Présidentielle 2012 - Les libéraux de santé entrent en campagne

Présidentielle 2012Les libéraux de santé entrent en campagne

12.01.2012

Le Centre National des Professionnels de Santé (CNPS) a présenté jeudi son plan de bataille pour les présidentielles de 2012. Enquêtes en février, convention nationale et campagne d’information à la radio en mars, l’intersyndicale souhaite ainsi participer au débat politique pour mobiliser les Français et les candidats sur l’avenir du système de santé français.

  • Les libéraux de santé entrent en campagne  - 1

    Les libéraux de santé entrent en campagne

Le CNPS entend faire parler de lui durant cette campagne présidentielle. Qualifié de « parti de la santé » par son président, Michel Chassang, l’intersyndicale fera campagne autour de trois axes. « Jusqu’au dernier moment, nous ferons campagne dans trois directions et avec trois buts : le premier c’est de promouvoir les attentes des Français et les propositions des libéraux de santé ; le deuxième sera de faire connaître les libéraux de santé et leur rôle dans les soins de proximité; et le troisième, c’est de proposer des orientations d’action en matière de santé pour éclairer les candidats », a expliqué jeudi Michel Chassang. Un programme chargé qui espère ainsi mobiliser les Français sur l’avenir de leur système de santé, ainsi que les candidats sur cette question.

Un sondage commandé à BVA

Cette entrée en campagne débutera par la réalisation de deux enquêtes avec l’institut BVA auprès des Français et auprès des libéraux de santé pour connaître leurs attentes en matière de réforme. Ces enquêtes seront réalisées par Internet jusqu’au 25 février. Une plateforme d’idées pour le quinquennat 2012-2017, qui fera office en quelque sorte du « programme présidentiel du CNPS », sera dévoilée le 15 mars prochain. Ce sera l’occasion pour le « parti de la santé » de présenter à la même date ses propositions au cours d’une Convention nationale à Paris où les principaux candidats à la présidentielle seront invités à débattre avec les libéraux de santé.

Enfin, une campagne d’information appelée « La santé ça compte » sera relayée sur RTL du 5 au 18 mars 2012. Le CNPS a précisé qu’aucune consigne de vote ne serait donnée. Mais on sait déjà que les partisans de mesures coercitives pour pallier aux déserts médicaux, comme celles proposées par le député Nouveau Centre, Philippe Vigier, auront du mal à recueillir les suffrages du CNPS. Michel Chassang qualifie «d’idiotie» la proposition de loi de Philippe Vigier qui sera discutée le 26 janvier à l’Assemblée. Le problème est que les tenants d’une régulation à l’installation se rencontrent à gauche comme à droite...

Caroline Laires-Tavares
Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Baclofène

Sécurité du baclofène: l'étude Baclophone plutôt rassurante

Les études sur la sécurité du Baclofène se suivent et ne se ressemblent pas … Alors que début juillet l’étude en vie réelle menée conjointement par la CNAM et l’ANSM mettait en évidence « un profil...1

Le Français aime son généraliste, mais un peu moins que son voisin Allemand...

.

Les Français ont une excellente opinion de leurs médecins généralistes. La dernière enquête Odoxa le confirme : 81 % ont une assez bonne... Commenter

Santé des migrants : le comité d'éthique prend la défense de l'AME

CCNE

Le comité consultatif national d’éthique rendait lundi matin son avis sur la santé des migrants. Un avis qui rejoint les rapports récents... 1

Sécurité alimentaire LES COMPLÉMENTS ALIMENTAIRES DESTINÉS AUX SPORTIFS Abonné

Complements alimentaires

Une alimentation équilibrée, diversifiée et privilégiant les aliments de haute densité nutritionnelle suffit à satisfaire les besoins... 1

Recherche en Médecine Générale INFECTION URINAIRE : DIAGNOSTIC TROP EMPIRIQUE Abonné

Bandelette urinaire

La prise en charge des infections urinaires (IU) a fait l’objet de recommandations en 2008 publiées par l’Assaps, puis d’une actualisation... 1

A découvrir