Cancer et mortalité - Les agriculteurs protégés par leur mode de vie

Cancer et mortalitéLes agriculteurs protégés par leur mode de vie

16.09.2011

Les premiers résultats de la cohorte AGRICAN sont rassurants : la mortalité par cancer est moindre chez les agriculteurs que dans la population générale. Et la raison est simple : un tabagisme bien plus faible chez les agriculteurs ! Autre donnée rassurante : si les pesticides ont été accusés de tous les maux, cette étude montre que leur impact sur la santé des agriculteurs, s’il existe, serait très faible en termes de mortalité.

  • Les agriculteurs protégés par leur mode de vie - 1

«Les agriculteurs ont une plus grande espérance de vie que la population générale. Tel est le premier enseignement de l’étude AGRICAN , une étude de cohorte qui a inclus plus de 180 000 agriculteurs de 12 départements », dévoile Pierre Lebailly, coordinateur de l’étude. En effet, quelle que soit la cause du décès : cancer, maladie circulatoire ou respiratoire… la sous-mortalité est nette dans cette population.

En ce qui concerne plus particulièrement la mortalité par cancer, l’étude...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre préférence : 1 an au journal Le Généraliste
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Consultation personne obèse

Obésité des patients : gare à la grossophobie !

Consulter pour une angine et repartir avec une bonne leçon sur la chirurgie bariatrique. L’expérience, vécue par Daria, cofondatrice du collectif Gras politique, peut laisser des traces. « À peine...4

À Bourth, une généraliste file à l'anglaise

Désert médical

« Comptez sur moi, je viendrai avec vous aux vœux ». La promesse faite par le Dr S. au maire de Bourth (Eure) Jacky Vivier s’est envolée. À... 9

Idomed, la solution télémédecine pour pallier au manque de visites à Paris

telemedecine

Idomed : infirmière à domicile et médecin à distance. Derrière ce nom et ce concept se cache un projet de télémédecine qui se lance cette... 1

Urologie L’hyperactivité vésicale Abonné

Urologie - L’hyperactivité vésicale-0

Même si, chez la femme, ce syndrome est assez souvent idiopathique, il est important de rechercher et de traiter les causes sous-jacentes.... Commenter

Recommandation SATURNISME : QUELS ENFANTS DÉPISTER ? Abonné

peinture plomb

Le Haut conseil de santé publique (HCSP) vient d’actualiser ses recommandations sur le dépistage et la prise en charge des intoxications... Commenter

A découvrir