Consommation - 48 boîtes par habitant en 2010

Consommation48 boîtes par habitant en 2010

29.09.2011

Les Français ont consommé en moyenne 48 boîtes de médicaments en 2010, pour un total de 27,5 milliards d'euros, dans un marché pharmaceutique en croissance ralentie (+1,2 % en valeur), a indiqué mercredi l'Afssaps. Depuis 2000 le marché pharmaceutique progressait en moyenne annuelle de 4,7 % selon l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé. Sur le total de 27,5 milliards, les médicaments remboursables ont représenté 19,9 milliards, contre 19,8 milliards en 2009. Un médicament sur quatre était un générique. Si la croissance s'est ralentie en 2010, la consommation hospitalière, qui représente 21 % de l'ensemble (contre 79 % pour les ventes en officines pharmaceutiques) a continué à croître de 4,2 %. Mais en moyenne annuelle depuis 2000 la progression pour les médicaments prescrits à l'hôpital a été de 8,5 %. En médecine de ville la majeure partie (68 %) des médicaments sont pris par voie orale alors qu'à l'hôpital les formes injectables prédominent (67 %). L'ensemble des médicaments vendus représentait 10.350 spécialités, 14.500 représentations (pour un même médicament il y a parfois plusieurs catégories) et 3.000 substances actives. A l'hôpital, parmi les 50 produits les plus vendus on dénombre surtout les anticancéreux, les antirétroviraux ainsi que quelques spécialités de maladies rares. En ville ce sont les médicaments liés aux maladies cardio-vasculaires, aux ulcères, au système nerveux et à l'asthme. Dans les pharmacies le médicament ayant réalisé le plus gros chiffre d'affaires est le Tahor. En quantité, c'est le Doliprane, devant deux autres antalgiques, le Dafalgan et l'Efferalgan. A l'hôpital, le médicament qui arrive en tête en chiffre d'affaires est l'Avastin. Dans l'ensemble la part de marché des génériques est de 24,5% en quantité, mais seulement de 11,5% en valeur. Ces médicaments moins chers sont maintenant présents dans la plupart des classes thérapeutiques.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Antoine Perrault

Dr Antoine Perrault : « Chez les remplaçants, il y a un véritable problème d'engagement au service de la population »

Antoine Perrault est maire de Saint-Julien-sur-Sarthe (Orne) depuis 25 ans. La semaine dernière, il faisait partie des édiles qui ont pu interroger le chef de l’État, lors du lancement du Grand...5

Bébés sans bras : trois nouveaux cas suspects dans les Bouches-du-Rhône

.

La liste des cas groupés (aussi appelés "clusters") d'agénésies transverse des membres supérieurs (ATMS) s'allonge. Le journal Le Parisien... 1

Une plainte auprès de la Cour européenne des droits de l’Homme pour pénurie de Sinemet®

Cour européenne des droits de l'Homme

Suite à l'immense difficulté de se procurer du Sinemet® (lévodopa/carbidopa) pour sa femme qui souffre d'une maladie de Parkinson, un homme... Commenter

ORL DYSFONCTIONNEMENT RHINO-SINUSIEN CHRONIQUE, ÉTAPE DIAGNOSTIQUE Abonné

Dysfonctionnement rhino-sinusien chronique

Devant un dysfonctionnement rhino-sinusien chronique, il importe de ne jamais se lancer dans un traitement, notamment antibiotique et/ou... Commenter

Maladies chroniques GOUTTE : LES INFIRMIÈRES FONT MIEUX QUE LES MÉDECINS Abonné

Goutte

Cette étude anglaise du Lancet montre que la probabilité de contrôler l’uricémie et les crises chez les patients goutteux est trois fois... 2

A découvrir