La masse n’explique pas tout

La masse n’explique pas tout

18.11.2011

Initialement, la sarcopénie était définie par une perte de masse musculaire, un critère insuffisant puisque extrêmement variable d'un individu à l'autre, d'un sexe à l'autre, et d'une partie du corps à l'autre. Le rapport établi par l'EWGSOP (1) considère qu'il faut tenir compte aussi de la fonction, c’est-à-dire de la force et de la performance musculaires qui ne sont pas obligatoirement corrélées à la masse.

Ce groupe d’experts européens à l’origine du consensus a développé un...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Généraliste
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Généraliste
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Siège du CNOM

« Médecin homéopathe, ça n'existe pas » : l'Ordre prêt à nettoyer les plaques après l'évaluation de la HAS

Interpellé par les signataires de la tribune des 124 professionnels de santé contre les médecines complémentaires, l’Ordre a profité d’un point presse mardi matin pour effectuer une « mise au point...5

Certificats de décès : pour éviter les réquisitions, l'Ordre du Val-de-Marne veut mettre à contribution les retraités

Certificat décès

« La police a débarqué, à quatre personnes, dans ma salle d'attente, pour me réquisitionner. J'ai dû interrompre ma consultation pendant que... 2

Ostéoporose : l'ANSM garde à l'œil le dénosumab

Ostéoporose

L'Agence du médicament a indiqué dans un communiqué, que le dénosumab (Prolia®) fait l'objet d'une surveillance particulière suite aux... Commenter

Dermatologie PEAU, SOLEIL ET CHALEUR Abonné

Photodermatose

Prédisposition aux cancers, vieillissement cutané et ophtalmique, boutons de chaleur, lucite, aggravation d’une acné… la peau justifie... Commenter

Dermatologie GALE : IVERMECTINE OU PERMÉTHRINE ? Abonné

Gale

Une récente revue Cochrane (1) a évalué l’efficacité et la sécurité de la perméthrine topique et de l’ivermectine topique ou systémique... 2

A découvrir