Sondage - Les Français jugent leur système de santé

SondageLes Français jugent leur système de santé

30.09.2011

Ils sont de plus en plus nombreux à renoncer aux soins, selon un sondage. Pourtant, la même enquête montre que les assurés Français restent pour beaucoup persuadés que leur système de santé est égalitaire.Ils ont une bonne opinion des blouses blanches qui les soignent, mais redoutent la pénurie en médecine de ville.

  • Les Français jugent leur système de santé - 1

    Les Français jugent leur système de santé

Les Français restent attachés à leur système de santé, pourtant ils seraient de plus en plus nombreux à se serrer la ceinture pour raisons financières. Si l’on en croit un récent sondage, près d'un tiers des Français (29%) ont en effet déjà dû renoncer à se soigner ou reporter des soins faute de moyens, au cours des douze derniers mois. En pleine crise économique, ce constat est évidemment très préoccupant. Et signifie que malgré la CMU, malgré l’aide à la couverture complémentaire instaurées ces dernières années, de plus en plus de Français sont contraints au minimum de différer des soins. Selon le même Baromètre CSA/Europe Assistance*, ils n’étaient que 23% en 2010 et 11% seulement en 2009 dans ce cas ! Et de fait, ces dernières années, l’enquête "Santé, soins, Protection sociale" de l’Irdes renvoyait pour sa part à une proportion de l’ordre de 16% d’assurés renonçant aux soins pour raisons financières.

L’enquête d’Europe Assistance suggère de surcroît que le pays de Pierre Laroque, inventeur de la Sécu n’est plus un exemple à suivre du point de vue de l’accès aux soins: parmi les neuf autres pays étudiés, seule la Pologne à un taux de report/renoncement (36%) supérieur au nôtre... Le carton rouge vaut surtout pour la lunetterie/dentisterie (22% hésitent se restreignent), dans une moindre mesure pour les soins courants (12%), nettement moins pour les achats de médicaments (6%) ou les soins lourds (5%).

Pénurie de soignants, la grande peur des assurés

Voilà un sondage qui ne va pas plaire du tout au gouvernement, alors même que les socialistes en campagne ne cessent de stigmatiser une politique de privatisation de la santé. D’autant que le sondage met le doigt sur ce qui ne va pas. Et renvoit ainsi l’impression de concitoyens préoccuppés comme jamais par l’offre de soins primaires. A 58%, ils se disent inquiets par la pénurie de médecins généralistes. Concernant le système de santé, c’est leur premier motif d’inquiétude : devant les inégalités d’accès aux soins (54%), le manque de financement public (53%), les risques d’infection à l’hôpital (41%) ou les erreurs médicales (40%).

Pourtant, les assurés français restent plutôt heureux de leur sort. Un sur deux estime que notre système de santé garantit néanmoins l’égalité aux soins de tous. C’est plus que la moyenne européenne: seuls les Britanniques et les Espagnols étant plus optimistes. Sans doute l’organisation du système de santé est-elle à améliorer, puisque quand on leur demande de la noter, les Français lui attribue la note moyenne de 5/10. Ils sont plus généreux quand ils évaluent ceux qui les soignent: 5,9 sur 10 pour la compétence technique des médecins français. En comparaison, seuls les Américains sont encore plus satisfaits de leurs médecins (7/10). A noter enfin, qu’après l’affaire Mediator, les Français demeurent confiants (58%) dans l’administration du médicament.

*Sondage réalisé en mai et juin par téléphone auprès de 5.500 individus (dont 400 Français) de 18 ans et plus dans dix pays (9 d’Europe et les Etats-Unis) , représentatifs de la population (méthode des quotas).
Paul Bretagne
Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Agnès Buzyn annonce la mise en œuvre de la recertification des médecins

Agnès Buzyn avait déjà plutôt séduit l’Ordre des médecins lors de ses discours. La ministre de la Santé pourrait bien avoir à nouveau marqué des points importants jeudi matin lors de l’ouverture du...16

L’adalimumab dans l’uvéite de l’enfant Abonné

« L’arthrite juvénile idiopathique (AJI) est l’affection systémique pédiatrique la plus fréquemment associée à une uvéite non infectieuse ch... Commenter

Smith & nephew au service de la traumato et de la cicatrisation Abonné

Société internationale spécialisée dans les dispositifs médicaux de haute technologie, Smith... Commenter

Sécurité alimentaire LES COMPLÉMENTS ALIMENTAIRES DESTINÉS AUX SPORTIFS Abonné

Complements alimentaires

Une alimentation équilibrée, diversifiée et privilégiant les aliments de haute densité nutritionnelle suffit à satisfaire les besoins... 1

Recherche en Médecine Générale INFECTION URINAIRE : DIAGNOSTIC TROP EMPIRIQUE Abonné

Bandelette urinaire

La prise en charge des infections urinaires (IU) a fait l’objet de recommandations en 2008 publiées par l’Assaps, puis d’une actualisation... 2

A découvrir