Moyen Orient - Décompensations respiratoires au retour de la Mecque

Moyen OrientDécompensations respiratoires au retour de la Mecque

24.08.2011

Quelques semaines après le Ramadan, 10 000 pèlerins allant ou revenant de La Mecque passent à l'aéroport Roissy-Charles de Gaulle, alors qu’ils n'étaient que 1000 au début des années 1990. Et les décompensations à la sortie de l’avion, après ce voyage fatigant, ne sont pas anecdotiques. C’est pourquoi le Service Médical d’Urgence et Soins des Aéroports de Paris CDG s’est organisé afin de pouvoir leur apporter les soins de premiers secours.

« La fatigue du séjour, la longue attente dans l'aérogare d'envol de Djeddah, le grand âge, sont les principaux facteurs de décompensations, fort heureusement rares », évoque le Dr Philippe Bargain, chef du service médical d’Urgence et Soins des Aéroports de Paris CDG. Lors des retours du pèlerinage en 2010, 23 pèlerins ont bénéficié de consultations médicales à leur descente d’avion, et 3 pèlerins âgés ont été hospitalisés, tous les trois pour un état de décompensation respiratoire. «Les pèlerins qui ont consulté présentaient surtout des infections pulmonaires, ou des états d’asthénie en réaction à la durée du voyage de retour, qui peut atteindre 24 heures entre le départ de l’hôtel à la Mecque et l’arrivée à Roissy », développe Philippe Bargain.

Question de poussière...

Les infections pulmonaires sont surtout dues à la poussière levée par la déambulation des millions de pèlerins, également par le passage alterné dans les magasins climatisés dans la ville ou dans l'hôtel et l'extérieur sec et chaud. « En dehors de la pathologie respiratoire due au passage de l'air climatisé à l'air sec extérieur, nous n'avons pas remarqué de pathologies particulières typiques. La recherche de virus se fait sur le patient qui présente des symptômes de grippe. Nous sommes, en effet, vigie Grippe du GROG. L'an dernier, aucun prélèvement de gorge à la recherche du virus de la grippe A H1N1 sur douze pratiqués ne s'est révélé positif », conclut le Dr Bargain.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Buzyn

« Je ne demande pas aux médecins de travailler plus (...) mais il faut mieux organiser les soins sur les territoires», lance Buzyn

La ministre de la Santé a réaffirmé ce vendredi son intention de revoir l'organisation du système de santé pour prendre plus efficacement en charge la population. ...15

DPC : 30 000 généralistes se sont inscrits à une action indemnisée en 2017

DPC

Les généralistes ne sont pas beaucoup plus nombreux à se former mais ils se forment plus ! Tel est le bilan que l'on peut tirer en étudiant... Commenter

Antoine Durrleman, 6e chambre de la Cour des comptes « La médecine libérale doit être mieux présente sur le territoire »

Durrleman

Le président de la 6e chambre de la Cour des comptes assume les mesures coercitives du récent rapport qu’il a piloté sur l’avenir de... 8

Pédiatrie BÉBÉ SECOUÉ : PRÉVENIR ET REPÉRER Abonné

Bebe secoue

Plusieurs centaines de nourrissons seraient victimes du syndrome du bébé secoué chaque année en France. La Haute autorité de santé et la... Commenter

Prévention UN DÉPISTAGE DE MASSE SIMPLE QUI SAUVE DES VIES Abonné

Anevrisme aorte abdominale

Une étude danoise démontre l'efficacité du dépistage combiné de l'anévrysme de l'aorte abdominale, de l'HTA et de l'AOMI sur la mortalité... Commenter

A découvrir