Moyen Orient - Décompensations respiratoires au retour de la Mecque

Moyen OrientDécompensations respiratoires au retour de la Mecque

02.08.2011

Quelques semaines après le Ramadan, 10 000 pèlerins allant ou revenant de La Mecque passent à l'aéroport Roissy-Charles de Gaulle, alors qu’ils n'étaient que 1000 au début des années 1990. Et les décompensations à la sortie de l’avion, après ce voyage fatigant, ne sont pas anecdotiques. C’est pourquoi le Service Médical d’Urgence et Soins des Aéroports de Paris CDG s’est organisé afin de pouvoir leur apporter les soins de premiers secours.

« La fatigue du séjour, la longue attente dans l'aérogare d'envol de Djeddah, le grand âge, sont les principaux facteurs de décompensations, fort heureusement rares », évoque le Dr Philippe Bargain, chef du service médical d’Urgence et Soins des Aéroports de Paris CDG. Lors des retours du pèlerinage en 2010, 23 pèlerins ont bénéficié de consultations médicales à leur descente d’avion, et 3 pèlerins âgés ont été hospitalisés, tous les trois pour un état de décompensation respiratoire. «Les pèlerins qui ont consulté présentaient surtout des infections pulmonaires, ou des états d’asthénie en réaction à la durée du voyage de retour, qui peut atteindre 24 heures entre le départ de l’hôtel à la Mecque et l’arrivée à Roissy », développe Philippe Bargain.

Question de poussière...

Les infections pulmonaires sont surtout dues à la poussière levée par la déambulation des millions de pèlerins, également par le passage alterné dans les magasins climatisés dans la ville ou dans l'hôtel et l'extérieur sec et chaud. « En dehors de la pathologie respiratoire due au passage de l'air climatisé à l'air sec extérieur, nous n'avons pas remarqué de pathologies particulières typiques. La recherche de virus se fait sur le patient qui présente des symptômes de grippe. Nous sommes, en effet, vigie Grippe du GROG. L'an dernier, aucun prélèvement de gorge à la recherche du virus de la grippe A H1N1 sur douze pratiqués ne s'est révélé positif », conclut le Dr Bargain.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Frédéric Valletoux

« 43 % des passages aux urgences pourraient être pris en charge par la médecine de ville », rappelle la FHF

Le rapport du député LREM Thomas Mesnier sur les soins non programmés a divisé les médecins libéraux. Ceux-ci ont en majorité peu apprécié les propositions du parlementaire qui souhaite les mettre...11

Sur les risques du baclofène à hautes doses, le Conseil d'Etat approuve la décision de l'ANSM

Conseil d'État

Suite à la décision de l'Anasm de diminuer la dose maximale du baclofène dans le traitement de l'alcoolo-dépendance dans le cadre de la... 1

Auditionné par l'Ordre pour sa pétition antivaccin, le Pr Joyeux bientôt fixé sur sa radiation

Pr Henri Joyeux

Près de deux ans après sa radiation par l’Ordre, le Pr Henri Joyeux saura bientôt si sa sanction est confirmée. En 2015, le cancérologue... 2

Cardiologie connectée L'HTA "3.0" Abonné

Automesure

Si l'efficacité de l'automesure tensionnelle ne fait plus de doute pour le diagnostic d'HTA et son suivi, quels bénéfices apporte la... Commenter

ORL LA SINUSITE D'ORIGINE DENTAIRE Abonné

0

C'est l'analyse sémiologique fine d'une cacosmie nauséabonde d'une rhinorrhée unilatérale sans fièvre qui fait évoquer la rupture d'un... 1

A découvrir