ESC 2011 - Maladies du coeur et grossesse, attention danger !

ESC 2011Maladies du coeur et grossesse, attention danger !

31.08.2011

Grossesse et pathologies cardiaques ne font pas bon ménage, comme l’indique le premier registre mené sur ce sujet, présenté lors du congrès de la Société européenne de cardiologie (ESC). Cet événement mondial, qui s’est tenu cette année en France, a aussi mis l’accent sur les insuffisances de la prévention secondaire. Quatre recos et plusieurs études y ont par ailleurs été dévoilées, dont l’étude ARISTOTLE dans la FA.

  • Maladies du coeur et grossesse, attention danger ! - 1

    Maladies du coeur et grossesse, attention danger !

Les femmes enceintes atteintes d’une pathologie cardiaque ont un taux de mortalité 100 fois supérieur à la normale et un taux élevé de césariennes. Tel est le constat qui ressort du premier registre au monde consacré à la grossesse et aux maladies cardiovasculaires, qui a débuté en 2008. Les données intermédiaires ont a été présentées mardi 30 août lors du congrès de la Société européenne de cardiologie (ESC) qui s’est tenu à Villepinte, (Seine Saint Denis) et a connu un record d’affluence, avec près de 33 000 participants.

«Les maladies cardiovasculaires préexistantes chez les femmes enceintes sont devenues la première cause de mortalité durant la grossesse en Europe», a souligné le Pr Michel Komajda, président de l’ESC.

L’âge auquel survient la grossesse a une influence sur ce phénomène. En effet, les premières grossesses étant désormais plus tardives, les femmes souffrent plus souvent de maladies cardio-vasculaires, de diabète, d’hypertension et de surpoids. On note ainsi, dans le registre que sur les 1300 parturientes atteintes dans 28 pays, environ 60% souffraient d'une maladie cardiaque congénitale, les autres étant principalement atteintes de valvulopathie (333 femmes), de cardiomyopathie (79) ou de cardiopathie ischémique (24). Pendant leur grossesse, 338 de ces femmes (26%) ont été hospitalisées, dont 203 pour un problème cardiaque. 13 sont décédées (1%), soit 100 fois plus que dans la population normale des femmes enceintes (1 sur 10.000). La mortalité foetale a été de 4,5%, soit 10 fois supérieur à la normale. Enfin, on note que dans environ 40% des cas, l’accouchement s’est déroulé par césarienne.

L’année des registres

L’ESC a été l’occasion de présenter la fameuse étude ARISTOTLE dans la FA qui fut un des points forts du congrès. Ainsi que plusieurs registres. Bien entendu celui sur «grossesse et pathologie cardiaque» qui vient d’être évoqué, mais aussi le registre PURE, qui a fait énormément de bruit. Ce dernier, mené sur 154 000 adultes dans 17 pays montre en effet que la prévention secondaire des maladies cardiovasculaires dans le monde est très insuffisante. Dans les pays aux plus faibles revenus, elle est même quasiment absente : jusqu’à 80% des patients ne reçoivent pas de traitement. Quant aux pays riches, la prévention est bien décevante, avec 11 % des patients qui ne reçoivent pas les traitements appropriés, et un taux de prescription des principaux médicaments recommandés qui est seulement de 40% pour les bêtabloquants et de 66,5% pour les statines. Des résultats jugés alarmants par bon nombre d’experts. Globalement, les zones urbaines semblent plus favorisées que les zones rurales, avec des taux d’utilisation des antiplaquettaires de 28,7% en ville contre 21,3% dans les campagnes, des taux d’utilisation des bêtabloquants de 23,5% contre 15,6% , des taux d’utilisation des IEC/ARA II de 22,8% contre 15,5% et pour les statines de 19,9% contre 11,6%. Plus le pays est pauvre, plus ce décalage est important.

Pour aller plus loin
Charlotte Demarti
Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Dépakine: audience préliminaire au TGI de Paris

L'association de défense des victimes de la Dépakine et le laboratoire Sanofi ont aiguisé leurs arguments mercredi lors d'une audience au tribunal de grande instance de Paris, première étape de l...Commenter

Les MICI gagnent du terrain surtout dans les pays nouvellement industrialisés

Mici

Les maladies inflammatoires chroniques de l'intestin (MICI) sont des pathologies du 21ème siècle, indique clairement Le Lancet du 16... Commenter

Feu vert sur les vaccins obligatoires : en commission, les députés médecins montent au créneau

.

Ça devrait passer lors de l'examen du PLFSS dans l'hémicycle la semaine prochaine. Mais pas forcément comme une lettre à la poste… Les déput... 4

Sécurité alimentaire LES COMPLÉMENTS ALIMENTAIRES DESTINÉS AUX SPORTIFS Abonné

Complements alimentaires

Une alimentation équilibrée, diversifiée et privilégiant les aliments de haute densité nutritionnelle suffit à satisfaire les besoins... 1

Recherche en Médecine Générale INFECTION URINAIRE : DIAGNOSTIC TROP EMPIRIQUE Abonné

Bandelette urinaire

La prise en charge des infections urinaires (IU) a fait l’objet de recommandations en 2008 publiées par l’Assaps, puis d’une actualisation... 2

A découvrir