Epidémiologie - L’implacable progression du cancer dans l’Hexagone

EpidémiologieL’implacable progression du cancer dans l’Hexagone

26.08.2011

Selon l’Invs, en 2011 on devrait diagnostiquer 365 500 nouveaux cas de cancer dans l’Hexagone et 147 500 décès liés à cette affection. Même si les hommes demeurent les premières victimes de la maladie, l’Institut de veille sanitaire signale que les femmes sont de plus en plus touchées. Cette année, le nombre de nouveaux cas de cancer du poumon devrait ainsi augmenter de 20% chez ces dernières.

  • L’implacable progression du cancer dans l’Hexagone - 1

    L’implacable progression du cancer dans l’Hexagone

Le nombre des cas de cancer devrait poursuivre sa hausse en 2011 en France métropolitaine avec, selon les estimations publiées lundi, 365.500 nouveaux cas, soit 1.000 par jour et 8000 de plus qu’en 2010. L'Institut de veille sanitaire (Invs) publie sur son site internet les projections de l'incidence et de la mortalité par cancer, se fondant sur ses propres données ainsi que sur celles du réseau français des registres de cancer, des Hospices civils de Lyon et de l'Institut national du cancer (INCa). Il devrait donc y avoir 2,2% de nouveaux cancers déclarés au cours de cette année, soit 207.000 nouveaux cas chez l'homme en 2011 et 158.500 chez la femme.

Les décès progresseront eux aussi, mais moins : 147.500 décès au total, soit une hausse de 0,7% en un an. Dans le détail, on s’attend à 84.500 décès par cancer chez l'homme et 63.000 chez la femme. Le nombre de décès est stable chez les hommes, mais pas chez les femmes. Comme en 2010, le cancer de la prostate, avec 71.000 cas, reste de loin le plus fréquent chez l’homme, devant le cancer du poumon (27.500 cas) et le cancer colorectal (21.500 cas). En termes de mortalité, le cancer du poumon est en tête chez les hommes (21.000 décès), devant le cancer colorectal (9.200 décès) et le cancer de la prostate (8.700 décès). Chez les femmes, le cancer du sein (53.000 nouveaux cas) diminue régulièrement depuis 15 ans, mais le nombre des cas de cancer du poumon augmente fortement (+20% par rapport à 2010), avec une mortalité en constante augmentation (8.100 décès en 2011, +5%).

Paul Bretagne
Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Le budget de la Sécu pour 2019 dévoilé Fin du « NS » manuscrit, prévention chez l'ado, vaccination en pharmacie... ce qui change pour vous

Le Projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) 2019 était présenté ce mardi matin à Bercy par le ministre de l'Action et des comptes publics Gérald Darmanin et la ministre de la...2

Le CCNE dit oui à la PMA et aux diagnostics prénataux, mais non à une nouvelle loi sur la fin de vie

CCNE

« C’est un avis qui n’est pas consensuel mais dans lequel nous avons essayé de faire émerger un assentiment majoritaire. » Le Pr Jean-Franço... 3

Le trou de la Sécu sera comblé en 2019, assure le gouvernement

.

Le redressement des comptes sociaux se poursuit et devrait se traduire par un retour à l'équilibre de la Sécurité sociale en 2019. Une... 1

Addiction LA PRISE EN CHARGE DE L’ARRÊT DU TABAC EN MÉDECINE GÉNÉRALE Abonné

Cigarette ecrasee

Le taux de succès dans l'arrêt du tabac dépend de l'intensité du suivi et du traitement pharmacologique associés. Il faut en moyenne quatre... Commenter

Dermatologie L’ÉRYTHÈME NOUEUX Abonné

érythème

Cette hypodermite se caractérise cliniquement par des nodules érythémateux, localisés principalement au niveau des jambes. Elle peut être... Commenter

A découvrir