Grippe : ne tardez pas à vacciner

Grippe : ne tardez pas à vacciner

20.10.2011

La grippe fait doucement son apparition en France, avec quelques cas observés en Rhône-Alpes, en Bourgogne, Ile-de-France et dans le Nord, selon les dernières données des GROG (groupes régionaux d’observation de la grippe). La situation est loin d’être alarmante, puisqu’il ne s’agit que de cas sporadiques, mais l’apparition de ces premières grippes doit inciter les sujets à risque à se faire vacciner sans tarder.

  • Grippe : ne tardez pas à vacciner - 1

    Grippe : ne tardez pas à vacciner

Des cas sporadiques de grippe dans plusieurs régions françaises ont été observés par les GROG (groupes régionaux d’observation de la grippe) : en Alsace, PACA et Rhone-Alpes dès la semaine du 3 au 9 octobre puis, la semaine suivante, en Rhône-Alpes, en Bourgogne, en Ile de France et dans le Nord. Trois souches circulantes ont été identifiées : A(H1N1), A(H3N2) et B, sans qu’aucune ne soit prédominante à ce jour. Selon un autre réseau de surveillance - Sentinelle- l’incidence des cas de syndromes grippaux vus en consultation pour la semaine du 10 au 16 octobre a été estimée à 13 cas pour 100 000 habitants, ce qui reste encore très loin du seuil épidémique (115 cas pour 100 000 habitants).

La situation n’a certes rien d’alarmant, mais avec l’apparition de ces premiers cas, « il ne faut pas attendre pour vacciner les personnes à risque », insistent les GROG.

Extension du 100%

Rappelons que cette année, d’autres populations viennent s’ajouter aux population habituelles bénéficiant d’une prise en charge à 100% du vaccin : ce sont les patients souffrant d’une pathologie coronarienne (environ 290 000 patients) ainsi que les femmes enceintes à partir du deuxième trimestre de grossesse et les obèses. En pratique, l’ensemble des assurés concernés ayant déjà été vacciné dans les années précédentes – sauf les femmes enceintes - reçoivent ce bon qui leur permet de retirer gratuitement le vaccin, disponible en pharmacie depuis le 29 septembre. Pour les autres, non vaccinés ces trois dernières années, ou chez les moins de 18 ans, le parcours passe par le médecin traitant. L’Assurance Maladie prend également en charge à 100% le vaccin contre la grippe des professionnels de santé : médecins généralistes, pédiatres, infirmier(e)s, sages-femmes, pharmaciens et kinésithérapeutes.

Charlotte Demarti
Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Pétition

IVG : une pétition réclamant le retrait de la clause de conscience récolte 40 000 signatures

Les propos anti-IVG du Dr de Rochambeau n’en finissent plus de faire des remous. Le 12 septembre, la maire adjointe des Lilas (Seine-Saint-Denis), Madeline Da Silva,  a lancé une pétition pour...10

[Vidéo] Avec 1 480 morts supplémentaires cet été, la canicule a tué 10 fois moins qu'en 2003

Canicule

Même avec 1 480 décès supplémentaires, la surmortalité qui a accompagné l’épisode caniculaire de cet été a été qualifiée de « limitée » par... 6

Les IPA démarrent leur formation, leur statut et rémunération restent flous

Table ronde de l'Ordre infirmier sur les Infirmiers en pratique avancée

Très attendues, les formations des infirmières en pratique avancée (IPA) ont débuté début septembre dans les Universités d'Aix-Marseille et... Commenter

Addiction LA PRISE EN CHARGE DE L’ARRÊT DU TABAC EN MÉDECINE GÉNÉRALE Abonné

Cigarette ecrasee

Le taux de succès dans l'arrêt du tabac dépend de l'intensité du suivi et du traitement pharmacologique associés. Il faut en moyenne quatre... Commenter

Dermatologie L’ÉRYTHÈME NOUEUX Abonné

érythème

Cette hypodermite se caractérise cliniquement par des nodules érythémateux, localisés principalement au niveau des jambes. Elle peut être... Commenter

A découvrir