois vivant dans l'Etat du Bengale occidental, remonte au 13 janvier 2011. Depuis ce dernier cas, une vaste campagne de vaccination a permis de descendre sous le seuil des 100 cas en 2010, puis d'atteindre l'objectif du chiffre zéro au cours des douze derniers mois. En un an, 2,3 millions de professionnels de la santé ont délivré 900 millions de doses dans les foyers indiens ou dans des centres spécialisés. Pour cibler toute la population et ne rien laisser au hasard, ils se sont rendus dans des bidonvilles, dans les gares, dans les chantiers où les ouvriers amènent souvent leur famille, les arrêts de bus...

L'Inde, où l'on recensait encore récemment la moitié des cas de polios dans le monde, est l'un des quatre pays où ce virus est toujours considéré comme endémique, avec l’Afghanistan, le Pakistan et le Nigeria. Mais l'OMS a annoncé jeudi que l'Inde pourrait être certifiée, dans les semaines à venir, exempte de polio, comme récemment le Niger et l'Egypte.

« Le succès de l'Inde est sans doute sa plus grande réussite de santé publique qui fournit une occasion mondiale pour éradiquer la polio», a estimé la directrice générale de l'OMS, Margaret Chan. Le déclin de la polio dans le monde, via un effort concerté des gouvernements, des agences des Nations unies et de donateurs privés, a fait naître l'espoir de voir le sort de la polio suivre celui de la variole, seule maladie à avoir été entièrement éradiquée dans le monde. «Si nous pouvons y parvenir, ce serait un énorme bénéfice pour les enfants du monde», explique Lieven Desomer, le chef de l'unité spécialisée dans la polio au sein du Fonds des Nations unies pour l'enfance en Inde (Unicef). «Mais les derniers pas sont les plus difficiles», a-t-il mis en garde.

Paul Bretagne (avec AFP)
Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Négos

Reprise des négos sur les assistants : après la colère des médecins, la Cnam prête à revoir sa copie

Les syndicats avaient rendez-vous ce mercredi au siège de l’Assurance maladie pour une troisième séance de négociation sur les assistants médicaux. Après avoir quitté la précédente séance pour...6

Le Pr Henri Joyeux en représentation au théâtre Déjazet pour parler prévention

Pr Henri Joyeux

Après un premier cycle de conférence en 2016, le Pr Henri Joyeux remet le couvert au printemps 2019. Du 16 mars au 17 juin, le cancérologue... 2

L'AP-HM va tester le cannabis thérapeutique pour Parkinson, une première en France

.

Pour la première fois en France, le cannabis thérapeutique va être testé pour les malades de Parkinson. Une étude sera menée conjointement... Commenter

Gastro-entérologie LE BON USAGE DES INHIBITEURS DE LA POMPE À PROTONS Abonné

IPP

Les IPP ont révolutionné la prise en charge des maladies liées à l’acide gastrique. Mais 60 % des prescriptions sont hors AMM, selon... Commenter

Prévention DIABÈTE : À QUOI SERT LE CONTRÔLE DES FACTEURS DE RISQUE ? Abonné

Diabète

Cette étude du NEJM, menée en vraie vie, suggère que lorsque tous les facteurs de risque d’un patient DT2 sont contrôlés, la probabilité de... Commenter

A découvrir